Fomos ao Porto (2) : mardi 12 avril

Publié le par Eu e o Narcisse

Fomos ao Porto (2) : mardi 12 avril

Une rapide balade sur Internet et nous achetons enfin un billet pour Porto avec Ryanair. Une aubaine !

Départ en taxi de chez nous à 10h. L'avion de Ryanair décolle à 12h20.

Fomos ao Porto (2) : mardi 12 avril

Après un vol de 1h40, nous débarquons à 13 h à l’aéroport Francisco Sá Carneiro situé à 11 km du cœur de Porto. (Ben oui, il y a une heure de décalage horaire, hein !)
De là, nous prenons le métro.
La ligne E nous mène directement à la Station Trindade dans le centre de Porto en 30 minutes.
Nous sommes logés Muro dos bacalhoeiros au n°101 (1) dans le quartier da Ribeira célèbre pour ses façades colorées. L'endroit le plus touristique et le plus typique de Porto.

Fomos ao Porto (2) : mardi 12 avril

Il est 14h30.
Nous commençons notre balade, l’appareil photo à la main, le long des quais du Douro jusqu'à Escadas do Codeçal (2), l'escalier à proximité du tunnel qui nous mène au tablier supérieur du pont Luis I (3).
Tiens un "tanque" pour laver le linge à l'extérieur des maisons ! Souvenir des lavages à la main...

Fomos ao Porto (2) : mardi 12 avril

Au fur et à mesure de la montée, nous approchons du tablier supérieur du pont Luis I et apercevons un bout de la Muraille Fernandina et ses orangers.

Fomos ao Porto (2) : mardi 12 avril
Fomos ao Porto (2) : mardi 12 avril

Nous voilà au dessus du Douro, avec le métro qui passe au milieu du pont et une super vue sur Porto et Vila Nova de Gaia. (Etrangement, les "cadenas d'amour" ont tous disparu, depuis notre dernier séjour en 2012...)

Fomos ao Porto (2) : mardi 12 avril
Fomos ao Porto (2) : mardi 12 avril

Nous faisons demi-tour en direction de la Gare - Estação - de São Bento (4) (les trains vont vers Braga, Guimarães, Aveiro... ).
Pause photo dans la salle des pas perdus, célèbre pour ses azulejos. ("azoulejouch !" Désolé pour les hispanisants : pas de jota en portugais !)

Fomos ao Porto (2) : mardi 12 avril
Fomos ao Porto (2) : mardi 12 avril

Nous redescendons vers Ribeira (5) avec nos courses. (Que pour le petit déj', hein : on a déjà décidé de prendre tous les autres repas au resto !)
Les traces médiévales dans le quartier sont partout.  
Les murs da Ribeira sont ce qui reste de la Muralha Fernandina.

Fomos ao Porto (2) : mardi 12 avril

Il pleut, l'orage éclate et le tonnerre gronde !
"Em Abril, águas mil !! "   En avril, trombes d’eau !!
Nous avons pu apprécier l'aspect capricieux et pluvieux du mois d’avril !
17h40, nous nous mettons à l'abri pour une pause goûter à la Confeitaria São Domingos (6) : nos premiers Pastéis de Nata faits maison !

Vision inhabituelle pour nous !

Vision inhabituelle pour nous !

Fomos ao Porto (2) : mardi 12 avril

3.10 € pour 2 petits pains, 2 pastéis de nata et 2 cafés corsés !

Confeitaria São Domingos
Largo S. Domingos 37

La bica est ce petit noir très serré et succulent mais qu'on termine en deux gorgées à peine.
Les petits pains portugais portent divers noms : carcaça, pãozinho, papo-seco, bijù ou bijou…
Le pastel de nata (pastéis de nata au pluriel), cette pâtisserie typique de la cuisine portugaise est une sorte de mini-tartelette feuilletée garnie de flan, qui se déguste tiède, saupoudrée de cannelle et de sucre glace.
Les meilleurs sont les Pastéis de Belém.

Fomos ao Porto (2) : mardi 12 avril
... et premiers gribouillis, aussi...

... et premiers gribouillis, aussi...

Fomos ao Porto (2) : mardi 12 avril

Il nous faut attendre jusqu'à 19h sous la pluie pour dîner au restaurant Traça (7). (Si vous êtes sages, je vous narrerai la triste saga des parapluies de Porto...)

Restaurante Traça
Largo de São Domingos, 88

Fomos ao Porto (2) : mardi 12 avril

Vous n'avez plus qu'à faire une recherche pour avoir des photos et plus de renseignements !!

restaurante traça porto

57.20 € pour deux  avec plats, dessert + vin + café.

polvo à lagareiro, cebola confitada em Vinho do Porto
com batatas a murro e grelos
(poulpe cuit à l’étouffée puis rôti au four et arrosé d'huile d'olive
avec crème de poivrons, oignons confits au Porto,
 pommes de terre au four et fanes de navets)
pudim de ovos avec coulis de fruits rouges
accompagné de vinho branco do Douro Evel 2015

Ceci dit, même à 19h, il ne reste de la place qu'en salle "fumeurs" ! (à l'étage) (Mais personne n'y a fumé, pas même moi ! Après toutes ces années "sans", j'imaginerais assez mal la scène !...)

Nous, on y va tôt !

Nous, on y va tôt !

Fomos ao Porto (2) : mardi 12 avril

Quelques mots sur ce menu...

L’expression "Lagareiro" désigne une personne qui travaille dans une usine de production d’huile d’olive. Elle est utilisée dans ce contexte en raison de la quantité abondante d’huile d’olive qui est utilisée pour arroser le poulpe.
Le poulpe est servi avec des pommes de terre cuites au four avec de l’huile d’olive et de l’ail : "batatas a murro" ou "pommes de terre au coup de poing".
Le Pudim de ovos ou pudim flan, c'est juste du lait, du sucre et des œufs. Un délice !
Le Vinho Branco, cela change de l'habituel vinho verde. L'Evel 2015 du Douro nous est conseillé par la serveuse. Bon choix ! Il est bien fruité.

Ah oui ! Sachez qu'au restaurant, vous n’échapperez pas à la tradition du "couvert" : on vous apporte tout naturellement, en guise d’apéritif, du pain, des olives, du beurre, des rillettes de sardine ou de thon, un petit fromage de brebis…. Et si vous les consommez, ces amuse-bouches sont payants ! Si vous n’en voulez pas, renvoyez-les. Si vous les acceptez et les appréciez, profitez-en !

Fomos ao Porto (2) : mardi 12 avril

Ma recette de pudim maison :
1 litre de lait entier
6 œufs
150 g à soupe de sucre
10 morceaux de sucre

Mettre les morceaux de sucre dans une casserole et arroser d'un peu d'eau.
Faire fondre sur feu doux jusqu'à l'obtention d'un caramel ambré.
Verser dans le moule
et napper les bords (à la place du moule à flan portugais, on peut utiliser un moule à savarin ou un moule à charlotte à bords hauts).
Préchauffer le four à 180° C.
Chauffer le lait (avec une gousse de vanille, c'est meilleur).
Fouetter les œufs et le sucre et y verser le lait tiède.
Mélanger.
Verser dans le moule et faire cuire au bain-marie environ 50 à 60 minutes. (Il est cuit quand la lame d'un couteau ressort propre.)

Laisser refroidir puis placer au frais avant de démouler dans un plat à bords.

Bon, ça c'était à Lisbonne à l'été 2012... Mais ce n'est pas un blog culinaire, non plus !

Bon, ça c'était à Lisbonne à l'été 2012... Mais ce n'est pas un blog culinaire, non plus !

vue du resto, le lendemain, sans la pluie !

vue du resto, le lendemain, sans la pluie !

Retour à l'appartement, il ne pleut plus !
Nous profitons pour repartir en balade le long des quais du Douro de part et d'autre du Pont et refaire une nouvelle version de "notre selfie traditionnel" de Porto, côté Vila Nova de Gaia (8).

Fomos ao Porto (2) : mardi 12 avril
Fomos ao Porto (2) : mardi 12 avril
Fomos ao Porto (2) : mardi 12 avril
Fomos ao Porto (2) : mardi 12 avril
Fomos ao Porto (2) : mardi 12 avril
- Ça a changé, quand même, depuis 1990 ! - Ouais, comme nous !

- Ça a changé, quand même, depuis 1990 ! - Ouais, comme nous !

Publié dans voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article