Noiserv à Lorient

Publié le par Narcisse

Je suis allé à un concert !

Noiserv à Lorient
Noiserv à Lorient

Jeudi dernier, elle me montre un article du Ouest France sur Internet. On y annonce un concert de ce gars-là samedi soir à Lorient.
"Ça te dit ? Noiserv, il s'appelle."
Je regarde la vidéo qu'ils ont mise en illustration : "Bullets on parade". J'accroche tout de suite ! Ce garçon tout seul, avec tout un tas de machines et d'instruments autour de lui : guitares, claviers, pédales d'effets, métallophones, accordéon, piano jouet… Il crée des boucles en direct et superpose les différents instruments. Un peu ce qu'on fait avec Béa mais en live, avec sa voix et un sacré talent en plus !
Tout à coup, il me rajeunit - au choix ou simultanément - de 18 ou 40 ans !

Des siècles avant le numérique !!

Des siècles avant le numérique !!

Voilà-t-y pas qu'il a dans la main le Kodak Instamatic 155x de ma jeunesse, avec lequel Crispim a tant joué aussi ! Et il utilise le bruit du mécanisme pour lancer une nouvelle boucle.

Noiserv - Bullets on parade

Noiserv - Bullets on parade

Il chante en anglais mais c'est un Portugais de Lisbonne, David Santos. Elle m'apprend qu'elle a cherché le sens de son nom d'artiste. Moi je lisais "noise" (bruit) et "erv", comme "ervilha", "petit pois" en portugais, ce qui me rappelait mon "Pea" ! En fait c'est le mot "version" (presque) à l'envers !
C'est assez folk, et je suis comme hypnotisé par son ballet quasi statique - il est assis - et ses gestes précis, presque mécaniques à force d'être répétés sans doute, mais le tout me procure tout de même beaucoup d'émotion !

un sacré foutu bazar de fils !

un sacré foutu bazar de fils !

Je farfouille sur Internet et nous passons la soirée devant son concert au Centre Culturel de Belém près de Lisbonne. (Allez donc faire un tour dans ce quartier si vous allez à Lisbonne, c'est superbe !)

Vendredi, elle nous a pris deux billets. Je cherche sur son site, il y vend un t-shirt à rayures, qui paraît être une sorte de marque de fabrique !

Noiserv à Lorient

Un signe de plus pour moi (voir "strip(e)s"), il a tout pour me plaire, ce type-là !
J'envoie un lien à Béa, et je me "fais" son dernier disque sur Deezer.

Noiserv - Almost Visible Orchestra [A.V.O], paru en 2013 au Portugal

Noiserv - Almost Visible Orchestra [A.V.O], paru en 2013 au Portugal

Samedi, 20h, nous sommes devant le temple protestant (?!), lieu choisi par les organisateurs pour son côté "patrimoine historique" : il date de 1954, ce qui est un record à Lorient ! Il y a encore peu de monde, mais petit à petit la salle se remplit : 300 personnes ? Ça faisait longtemps que je ne m'était pas assis sur un banc d'église !
Il commence par "Mr Carousel", puis ma préférée "This is maybe the place where trains are going to sleep at night". D'après la liste des morceaux, il a l'air d'aimer les titres à rallonge : chacun ses marottes !
Le son n'est pas extraordinaire, ça résonne un peu. D'ailleurs après le concert, elle discutera - en portugais ! - avec le régisseur qui s'en plaindra aussi. Malgré ça, je retrouve la même émotion que devant la vidéo, et nous sommes au premier rang, en plus !

Noiserv à Lorient

C'est réglé comme du papier à musique, et il faudra attendre le troisième rappel pour que je remarque une fausse note dans une des boucles - il a ripé sur une touche de clavier -, mais il rattrape aussitôt le coup en refaisant la boucle. Personne d'autre ne semble avoir remarqué.
Il essaie quelques mots de français, mais nous présente ses chansons dans un anglais impeccable. Une seule est en portugais : "Palco do tempo" : "scène du temps"…
Comme d'habitude, je n'essaie pas de comprendre les textes, je me laisse bercer par l'ambiance à la fois enfantine - les instruments jouets, le Bontempi - et la gravité du ton de la voix, le côté hypnotique des boucles, la danse de ses mains et de ses pieds  sur les pédales, les réglages, les différents instruments.
Une heure trente de concert, un vrai plaisir !
Ses chansons vont tourner ici un moment, d'autant qu'il revendique Radiohead comme influence, et j'ai noté la participation de Cascadeur au morceau "Don't say hi if you don't have time for a nice goodbye"
S'il passe près de chez vous, courez-y !

Des instruments d'un autre siècle... pour une musique bien d'aujourd'hui !

Des instruments d'un autre siècle... pour une musique bien d'aujourd'hui !

Publié dans Musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article