Si nique…

Publié le par Narcisse

La hyène - Gotlib (Rubrique-à-brac taume 2)

La hyène - Gotlib (Rubrique-à-brac taume 2)

Je ne sais pas si ça s'aggrave avec l'âge mais j'aime bien ce qui est grinçant, voire cynique. Bon, déjà, "je suis Charlie" avant tout pour son "mauvais esprit". Et puis je pense que ça remonte à la découverte des "Rubrique-à-brac" de Gotlib chez un de mes Alain en 1978.

Fluide Glacial mars 2020

Fluide Glacial mars 2020

J'ai aussi été Fluide Glacial pendant pas mal de temps dans les années 80 et puis j'ai arrêté : à part Edika, ça ne me parlait plus. De temps en temps, je jette un coup d'œil lors d'un passage à la médiathèque. Et depuis récemment, il y a trois auteurs qui ont attiré mon attention, et donc j'ai grincé de plaisir !

Si nique…

Tout d'abord Olivier Besseron. J'adore le dessin, et les histoires sont vraiment horribles !

Si nique…
Si nique…

Ensuite "Merci l'amour, merci la vie" de Yannick Grossetête. Situations assez… renversantes !

Si nique…
Si nique…
Si nique…

Enfin "Faut pas prendre les cons pour des gens" d'Emmanuel Reuzé. La médiathèque a acheté le bouquin, que j'ai dévoré aussitôt !

Si nique…
Si nique…
Si nique…

Cette bande dessinée reprend le vieux principe de l'itération iconique (sujet moult fois évoqué, et notamment ici, ici, ici et !), et le décalage entre l'impassibilité des "acteurs" et le texte est carrément jouissif à chaque page !

Si nique…
Si nique…
Si nique…
Si nique…
Si nique…
Si nique…
Si nique…

Hasard du calendrier, je suis tombé une semaine plus tard sur ce bouquin de Fabcaro : "Open Bar", qui reprend un peu le même principe.

Si nique…
Si nique…
Si nique…
Si nique…
Si nique…
Si nique…
Si nique…
Si nique…
Si nique…
Si nique…

En ces temps "difficiles" l'humour n'est pas toujours le bienvenu, pas plus que les propos grinçants d'ailleurs.

Dans la cour avec mes collègues, c'est vrai aussi : on ne rit pas de certains sujets, monsieur !
Et bien justement, c'est de ces sujets dont j'ai envie de rire, moi : l'intolérable fortune de certains face à la misère du plus grand nombre, l'écologie, le coronavirus, les morts de la grippe ou d'autre chose.
Parce que sinon, on se flingue tout de suite ?

Si nique…
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article