Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)

Publié le par Narcisse

Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)

Samedi 25 juillet 2020 - Du côté de Bercy (12ème) puis vers le 11ème
(relire tout ici)

Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)

Ce matin, c'est Crispim qui va mal : le vaccin d'hier fait son effet. Manque de bol, il devait aider ses coloc' à déménager ! Bon, on donne un petit coup de main, et vers 12h30, on est reparti direction Bercy.

Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)

A peine descendus du métro, nous tombons sur ces deux transformateurs électriques Boulevard des Maréchaux : un volatile beau parleur de NaÖH et un métro… de qui ?

Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)
Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)

Invader n'est pas toujours le bienvenu…
Pour moi si !

Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)
Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)

Deux oursons rafistolés de Shadee.K, sur des immeubles moches d'un quartier triste

Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)

Le quartier n'est pas très intéressant. Même "Bercy Village", malgré ses airs de village du sud et ses boutiques de bonne chère n'y feront rien.

Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)

Résultat elle m'apprend ces jours-ci (septembre 2020) que nous avons loupé les fresques de Bordalo II à quelques rues de là !

Invader nous indique la gare de Lyon

Invader nous indique la gare de Lyon

Nous poursuivons vers la rue Crémieux près de la gare de Lyon. Nous sommes un peu atterrés par le spectacle de quelques pseudo starlettes prenant des poses sous le regard (et le portable) énamouré de leurs soupirants, et celui plus réprobateur des habitants de la rue.

Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)

Belle mosaïque de Next

Ça, ce n'est pas Intra Larue !

Ça, ce n'est pas Intra Larue !

Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)

Un peu plus loin, nous voilà sur la place d'Aligre. le marché est terminé et il semble que les commerçants ne se préoccupent guère des monceaux de cochonneries qu'ils laissent le soin à d'autres de ramasser derrière eux.
Invader doit aussi apprécier le quartier, ou alors il y compte de nombreux émules…

Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)
Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)

Ces deux poissons me rappellent un peu War, mais ne sont pas signés.

Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)

Nous remontons petit à petit vers le 11ème arrondissement.
Tiens, encore cette voiture de police sur le toit, comme celle vue à Montmartre.

Encore ce bonhomme tristounet…

Encore ce bonhomme tristounet…

Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)
Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)

J'ai refait une chasse (fructueuse !) aux boute-roues

Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)
Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)
Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)

Nous retrouvons aussi quelques visages énigmatiques de KamLaurene, couple de "street colleurs".

Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)
Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)

Vers 16h00, nous faisons une pause bière aux "Cuves de Fauve" rue de Charonne. Crispim nous y rejoindra pour qu'on dîne ensemble.

Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)
Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)

Avant cela, nous errons encore un peu dans le quartier. La moisson photos est plutôt faible aujourd'hui !

Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)
Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)

Au passage, belle fresque "Kiss me Kub" de Christian Zeimert rue de Charonne

Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)
Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)

Les Pac-Man (Men ?) paraissent aussi interrogatifs que moi devant cet étrange personnage…

Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)
Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)

Les masques de Noty Aroz ne plaisent pas à tout le monde non plus.

Miss. Tic, l'élégance même

Miss. Tic, l'élégance même

Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)
Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)
Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)
Ben oui, ça existe…

Ben oui, ça existe…

Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)
GZUP et Tako

GZUP et Tako

un pauvre Cyklop un peu défraîchi

un pauvre Cyklop un peu défraîchi

Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)

Je repère en bas d'un mur ce collage un peu… transgressif ? En rentrant, nous tomberons à la librairie sur un bouquin sur l'auteur : Combo.

Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)
un vieux réflexe : j'aime les trucs un peu tordus, un peu nazes...

un vieux réflexe : j'aime les trucs un peu tordus, un peu nazes...

Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)
Deux Dark Vador très discrets posés par un Breton ?

Deux Dark Vador très discrets posés par un Breton ?

Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)

Clet deviendrait-il plus engagé ?
A moins que ça ne soit pas de lui…

Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)

Attirés par le menu, nous nous arrêtons au P'tit Bréguet, dans la rue du même nom.

Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)

Le P'tit Bréguet, bistro auvergnat - 11 Rue Breguet - 75011 Paris

Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)
Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)

Pour se mettre en jambes, une assiette tomate et burrata au pesto et un antipasti de légumes (tomates, poivrons, courgettes et aubergines) : c'est succuleux !
Mais bon, on est dans un resto auvergnat ! Allez, lâchons-nous : côte de bœuf, aligot… et frites !
Et par-dessus, pour faire glisser, un fromage blanc au miel et coulis de fruits.
Tout cela est succuleux et déliciant et prépare une douce nuit de digestion.

Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)

Bon, le patron est assez disert et ne manque pas d'humour.
Comme je lui affirme trouver qu'il y a vraiment peu de monde à Paris, il me répond un
"Ah bon ?" qui en dit long.
D'ailleurs il est à la veille de fermer pour trois semaines !

J'ai par contre trouvé peu de poignées intéressantes.

J'ai par contre trouvé peu de poignées intéressantes.

Allez, il est temps d'aller "mettre la viande dans le torchon" et une petite demi-heure de RER plus tard, nous achevons en beauté ce petit séjour.
Avec le regret de ne pas être allé à cette fichue expo au musée Picasso.

Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)
Paris en juillet par temps de Covid-19 (6)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article