Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

While my guitar... (2)

Publié le par Narcisse

Cette année-là #47 : 2008

Publié le par Narcisse

Cette année-là #47 : 2008
(La maison de pain d'épice - Hubert Mounier / Cleet Boris)

(La maison de pain d'épice - Hubert Mounier / Cleet Boris)

En février de "cette année-là", me voilà grand-oncle pour la troisième fois, alors que notre président bling-bling convole avec une ex top-model qui se piquera de musique. Bon, on l'écoutera plus que Béa et moi, mais on n'a pas le même carnet d'adresses non plus…
Notre vie tourne toujours autour de nos enfants : Chicken opte pour la batterie écossaise (le truc ui fait pratiquement le moins de bruit dans un pipe band) en plus des percus. Il commence à avoir un emploi du temps de ministre car il continue le judo.
Crispim se "contente" de chanter après avoir un temps hésité à se mettre à la clarinette. (Quelle drôle d'idée !)

Lomener - Lundi 30 juin 2008

Lomener - Lundi 30 juin 2008

L'été arrive donc assez vite. Ma dirloche de l'époque part en retraite et son mari offre à nos enfants un baptème de l'air dans le coucou qu'il pilote depuis plusieurs années. La trouille de sa vie pour Chicken mais une belle balade tout de même jusqu'au Golfe du Morbihan et retour par l'Île de Groix.
Puis nous partons en Vendée : petite visite à mon oncle préféré et passage au Puy du Fou.
J'étais très réticent, ne partageant avec son fondateur qu'un prénom. Mais je dois reconnaître que les spectacles sont assez bluffants, notamment celui avec les rapaces que nous verrons trois fois en deux jours : deux fois dans les tribunes et une fois en coulisse !
Bon sinon, la Vendée… Nous passerons même un après midi dans la bibliothèque - provisoire - de Saint-Jean-de-Monts à attendre que l'été mérite son nom.

La maison de pain d'épice - Hubert Mounier / Cleet Boris

La maison de pain d'épice - Hubert Mounier / Cleet Boris

En août, un passage à la Taverne me permet d'apprécier le talent de guitariste de Soïg Sibéril (en duo avec Roland Conq). Béa devient propriétaire à Séné, prélude à de nombreux travaux d'aménagement dont les plus récents s'éternisent depuis un an !
La rentrée est assez agitée : arrivée de ma nouvelle directrice à l'école (ma préférée, toujours là aujourd'hui !), mariage de ma belle-sœur, jumelage de l'école de musique avec un groupe de chanteurs de Brno, ville de République tchèque au nom imprononçable pour nous mais assez coquette, et où j'avais fait un passage avec Maryline et Chef lors d'un camp d'ados dans ce qui s'appelait encore la Tchécoslovaquie en 1992. Discussions intéressantes autour de la musique avec Ondrej, le corres' de Crispim que nous hébergeons.

Cette année-là #47 : 2008

Le Retour à la terre tome 5 - Jean-Yves Ferri & Manu Larcenet
Spirou, le journal d'un ingénu - Emile Bravo
Contre la bande dessinée - Jochen Gerner

En novembre, nous offrons à Crispim sa première guitare folk (et une pour moi aussi !). Comme nous doutons de sa motivation, nous n'avons pas visé très haut. Nous corrigerons cela 6 ans plus tard.
La crise financière s'installe pour un bon moment, et Barack Obama aussi.
Allez, un petit réveillon traditionnel chez Stéph, et adieu 2008 !

Cette année-là #47 : 2008

Quantum of Solace - Marc Forster
WALL-E - Andrew Stanton
Gran Torino - Clint Eastwood

2008 est-elle l'année des compils, ou plutôt des remakes ? Hubert Mounier réenregistre en solo des tubes de l'Affaire Louis Trio, et Laurent Voulzy nous offre une heure de "Recollection" 30 ans après le premier 45 tours !
Le dernier disque de Souchon me déçoit dans l'ensemble, celui des Grandes Gueules aussi, d'après les "Exercices de style" de Raymond Queneau. Et ce tube de Duffy (sans lendemain) me tourne encore aujourd'hui entre les oreilles.

Cette année-là #47 : 2008