Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2022 dans le rétro (1) : intro

Publié le par Narcisse

2022 dans le rétro (1) : intro
Encore une année de Charlie…

Encore une année de Charlie…

Port-Louis - Vendredi 27 mai 2022

Port-Louis - Vendredi 27 mai 2022

2022 ? Ni meilleure ni pire qu'une autre année.
Son lot de désagréments : covid (toujours), problèmes de dents (en stand by depuis quelques mois, je touche de la peau de singe), peu de découvertes musicales, encore moins de lecteurs désormais sur ce blog…. Et une fatigue de l'école (de l'environnement en tout cas, pas des enfants) renforcée par les départs en retraite autour de moi.

Lorient - Mercredi 5 octobre 2022

Lorient - Mercredi 5 octobre 2022

De grands bonheurs aussi : Chicken "autonome", Crispim thésard, Lisbonne magique, du street art à gogo dans tous les coins…
Je passe un cap (et pas que symbolique) : 60 balais dans mon corps, mais toujours entre 17 et 20 dans ma petite tête de piaf.

Lorient - Mercredi 26 octobre 2022

Lorient - Mercredi 26 octobre 2022

Allez, c'est parti une nouvelle fois pour cette série "jérémiades" et complaisance dans le passé. D'ailleurs je (re)découvre Eddi Reader 30 ans après son premier album solo !

Nantes - Vendredi 28 octobre 2022

Nantes - Vendredi 28 octobre 2022

Trentemoult - Samedi 29 octobre 2022

Trentemoult - Samedi 29 octobre 2022

Eddi Reader - All or nothing

Eddi Reader - All or nothing

Lorient - Vendredi 11 novembre 2022

Lorient - Vendredi 11 novembre 2022

2022 : intro
2022 : janvier
2022 : février
2022 : mars
2022 : avril
2022 : mai
2022 : juin
2022 : juillet
2022 : août
2022 : septembre
2022 : octobre
2022 : novembre
2022 : décembre
2022 : et après ?
Bonne année 2023 !

Matt-tieu à Clohars-Carnoët

Publié le par Narcisse

Lorient - Samedi 30 juillet 2022

Lorient - Samedi 30 juillet 2022

Matt-tieu, nous l'avions vu à l'œuvre à la galerie éphémère Jumble rue des Fontaines le 30 juillet, et j'avais bien apprécié ses autruches à la craie. "Monsieur Pascal" m'avait appris qu'il y aurait une expo à Clohars au mois d'octobre, et comme je vais régulièrement sur leur Instagram, j'avais bien ça en tête. Et comme un con, j'ai laissé passer la date ! Donc quand nous y sommes allés le vendredi 13 novembre, nous n'avons pu voir que ce qu'il a laissé dans les rues.

Matt-tieu à Clohars-Carnoët
Matt-tieu à Clohars-Carnoët

Nous stationnons près de l'église et je me dirige tout de suite vers une maison verte avec cette oie géante qui paraît dater. Serait-ce l'enseigne d'un ancien resto ? En fait, j'apprends qu'il s'agit d'une initiative ("Les Éphémères") consistant à coller des extraits d’œuvres d’art sur plusieurs murs des bourgs du Pouldu à Doëlan en passant par Clohars. Ici, donc, "L’Oie" de Paul Gauguin (1889).

Matt-tieu à Clohars-Carnoët

Jean Yves Gauthé alias artjean13  a posé juste à côté un de ses collages un peu art déco, un peu pop art.

Matt-tieu à Clohars-Carnoët

Dans la rue Saint-Jacques, j'arrive devant "la longère", la galerie d'art municipale.

Matt-tieu à Clohars-Carnoët

Evidemment, il n'a pas dans sa besace que des autruches ! Les murs sont squattés par d'autres volatiles : macareux, goéland, cigogne…

Matt-tieu à Clohars-Carnoët
Matt-tieu à Clohars-Carnoët

… qui seront forcément éphémères (nous le verrons plus loin à Doëlan) : il ne s'agit que de papier !

Matt-tieu à Clohars-Carnoët

Nous prenons la rue de Lannevain, espérant trouver d'autres traces de son passage. Dans le cadre des "éphémères", nous tombons sur ces deux géantes sur le pignon de la pharmacie.

Deux Bretonnes au panier de pommes - Władysław Ślewiński -  1897

Deux Bretonnes au panier de pommes - Władysław Ślewiński - 1897

Matt-tieu à Clohars-Carnoët

Puis nous arrivons au niveau de la médiathèque, avec ces autruches néo-citadines qui s'en reviennent du marché (bio ?).

Matt-tieu à Clohars-Carnoët
Matt-tieu à Clohars-Carnoët

Je contourne la médiathèque à la recherche d'autres piafs et tombe sur cette plaque à l'entrée de l'école de danse : je ne suis pas le seul à être encore Charlie !

Matt-tieu à Clohars-Carnoët

Nous revenons vers le parking et j'aperçois encore trois autruches à la craie dans le petit kiosque qui sert de poissonnerie le matin.

Matt-tieu à Clohars-Carnoët

Nous poursuivons notre balade, bien décidé à arpenter à nouveau la côte de Doëlan, tellement plus belle que celle des alentours de Lorient. Nous prenons rive gauche. Dommage : il y avait des choses en face, sur la coopérative maritime du port.

Jeune pêcheur de Doëlan - Władysław Ślewiński -  vers 1897

Jeune pêcheur de Doëlan - Władysław Ślewiński - vers 1897

Matt-tieu à Clohars-Carnoët

Il y a l'air d'avoir des graffitis aussi sous le café du port, mais pas suffisamment intéressants pour qu'on reprenne la bagnole. De ce côté, il y a une sculpture de métal installée sur le parapet.

Matt-tieu à Clohars-Carnoët

"Ciao Jano", qui reste anonyme si j'en crois Ouest France.

Matt-tieu à Clohars-Carnoët

Avant d'arriver sur la côte, nous passons devant une maison abandonnée. Les éléments ont déjà fait leur œuvre, à moins que ce ne soit un promeneur mal embouché !

Matt-tieu à Clohars-Carnoët
Matt-tieu à Clohars-Carnoët

Et pour clore ce petit chapitre, un grand coup de chapeau à Sophie Pujas pour ce magnifique bouquin "Le rire urbain" ou "quand le street art fait de l'humour". J'y ai retrouvé des artistes que je connais, et appris plein de choses (notamment sur Matt-tieu). Et puis il m'a conforté dans ce que je pense (depuis récemment) : le street art est fait pour être dérangeant ! Humour, revendications, prises de positions… Un des artistes interviewés fait part à l'autrice de son regret de voir une certaine partie de cette activité dériver vers le "joli", voire le commercial, et d'y avoir perdu son âme. Bon ben on est d'accord.

Matt-tieu à Clohars-Carnoët
Matt-tieu à Clohars-Carnoët