Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

6 résultats pour “Vuille

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Publié le par Narcisse

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

A l'approche de la rentrée scolaire de septembre 2021, entre une météo terne, un rendez-vous chez la dentiste et un autre chez la coiffeuse, il ne restait plus beaucoup de créneaux libres pour partir plus d'une journée. Alors le dimanche 22 août 2021, nous décidons enfin à faire cette petite virée à Rennes les lundi 23 et mardi 24 août.

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Nous avions envisagé le train, moyen de transport plus écolo mais à forte contrainte horaire. Nous attendrons finalement que le réchauffement climatique nous y oblige. Nous optons donc pour le non respect de l'accord de Paris en terme d'émission de CO2 et en 1h30, nous arrivons à l'hôtel. Logés route de Lorient, nous privilégions quand même le bus qui nous mène au mail en 10mn. De toute façon, j'ai renoncé depuis longtemps à stationner plus près du centre.

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Ça faisait quelques années qu'on n'y avait pas mis les pieds, et comme je ne suis pas certain d'y retourner de sitôt, nous allons donc quadriller rue par rue, comme à notre (mon) habitude.
En bon maniaque qui se respecte, je décide de réserver ce premier jour au nord de la Vilaine. C'est aussi la partie de Rennes que je connais(sais) le mieux, entre le Mail et l'Inspection Académique (d'ouest en est), et entre la Poste et la rue Saint-Malo (du sud au nord). Le deuxième jour sera consacré à la partie au sud de la Poste, mais bien sûr nous n'aurons pas échappé aux digressions et passages du sud au nord et inversement !

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Et il faudra bien 4 épisodes pour éviter l'indigestion d'une ville riche en ces petites conneries que je collectionne !
C'est parti pour le premier.

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Dès l'arrêt de bus, je me fais la main sur une espèce de hamburger farci d'un squelette qui me rappelle le fameux "Martin" de Skelt1. Nous ne tarderons pas à le retrouver un peu plus loin.

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Après avoir snobé les hermines de War au stade - il me reste une dent contre le foot et ses bestioles géantes sont derrière les grilles -, nous descendons assez rapidement du bus : j'ai remarqué en passant les premiers "gribouillis" sous un pont de chemin de fer.

Joris / Glass Mysteria collectif graffiti color

Joris / Glass Mysteria collectif graffiti color

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Nous poursuivons à pied par le mail, rien d'intéressant par ici. A l'approche des Horizons (tours célèbres de Rennes), j'aperçois enfin quelque chose de familier. Dino Voodoo ! J'avais dû voir ça sur le bouquin de Violaine Pondard "Street art, les arts urbains en Bretagne". La fresque réalisée avec Brez et Moor paraît déjà ancienne, quoique plus dans son style actuel que ce que j'ai pu voir à Lorient.

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Le long du canal d'Ille et Rance, "le funk prend les Rennes", fresque sympa très seventies.

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Et sous le pont qui mène à la Place des Lices, nous retrouvons "Martin" de Skelt1, et un chouette poisson que je rapproche du style de War mais non signé (rien trouvé sur Cuer mais Ouest France me donne raison).

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Au pied de ce joli pissenlit, la descente vers un parking souterrain révèle une belle réalisation de Aéro.

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Du bas de la Place des Lices, nous prenons par la rue de Dinan et la grue couronnée de War s'offre à nous rue Gaston Tardif.

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Nous poursuivons jusqu'à la rue Legraverend (de sinistre mémoire pour moi : plus bas, c'était la caserne où j'ai perdu un an de ma vie) qui constituera la limite nord de notre visite. Le bar "Au coin des mondes" paraît fermé mais jolis restes de déco, notamment des photos que je n'arrive pas à identifier.

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Nous remontons la rue vers l'est. Je continue à prendre le moindre truc, un peu en attente de quelque chose de plus sérieux.

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Ça commence par Mifamosa qui pratique la mosaïque humoristique, en lien avec les noms des rues. Très reconnaissable - il signe de trois points en triangle -, nous avons vu nombre de ses réalisations en octobre 2021 à Tours (récit bientôt (?) ici).

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Nous repiquons vers le sud rue Saint-Malo. Nous verrons d'autres petits carrés de bois du même dans la ville, mais je n'ai rien trouvé sur l'auteur.

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Par contre, Coralie LR, très présente elle aussi, est assez facile à trouver sur Internet. Ses pochoirs ont plus mes faveurs que ses collages ou ses peintures.

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Au 18 de la rue, par le porche, j'aperçois des choses au fond de la cour. D'abord une femme endormie par Naga.

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Dans la cour, de belles réalisations de Coralie LR, .T.Tone, une grande fresque par Goom (et d'autres non identifiés), avec une petite fille à la balançoire qui me semble familière.

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Sous le porche, un Petit Prince anonyme (et vandalisé) et un pochoir de Coralie LR.

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Presque arrivés place Sainte-Anne, nous tombons sur ce Superman en devenir signé Bouchon. Il fait dans la photo, c'est peut-être lui l'auteur de celles sur le bar (voir plus haut) ?

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Il est accompagné par un des personnages très colorés de Touboulik, très prolifique à Rennes.

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Juste après, notre premier Oré. Ça faisait un moment que je n'étais pas tombé sur un de ses quetzals. Il en a semé un bon paquet ici !
Je suis intrigué par ce 20cent qui a semé d'autres vinyls, mais rien sur lui.

Les quetzals rencontrés à Rennes en 2 jours !

Les quetzals rencontrés à Rennes en 2 jours !

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Ce chat aussi est très présent, quoique toujours anonyme pour moi. Après un en septembre, j'en ai vu un deuxième fin octobre à Lorient.

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Nous passons place Sainte-Anne par l'arrière de l'église et prenons la rue d'Antrain. Intrigués par ces hermines (un des emblèmes de la Bretagne) sur cette ancienne bouquinerie où je fis naguère de chouettes découvertes, nous apprendrons par Internet qu'il s'agit d'un projet autour des boutiques en attente de repreneurs. Nous en verrons plein d'autres très belles… ce qui est sans doute mauvais signe pour la ville !

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Passage des Carmélites, un quetzal d'Oré et une intrigante petite "Vénus". Nous en verrons une autre sans découvrir ni l'auteur ni le message…
Et GZUP, déjà vu à Lille et Paris, est aussi passé par Rennes !

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Dans la même rue d'Antrain, une boutique de frusques est logée dans un superbe bâtiment décoré par des mosaïques. Où je vais découvrir le nom d'Odorico, familles de mosaïstes célèbre à Rennes mais pas que.

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Un peu plus loin, Moïse se prend pour Gloria Gaynor. Nous verrons aussi d'autres collages de ce genre.

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Nous faisons demi-tour pour aller vers la Place Hoche puis rue Saint-Melaine. J'ai la chance d'apercevoir ce collage de Jimeno et Dioxartt : il aura disparu le lendemain ! (Mais nous verrons une effraie du même Jimeno rue Jean Jaurès en fin d'après midi).

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Place Hoche, nous retrouvons Mifamosa, et surtout encore un de ces radis qui ont envahi Rennes ! Un petit tour sur Internet nous livre le nom du coupable : Ar Furlukin. Bon, c'est sympa mais pas transcendant non plus !

Un petit aperçu de ceux que nous avons croisés.

Un petit aperçu de ceux que nous avons croisés.

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Nous revenons vers l'hyper centre : les hermines, les pochoirs de Coralie LR…

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Touboulik s'est (re)mis aux vinyls lui aussi…

Touboulik s'est (re)mis aux vinyls lui aussi…

Autre chat énigmatique

Autre chat énigmatique

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Rue Pont aux foulons, une mosaïque mais pas de Mifamosa : Invader ?

Toujours ce 20cent mystérieux…

Toujours ce 20cent mystérieux…

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Teniz ?

Teniz ?

Un Superkid de Bouchon en piteux état

Un Superkid de Bouchon en piteux état

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Rue de Penhoët, un "Invader", un vrai cette fois, approuvé par l'auteur sur son site.

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Et dans la même rue, une coopération (?) entre Touboulik et Bouchon sur un magasin fermé.

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Au coin de la rue Saint-Michel, gros travaux. La Dactylo s'est invitée sur un bloc de béton. Toujours des jeux de mots dans le style de Miss.Tic. Nous lirons également beaucoup de ses messages à Tours en octobre 2021.

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Autre (nouvelle ?) venue dans le domaine du jeu de mots de rue, Orianne toujours rue Saint-Michel.

Pas sûr que les fêtards du soir prennent le temps d'admirer les maisons à pans de bois…

Pas sûr que les fêtards du soir prennent le temps d'admirer les maisons à pans de bois…

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Au-dessus du bar "l'Artiste" rue Saint-Louis, un chat (un cousin du "Monsieur chat" de Thomas Vuille.?) nous gratifie d'un petit salut en écho à celui de ce goéland sur échasses.

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Dans la même rue, un golfeur en panne : lui aussi me rappelle quelque chose, mais ma mémoire - comme souvent - me fait défaut.

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)
Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Nous redescendons vers la Place des Lices par la rue des Innocents. Il est presque 14h et notre estomac commence à faire la tronche. Moules frites ? Pourquoi pas ! Nous faisons donc un arrêt à L'Abri du Marché. L'accueil est sympathique, la bière et les frites passent bien, les moules aussi malgré quelques unes au fond pas assez cuites. Je ne prends pas le risque : il reste encore beaucoup à voir, mais je raconterai ça demain !

Un petit tour à Rennes (1/4) : au nord de la Vilaine (1)

Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Publié le par Eu e o Narcisse

Comment ça "pas du street art" ?!…

Comment ça "pas du street art" ?!…

Entre les fresques BD géantes et le street art, nous explorons la capitale belge de façon amusante, une véritable chasse au trésor !
Et comme Bruxelles est une capitale à taille humaine, la balade se fait très bien à pied.

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Pour essayer de toutes les dénicher, avoir un plan est quand même utile…
L’office du tourisme de Bruxelles recense dans un petit livret (vendu 2€) l'art urbain bruxellois : peintures, graffitis et fresques… avec une carte qui indique les emplacements.
Nous sommes partis du quartier des Marolles. Bien entendu, en quelques heures, nous n’aurons pas l’occasion de toutes les trouver. Comme à Paris, pour peu que l’on ouvre un peu les yeux, on tombe sur des pépites.

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)
Place du Jeu de Balle 15

Place du Jeu de Balle 15

Monsieur Chat de Thomas Vuille, silhouette familière, félidé bien connu et souvent rencontré lors de nos voyages : Paris, Lisbonne... et Lille bien sûr !

Rue des Renards

Rue des Renards

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Mosaïques de Nathalie Veit sur les vieux métiers du quartier : le rémouleur, l'allumeur de réverbère, le marchand de crabes et crevettes…
TrotwArt 2011 est un projet artistique entre Nathalie Veit, peintre-décoratrice et habitante des Marolles, et le CGAM, le Comité Général d'Action des Marolles.

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Joli trompe-l'oeil réalisé par Nathalie Veit à l'angle du 154 rue Haute et de la rue de l’Epée (Les Marolles)

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)
 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Des peintures de Bruegel ont été revisitées en fresques murales. La parabole du bon berger… mais avec un renard (clin d’œil au nom de la rue) par Farm Prod rue Haute, à l’angle de la rue des Renards.

Portrait de Bruegel par Arno Debal - rue du Chevreuil 7

Portrait de Bruegel par Arno Debal - rue du Chevreuil 7

Patientia par Hell’O (BE) - Rue Notre Seigneur, 29-31

Patientia par Hell’O (BE) - Rue Notre Seigneur, 29-31

Formes géométriques très colorées à retrouver sur le site de Hell'o

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Nous déambulons dans les rues, arpentons les ruelles toujours à la recherche de la moindre trace de street art ou de visages connus.
Nous finissons l'exploration du quartier par le Skatepark des Ursulines.

la fresque Aids sur les murs de l’hôpital Saint Pierre, de Denis Meyers et Arnaud Kool rue Haute 290

la fresque Aids sur les murs de l’hôpital Saint Pierre, de Denis Meyers et Arnaud Kool rue Haute 290

Nuage par Ange Bruneel sur un magasin rue des Eperonniers

Nuage par Ange Bruneel sur un magasin rue des Eperonniers

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Détournement d'œuvre – Blase - Rue du Temple

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Fresque réalisée par les artistes belges Obêtre, Parole, Spencer et Doctor H à l'intersection des rues Haute et des Chandeliers

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)
 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

D'autres artistes sont venus rendre hommage. Nous reconnaissons entre autres Mimi The Clown (que nous avons admiré à Lille)…

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

… et Noty Aroz au style bien reconnaissable également. Les autres restent pour nous inconnus. Je suis intrigué par l'affiche "Laisse les filles tranquilles" que nous reverrons.

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Franchement je suis jaloux. D'ordinaire, quand nous nous promenons dans une ville, je chasse le détail architectural, la plaque d'égout, le jardin voyageur... Ici, je n'en ai même pas le temps tant il y a de grandes choses à voir ! Entre les fresques officielles en hommage à la bande dessinée ou celles qui offrent une visibilité à de jeunes - ou moins jeunes - street artistes, il reste encore de la place pour ce qui est un peu souterrain, un peu interdit... mais visiblement toléré par une ville qui paraît ouverte à l'art sous toutes ses formes. Nous avons croisé peu de tags gribouillés ou bombés à la hâte. Il ressort de cette journée une impression de grande qualité. Alors oui, aujourd'hui, quand je revois ça de Lorient, je bave de jalousie !

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)
 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

87 rue Blaes, fresque colorée de l'américain Kool Koor, surmontée d'un poisson par l’artiste Bonom (Vincent Glowinski)

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Apparemment, il ne s'agit pas du même obsédé de poissons que celui que nous avons découvert à Lille...

rue du Miroir (Brigittines)...

rue du Miroir (Brigittines)...

... une pieuvre de Bonom

... une pieuvre de Bonom

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Au 102 rue de Flandre, il faut lever les yeux pour admirer le ptérodactyle de Bonom...

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

... qui me fait furieusement penser à celui dessiné par Tardi dans Adèle Blanc-Sec !

Garçon debout - Jef Aérosol

Garçon debout - Jef Aérosol

Les œuvres de Jef Aérosol (Jean-François Perroy, street artiste français) sont toujours signées de sa fameuse flèche rouge.

Sitting kid - Jef Aérosol

Sitting kid - Jef Aérosol

Il nous a enchantés à Roubaix, nous rencontrons ici ses premières réalisations rue des Renards sur la devanture de la galerie d'art Martine Ehmer. Il y côtoie Monsieur Chat et Intra Larue, une de nos "chouchous".
Les suivantes ornent les murs du disquaire L'Arlequin rue du Chêne 7 à proximité du Manneken-Pis.

Standing Man - Bruce Springsteen (spéciale dédicace pour Didier...)

Standing Man - Bruce Springsteen (spéciale dédicace pour Didier...)

Jim Morrison, Bob Dylan, John Lennon et Jimmy Hendrix : "La musique adoucit les murs".

Jim Morrison, Bob Dylan, John Lennon et Jimmy Hendrix : "La musique adoucit les murs".

Intra Larue

Intra Larue

Toujours rue des Renards, "J'ai la patate" ! (de qui ??)

Toujours rue des Renards, "J'ai la patate" ! (de qui ??)

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Près de la Jeanneke-Pis, une des 12 sculptures miniatures de ciment mises en scène par l’artiste espagnol Isaac Cordal Impasse de la Fidélité

Intra Larue rue des bouchers

Intra Larue rue des bouchers

"

"

L'amour sous tous les angles, fresque des artistes Ralf König et Fotini Tikkou qui ont réalisé cette œuvre géante LGBTQI qui occupe plus de 13 murs de l’étroite rue de la Chaufferette à côté de la Grand Place.

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Fresque avec "Conrad et Paul" de Ralf König et 11 portraits de personnes homosexuelles, dessinés par l’artiste grecque Fotini Tikkou

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)
 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)
 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Les collages inquiétants de Strange Bird

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)
 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

La tête de Jacques Brel par Benjamin Kluk, natif de Lille

Manneken Peace rue du Chêne, fresque réalisée par l’artiste HMI

Manneken Peace rue du Chêne, fresque réalisée par l’artiste HMI

Make us young !  - Edward von Lõngus

Make us young ! - Edward von Lõngus

Première découverte d'une réalisation de l'estonien Edward von Lõngus à l'angle de la Petite Rue des Bouchers et de la rue Marché aux Herbes, puis une deuxième place d’Espagne.

Light my fire

Light my fire

Le MUR place d’Espagne : les artistes et les fresques s'y succèdent.

Le MUR place d’Espagne : les artistes et les fresques s'y succèdent.

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Un des personnages de David Selor est assis juste à côté : nous l'avions croisé à Porto en 2016 !

Le personnage aux ballons, pochoir de l'indonésien Anagard - place d'Espagne

Le personnage aux ballons, pochoir de l'indonésien Anagard - place d'Espagne

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Sand et Sens aussi ont fait le voyage de Lille

Vol de canards - Oak Oak

Vol de canards - Oak Oak

Nous retrouvons également Oak Oak place d'Espagne… et constaterons qu'il a fait un séjour prolongé et productif à Bruxelles ! Notamment du côté la place Sainte Catherine.

"Le gros gâteau" (des toilettes publiques) quai à la Houille et rue Locquenghien

"Le gros gâteau" (des toilettes publiques) quai à la Houille et rue Locquenghien

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)
Les amoureux - passage piéton signé Oak Oak, à l’angle de la rue Saint André

Les amoureux - passage piéton signé Oak Oak, à l’angle de la rue Saint André

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)
 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Rue de Barchon, un autre passage piétons customisé par Oak Oak. Il aime tout particulièrement détourner les éléments de la ville (passages piétons, etc.) pour les transformer en œuvres pleines d’humour.

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)
 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

L'artiste anglais Mr Doodle ("gribouillage", en anglais) - Sam Cox de son vrai nom - sur un mur de l'Institut Anneessens Funck au coin de la rue de l’Éclipse et de la rue de la Grande Île.

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)
 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Vers le nord on arrive à la Place Sainte Catherine et Place du Marché aux poissons avec ses nombreux restaurants et terrasses. Cette place était l'ancien port fluvial au centre de Bruxelles où les péniches venaient débarquer leurs cargaisons de poissons.
Quelques noms de rues rappellent encore les spécialités de l’époque : quai aux Briques, quai aux Pierres de Taille, quai du Bois à brûler…

Erick Hikups - rue du Pays de Liège

Erick Hikups - rue du Pays de Liège

Dans un jardin abandonné, deux grands yeux nous observent !

 Contre vents et marées - Jaune - Rue d'Ophem 45

Contre vents et marées - Jaune - Rue d'Ophem 45

Jaune, l’artiste belge Jonathan Pauwels met en scène des minuscules travailleurs de la propreté urbaine.

Discrets mais efficaces - Petite rue des Bouchers

Discrets mais efficaces - Petite rue des Bouchers

Beaucoup d'humour dans les scènes de ces petits personnages très réalistes

Message clair et sans ambiguïté...

Message clair et sans ambiguïté...

Hetas Apache sur une porte de garage place Saint-Géry

Hetas Apache sur une porte de garage place Saint-Géry

Joli trompe l'œil publicitaire Dessart

Joli trompe l'œil publicitaire Dessart

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Cette petite fille sur la balançoire… une impression de déjà vu : Saint Nazaire sur une porte, Roubaix sur un panneau de sens interdit… Mais qui l'a peinte ?

Swing, impressionnant, par l’artiste bulgare Bozko sur une façade - Quai au Bois de Construction

Swing, impressionnant, par l’artiste bulgare Bozko sur une façade - Quai au Bois de Construction

Mickey sur la porte d’un ancien restaurant par Joachim  - Quai des Briques, 30

Mickey sur la porte d’un ancien restaurant par Joachim - Quai des Briques, 30

Chien assis - Joachim, Oak Oak et Obêtre

Chien assis - Joachim, Oak Oak et Obêtre

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

A l’angle du 36 quai des Briques, dans la petite rue du Chien Marin, une fresque commune de Joachim, artiste belge, et Oak Oak et Obêtre.

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Dans la même rue du Chien Marin, nous observons avec curiosité ces tapettes à souris féminisées. Nous en avions croisé le matin en forme de Joconde rue de l'Homme Chrétien (!) : impossible de trouver sur internet des infos sur l'artiste…

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)
Fresque de la Belle Hip-Hop, collectif composé de 4 artistes féminines - rue de l’Eclipse

Fresque de la Belle Hip-Hop, collectif composé de 4 artistes féminines - rue de l’Eclipse

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

C'est la seule plaque de rue que j'ai prise, surmontée de l'hommage à la bande dessinée : pratique qui tend à se généraliser à Bruxelles.

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)
 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Fresque de l’artiste bosniaque Rikardo Druškić réalisée dans le cadre de l'expo Balkan Trafic - rue Marché aux Peaux

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Fresque de l'artiste FSTN (Pierre Coubeau) rue Léopold, au croisement de la rue du Fossé aux Loups, réalisée dans le cadre des 50 ans de mai 68

Gaëtan Tarantino - Croisement de la rue des Alexiens et de la rue du Poinçon

Gaëtan Tarantino - Croisement de la rue des Alexiens et de la rue du Poinçon

Fresque revendicative dans l’impasse de la Barbe

Fresque revendicative dans l’impasse de la Barbe

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Deux réalisations d'Agrume

Naissance (?) quai à la houille

Naissance (?) quai à la houille

Victoire - Denis Meyers - rue Haute

Victoire - Denis Meyers - rue Haute

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

oeuvre de Zdey - Macadam Gallery

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Oré lui non plus n'a pas résisté à l'appel de Bruxelles. On retrouve toujours son Quetzalcóatl bien placé près d'une plaque de rue. Il nous est devenu familier après Paris, Nantes, Angers et même Athènes ! (On vous racontera peut-être un jour…)

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Pas très loin d'Oré, on trouve souvent une pieuvre de Gzup au couleurs de Bruxelles : Tintin, Rastapopoulos, le Marsupilami (?bleu ??), et un Gaston sur le mur du Centre Belge de la Bande Dessinée !

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Après cette longue promenade dans les rues bruxelloises, nous avons repris le chemin de la gare : il est bientôt l'heure de reprendre le train pour Lille avec des images plein la tête et des photos plein les cartes SD !

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Allez, pour finir, on vous livre en vrac le reste de nos trouvailles qui restent anonymes pour nous… On n'a pas fait le tour de cette ville, c'est sûr, mais déjà quel foisonnement !
Et mon "acte manqué" (l'oubli du bouquin sur la BD et Bruxelles) ne constitue en fait qu'une raison de plus d'y revenir un jour prochain !

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)
 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

<< < 1 2 3