Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

13 résultats pour “miss.tic

Street art et Graffiti à Paris (5) : la Butte aux Cailles (1)

Publié le par Narcisse

Street art et Graffiti à Paris (5) : la Butte aux Cailles (1)
Street art et Graffiti à Paris (5) : la Butte aux Cailles (1)

Wabisabi, C+S street art, Show ShowArt… et 50 autres trucs !

Il paraît que l'arrondissement le plus riche en street art à Paris est le 19ème. Et bien quand je vois les quantités de choses glanées dans un espace aussi réduit que ce quartier de la Butte aux Cailles dans le 13ème, je me dis que le 19ème doit sûrement nécessiter plusieurs jours à lui seul.

Street art et Graffiti à Paris (5) : la Butte aux Cailles (1)

Romanoartist et ses parapluies (vu au tunnel des Tuileries), Niko Balzac (?) et ses innombrables "hommage à Miss.Tic"

Street art et Graffiti à Paris (5) : la Butte aux Cailles (1)

Monsieur Raoul, impossible à éviter

Van Gogh, Tintin, Charlot…

Van Gogh, Tintin, Charlot…

Ce premier épisode consacré au quartier va donc surtout consister à planter le décor et à présenter succinctement le foisonnement. Je m'attacherai ensuite à quelques artistes dont le travail me plaît particulièrement car plus réfléchi, plus abouti.

Street art et Graffiti à Paris (5) : la Butte aux Cailles (1)

La vache-qui-rit par Duggyworld

Street art et Graffiti à Paris (5) : la Butte aux Cailles (1)

Fantomas (par Ndergrund ?) très présent lui aussi

Beaucoup de collages et de stickers, même des modelages n'ont pas grand chose à dire à part "je suis là" ! Ils sont produits à la chaîne, ou à la photocopieuse, quand d'autres sont le fait de vrais artistes, comme Miss.Tic, Sébastien Bouchard ou un nouveau pour moi, Aydar.

Street art et Graffiti à Paris (5) : la Butte aux Cailles (1)

Petits animaux tout mignons (mais restés anonymes), carreaux de faïence par Carreau2 Paname, toujours Monsieur Raoul, la vierge en icône partout, et ce sloggan rose et bleu : "Je t'aime un peu partout" vu partout lui aussi !

Street art et Graffiti à Paris (5) : la Butte aux Cailles (1)

"Demain s'ouvre au pied de biche" épisode 16  par Grünnif (comme dans le tunnel desTuileries), et pochoir de Copycat…

Le pochoir est une des techniques que j'apprécie le plus, et ici, je suis servi : Jef Aerosol, bien sûr, mais aussi Miss.Tic, encore, ou Kelu Abstract (découvert à Lorient), Ugo, Valé Stencil…

un faux Gregos…

un faux Gregos…

un artiste en tuyauterie…

un artiste en tuyauterie…

Street art et Graffiti à Paris (5) : la Butte aux Cailles (1)

Un "La Dactylo" déjà lu ailleurs et un "Singular Vintage" en écho

Street art et Graffiti à Paris (5) : la Butte aux Cailles (1)

"industrie.tarte" découvert par moi à Redon et Nantes) a semé ses animaux à la découpe (ici un chien) parmi tout un fatras plus ou mois reconnaissable.

Ici, le ravalement des maisons n'est pas nécessaire, voire inutile…

Ici, le ravalement des maisons n'est pas nécessaire, voire inutile…

Squelettes arc-en-ciel ayant résisté à mes recherches…

Squelettes arc-en-ciel ayant résisté à mes recherches…

Street art et Graffiti à Paris (5) : la Butte aux Cailles (1)
Street art et Graffiti à Paris (5) : la Butte aux Cailles (1)

Restent les peintures (ou "spray" ?). J'imagine que ceux-là rêvent de galeries et de reconnaissance, en plus du terrain d'expression (éphémère) que constitue la rue. Seth, LadyBug, Djalouz, Ojidjo, Le Long, Korsé et quelques autres ont aussi mes faveurs.

Street art et Graffiti à Paris (5) : la Butte aux Cailles (1)

Le "dodo" de K-bal vu en 2020 est toujours là !

Street art et Graffiti à Paris (5) : la Butte aux Cailles (1)

Seth et Mr.Myl étalés derrière les étalages.

Street art et Graffiti à Paris (5) : la Butte aux Cailles (1)

Comme je n'avais pas pu m'approcher de certains gribouillis le dimanche 11 décembre 2022 - pour cause de vide greniers -,  j'y suis revenu le lendemain dans la matinée pour être un peu plus tranquille… et en retirer pas moins de 200 photos, impossible à passer en une fois sans risquer moi-même l'overdose.

Beaux pochoirs (anonymes) et beau portrait par L'empreinte Jo V

Beaux pochoirs (anonymes) et beau portrait par L'empreinte Jo V

Kelu Abstract, Jef Aérosol… et d'autres !

Kelu Abstract, Jef Aérosol… et d'autres !

Bon ben là, il y a tout non ?

Bon ben là, il y a tout non ?

Street art et Graffiti à Paris (5) : la Butte aux Cailles (1)

Pin-up par Neftnik (vu à Nantes), chouette portrait sur (vieux) journal, peut-être par Corine Forest (comme en-dessous), et une boîte à musique (déglinguée comme l'autre vue il y a trois ans) par The Atomik Nation.

Street art et Graffiti à Paris (5) : la Butte aux Cailles (1)

Corine Forest (toujours sur papier recyclé), souris par "industrie.tarte", et le même wombat (par Tweet) que celui vu à Nantes en octobre.

Collages, collages…

Collages, collages…

Street art et Graffiti à Paris (5) : la Butte aux Cailles (1)

Pas facile en tout cas de tracer un itinéraire : il faut arpenter toutes les rues vraiment très riches, où je reviens chaque fois avec un grand plaisir. N'étant pas un oiseau de nuit, je ne sais quelle ambiance (voire quels désagréments) elle apporte (la nuit !), mais en journée, ça a l'air très calme, avec une vraie vie de quartier.

"Passage Boitton, on frise l'indigestion" (proverbe caille-buttais)

"Passage Boitton, on frise l'indigestion" (proverbe caille-buttais)

Tiens, un portrait en noir par Lef Draw (vu à Bordeaux), et puis un autre lézard de Louyz

Tiens, un portrait en noir par Lef Draw (vu à Bordeaux), et puis un autre lézard de Louyz

Street art et Graffiti à Paris (5) : la Butte aux Cailles (1)

Beau triptyque par sonia_o_ (avec une citation pompée sur Claude Ponti dans "le château d'Anne Hiversère), "Love is Life" par Sweboff, et puis… non signé ! (C'est même un "quadriptyque" avec le lynx de The End, mais c'est pour un épisode suivant !)

Mais il faudrait vraiment que je me calme  j'ai une forte tendance à la boulimie, ou en tout cas à la collectionnite. Devant la profusion de ce qui s'offre ici, j'ai beaucoup de mal à choisir. Il y a pourtant à trier.

Street art et Graffiti à Paris (5) : la Butte aux Cailles (1)

Allez, ça continue jeudi prochain, je commencerai à trier un peu alors.

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

Publié le par Narcisse

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

Quelle inventivité ! Oui je sais, je radote, mais pour paraphraser Chef, ne te moque pas des vieux, tu ne sais pas comment tu finiras ! (Bon, lui, c'est avec les riches, mais ça marche aussi avec les vieux.)

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

Celui-là nous a ravis. Mais que sont-ils exactement, avec leur grand œil étonné ou scrutateur ? Chacun est-il unique ou bien vont-ils par paires, tels les yeux d'escargots gigantesques tapis sous le bitume ? Le Cyklop fait le tour de son sujet : dégoulinures, fourrures diverses, parures… En tout cas, l'effet (pervers ?) est que tous ceux qu'il n'anime pas paraissent encore plus tristes, inutiles, dans l'attente de son coup de bombe.

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

Tous ces artistes de rue prennent un risque : celui d'une amende carabinée. Alors le collage est sans doute un moyen de ne pas se faire attraper. L'œuvre est préparée à l'abri des regards et collée rapidement à l'endroit repéré.

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

KamLaurene a choisi des personnages qui paraissent sans expression, le regard mort. Je pense aux personnages de Jason, sauf qu'ici il s'agit d'humains, pas de chiens ni d'oiseaux humanisés. Que veulent-ils ? C'est assez troublant.

Jason détourné ici en février... (Low moon)

Jason détourné ici en février... (Low moon)

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

A l'instar de Gregos, Intra Larue utilise les moulages en plâtre. Mais si lui expose son visage, elle, ce sont ses seins. Du moins l'un des deux. J'avoue que je trouve ça assez sensuel. Aussi par le fait qu'elle le pare de couleurs, de motifs. C'est délicat. On s'est pris au jeu de la traque !

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

Sur son site, elle explique avoir dû modifier la composition de son matériau pour empêcher les "collectionneurs" de les arracher du support. Ça me semble cohérent : le street art doit continuer à mériter son nom !

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

Nous avons croisé peu d'installation de "Ride in Peace", mais elles sont assez remarquables : coller des parties de vélo au mur, il faut être gonflé… et organisé !

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

Next et ses petits bonshommes ont également eu nos faveurs. L'idée de faire se rencontrer deux personnages qui par nature en sont dans l'incapacité. Techniques diverses, humour…

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

Ça m'a inspiré ce petit montage.

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

Oui, ce matou de Thoma Vuille est sans doute mondialement connu.

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

Nous l'avions croisé à Lisbonne en juillet 2010.

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

Et ce félin a également de nombreux autres aficionados !

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Miss Tic

Miss Tic

Miss.Tic, une pionnière. C'est sûrement la première dont j'ai entendu parler il y a… soyons magnanimes avec elle… et moi !
Un trait élégant, des sentences bien… senties !

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

Une nouveauté pour moi, ces messages en canettes. "Can", le pouvoir ? Celui des mots en tout cas.

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

 Il suffisait d'y penser. Une pratique apparemment assez répandue dans le monde. Quant à nommer un·e auteur·e… Je n'ai pas trouvé. Si vous avez un tuyau…

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

Après toutes ces découvertes (pour moi), je me suis réjoui au retour chez moi des trouvailles de la commission de nomenclature : c'est un festival !

Vocabulaire de la culture
liste du 19-4-2018 - J.O. du 19-4-2018

art du ruban : forme d'art urbain qui consiste à réaliser des œuvres, des installations ou des performances avec du ruban.
équivalent étranger : tape art.

collagiste : artiste pratiquant le collage.
équivalent étranger : collagist.

dégraffitage : action d'effacer ou de recouvrir des graffitis ou d'autres types d'inscription murale sans dégrader leur support.
note : le dégraffitage relève soit d'une opération de nettoyage, soit d'une démarche artistique.
équivalent étranger : buffing.

gâcheur, -euse : graffeur qui est inexpérimenté ou qui se montre malveillant à l'égard de ses pairs, par exemple en recouvrant un graffiti existant.
équivalent étranger : toy.

sgraffite : pratique qui consiste à creuser, à gratter ou à inciser une surface afin de créer un graffiti ; par extension, graffiti ainsi obtenu.
Note : On trouve aussi le terme « sgraffiti » (pluriel : sgraffitis).
équivalent étranger : scratching.

tricot urbain : forme d'art urbain qui consiste à habiller de pièces tricotées ou crochetées des éléments du mobilier ou du paysage urbains.
équivalent étranger : urban knitting, yarn bombing.

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

A vous de raccrocher chaque terme à un de ces auteurs - et d'autres petits nouveaux - dont j'espère revoir un jour les œuvres à Paris ou ailleurs !

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

Et pour aller encore plus loin…

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>