Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

724 résultats pour “street art lorient

Shoah et bande dessinée

Publié le par Narcisse

le visuel de l'exposition par Enki Bilal

le visuel de l'exposition par Enki Bilal

Ça a commencé quand j'ai recommencé à regarder la télé, vers 1993 (quand j'en ai acheté une !).
J'avais deux émissions "cultes" : "Arrêt sur image" de Daniel Schneidermann sur France 5, et puis "Histoire parallèle" de Marc Ferro sur Arte, qui évoquait la seconde guerre mondiale.

Nuit et brouillard (Alain Resnais) - Shoah (Claude Lanzmann) - La liste de Schindler (Steven Spielberg)

Nuit et brouillard (Alain Resnais) - Shoah (Claude Lanzmann) - La liste de Schindler (Steven Spielberg)

Bon, j'avais déjà vu "Nuit et brouillard" dans le temps. Se sont enchaînés "Shoah" de Claude Lanzmann (que j'ai dû regarder en dix fois, trop éprouvant !), "la liste de Schindler" de Steven Spielberg.
Me sont alors revenus des souvenirs des feuilletons "Holocauste" et "Au nom de tous les miens". Puis "la vie est belle" et "le pianiste".

Holocauste (Marvin Chomsky) - Au nom de tous les miens (Roberto Enrico) - Le pianiste (Roman Polanski) - La vie est belle (Roberto Benigni)

Holocauste (Marvin Chomsky) - Au nom de tous les miens (Roberto Enrico) - Le pianiste (Roman Polanski) - La vie est belle (Roberto Benigni)

J'ai ensuite lu "Maus", un choc encore plus grand.

Le complot (Will Eisner) - Les Russkoffs (Cavanna) - Maus (Art Spiegelman)

Le complot (Will Eisner) - Les Russkoffs (Cavanna) - Maus (Art Spiegelman)

Il y a une sorte de fascination morbide, effectivement, à s'intéresser à ce sujet, j'en suis bien conscient. Et je ne peux qu'en être troublé et honteux.
Cela a correspondu aussi avec ma période "Cavanna" dont "les Russkoffs" et "Maria" m'avaient tiré des larmes, notamment lors de son passage en camp de travail pour cause de S.T.O. (Service du Travail Obligatoire).

Robert Bensoussan dans "Shoah et bande dessinée" (Didier Pasmonik et Joël Kotek)

Robert Bensoussan dans "Shoah et bande dessinée" (Didier Pasmonik et Joël Kotek)

XXe ciel - Yslaire

XXe ciel - Yslaire

Rien dans mon histoire personnelle ne me rattache à ces évènements : parents trop jeunes à cette époque, grands parents trop vieux et habitant la campagne poitevine profonde. Mais cette période 1933-1945 est une charnière de notre Histoire, même si je n'oublie pas le génocide arménien de 1915 (lire l'excellente bande dessinée "Medz Yeghern") ni celui des Tutsis au Rwanda en 1994 (d'ailleurs évoqués dans ce livre).

Medz Yeghern, le grand mal - Paolo Cossi

Medz Yeghern, le grand mal - Paolo Cossi

Je n'aurai sans doute pas l'occasion d'aller à Paris pour voir cette exposition, mais je ne peux que la recommander, après la lecture de ce livre.
J'ai si peu de foi en l'être humain, et l'actualité me confirme tous les jours dans cette opinion. Les religions font un retour remarqué, prônant l'amour du prochain, et attisant pourtant la haine contre lui (surtout s'il n'est pas si proche que ça !).
Ne pas oublier.
Pour ne pas laisser faire, et se reproduire - sous d'autres conditions - d'autres évènements indignes de l'idée qu'on se fait de l'Humanité.

Shoah et bande dessinée

My song(s) : "Absolut Jazz Vocal A Capella" – Les Grandes Gueules - 2002

Publié le par Narcisse

My song(s) : "Absolut Jazz Vocal A Capella" – Les Grandes Gueules - 2002

Les groupes vocaux, il y a longtemps que j'aime ça : les Double Six, Manhattan Transfer, Take six, Chanson Plus Bifluorée, Indigo, et puis récemment Voces 8 ont toujours ravi mes oreilles.

Cette année-là (comme chantait l'autre, là…), j'avais déniché ce disque à la médiathèque. Ça dépassait tout ce que j'avais entendu jusque là. Cet art de jouer avec la voix, et puis de les faire jouer ensemble, de les mixer, de les faire s'interpénétrer… Je n'aimerais pas avoir à lire les partitions ! Ça tient d'Ella Fitzgerald et son fameux "scat", de Bobby McFerrin, et d'un truc qui n'est qu'à eux. Et puis les paroles sont accessoires (et ça me va…) : écoutez donc attentivement "Groznie (coucougnettes")…
Coup de bol, ils passent près de chez moi quelques mois plus tard. Les gars sont encore petits, mais Crispim fait déjà du chant, et puis ça paraît abordable à tout âge.
Mais la malédiction "Dire Strait 1983" frappe à nouveau. Cette fois, pas de varicelle tardive - et néanmoins carabinée ! -, juste une appendicite qui se déclenche un mercredi matin de réunion, et se transforme en 24 heures en une péritonite foudroyante ! Neuf jours d'hosto, raté pour le concert !
Mes trois supporters seront pleins de sollicitude : ils iront au concert sans moi, se régaleront, et me rapporteront un CD dédicacé. (Mon premier et seul à ce jour, tout comme l'album de Fred Simon, d'ailleurs !)

Euh, en fait, je ne suis pas venu, hein...

Euh, en fait, je ne suis pas venu, hein...

Et puis malgré leur jeune âge, mes deux gars m'auront fourni en journaux de leur cru à l'hôpital. Comme  quoi, en, plus de la musique, j'avais réussi à leur inculquer le virus d'écrire et de mettre en pages ! D'ailleurs Crispim est encore aujourd'hui rédac' chef du journal de son école… (Dès qu'il a son blog, je vous fais signe, mais j'ai peur qu'il soit plutôt Facebook…)

My song(s) : "Absolut Jazz Vocal A Capella" – Les Grandes Gueules - 2002

Pour revenir au disque, difficile pour moi de choisir un morceau. Il y en a cinq qui me plaisent peut-être davantage : "Intro", "Plus ça ralentit", "Des Pachas pas fâchés", "Español" et "Valse".

Après, j'ai guetté un nouveau disque, en vain. Et puis un soir, bien plus tard, sur Deezer, je suis tombé sur "Vocal extrême" de 2006, de la même veine. J'ai même utilisé "J'aime" dans un bidouillage musical pour les 18 ans de Crispim (avec des titres de Madredeus, Chédid et Mounier). Quant à "Félicité", voilà le genre de musique qui me met la pêche !

My song(s) : "Absolut Jazz Vocal A Capella" – Les Grandes Gueules - 2002

Je me suis fait offrir leurs "Exercices de style" que j'ai trouvés moins convaincants. Pourtant la contrainte - ce truc que j'aime ! - était prometteuse… alors je m'en suis tenu à "Ode - version 2".

Et puis "Poéziques" n'a pas retenu mon attention non plus.

My song(s) : "Absolut Jazz Vocal A Capella" – Les Grandes Gueules - 2002

Maintenant j'attends.
Comme un pacha.

My song(s) : "Absolut Jazz Vocal A Capella" – Les Grandes Gueules - 2002