Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

bande dessinee & illustration

Blaise et le château d'Anne Hiversère (12) : absents, oubliés, scandale !!

Publié le par Narcisse

Et s'il pleut, vous pouvez tout relire ici !

Les meilleures choses ayant une fin, il est temps de conclure ce petit jeu de "chercher Charlie" avec Blaise. Il reste des personnages énigmatiques – qui sont-ils donc ?

Blaise et le château d'Anne Hiversère - Claude Ponti

Blaise et le château d'Anne Hiversère - Claude Ponti

Ces deux petits garçons (dont un de Gotlib, celui qui court derrière la coccinelle ?), cet oiseau (l'hirondelle de Poucette ?), cette abeille (la reine des abeilles ?), ce loup (de dessin animé ?)… Il me semble les connaître, et pourtant, impossible de mettre un nom ou un auteur dessus ! Ce livre est inépuisable !

Blaise et le château d'Anne Hiversère (12) : absents, oubliés, scandale !!

Et puis ces "oubliés" de la liste du début : Mathieu, de Solotareff... et même le père Noël !!

Blaise et le château d'Anne Hiversère (12) : absents, oubliés, scandale !!

Et des poussins bien sûr !
Car cet album, je le rappelle, est avant tout la préparation par les poussins du "château d'Anne Hiversaire". Toutes les pages recèlent des détails à chercher, pour une relecture toujours fertile en découvertes. Chaque image permet ainsi de "dénicher" des poussins. Certains se retrouvent même dans d'autres albums de Ponti. (Et si vous dégottez le livre de Yvanne Chenouf, précipitez-vous dedans !)

Blaise et le château d'Anne Hiversère (12) : absents, oubliés, scandale !!

Vous pourrez ainsi reconnaître :
- Tivolio Bénégoudgoud qui tire la langue
- Boufniouse qui lit son journal
- Hyppolitdesset (pilote d'essai ?) qui expérimente à chaque page une nouvelle manière de voler
- celui qui a la tête dans un champignon !
- Metantan-Skontdi et Métébouché qui se répètent (!!) toujours la même blague
- Blaise lui-même, of course
- et Slipododo qui dort, comme son nom l'indique.

Blaise et le château d'Anne Hiversère (12) : absents, oubliés, scandale !!

Mais aussi Kinonne, Hisponne, Pic et Asso, Belle Djamine Franklin, Cirkdépékinne, et tant d'autres !
Sans oublier le poussin jouet (ou robot ?) et le fameux K'sar bolog'h' !!

Blaise et le château d'Anne Hiversère (12) : absents, oubliés, scandale !!

Offrez cet album, offrez-le vous !
Vous avez les moyens ?
Achetez la version cartonnée d'origine, en grand format !
Un peu moins ? Ecumez les trocs : il est paru dans l'abonnement proposé dans les écoles, vous le trouverez pour quelques euros.

les trois éditions

les trois éditions

Mais un (bon) conseil : fuyez la version "Lutin poche". Il est scandaleux de faire paraître ce livre dans un format aussi riquiqui ! C'est vraiment se moquer du monde ! Eh oh, "L'Ecole des Loisirs", qui est responsable de cela, chez vous ? Je doute que vous ayez demandé son avis à Claude Ponti !

huit "lutins" de poche… ou sept nains plus un ?

huit "lutins" de poche… ou sept nains plus un ?

Dans ma carrière d'instit de maternelle, il est quelques albums, quelques auteurs fétiches : les "Ponti", les "Geoffroy de Pennart", "Pommaux" et puis Anthony Browne, auteur qui fera peut-être un jour la "une" de ce blog avec notamment son fabuleux "Dans la forêt profonde" !

Dans la forêt profonde - Anthony Browne

Dans la forêt profonde - Anthony Browne

Blaise et le château d'Anne Hiversère (12) : absents, oubliés, scandale !!

Blaise et le château d'Anne Hiversère (11) : méli mélo

Publié le par Narcisse

Pour les 10 premier épisodes, c'est toujours ici !

Blaise et le château d'Anne Hiversère - Claude Ponti

Blaise et le château d'Anne Hiversère - Claude Ponti

Les classifications ne sont pas toujours pertinentes – en bande dessinée comme en musique d'ailleurs. Alors aujourd'hui, c'est un peu le fourre-tout !
Tous les "héros" du jour devraient avoir tout pour me plaire, mais… En tout cas, j'aimerais tant tous les aimer (un peu comme "Peanuts").

Cocobill – Jacovitti

Cocobill – Jacovitti

Le concombre masqué (Mandryka) - Le génie des alpages (F'murr)

Le concombre masqué (Mandryka) - Le génie des alpages (F'murr)

J'ai essayé "le Génie des alpages" et Jacovitti ("Cocobill", "Zorry Kid"). Ils possèdent une folie qui devrait m'attirer, et pourtant non. S'adressent-ils à des enfants ? Pas vraiment. Mais un "adulte" qui lit des bandes dessinées est-il complètement adulte ?

Mister Natural (Crumb) – le chat de Fat Freddy (Shelton) – La famille Addams (Chas Addams)

Mister Natural (Crumb) – le chat de Fat Freddy (Shelton) – La famille Addams (Chas Addams)

De même l'underground américain n'est pas ce que je préfère. (Oui, je sais, "La Famille Addams" n'en fait peut-être pas vraiment partie, mais je ne savais pas où la caser !)  Est-ce que ça a trop vieilli (ou bien c'est moi ?) ? En plus des auteurs cités par Ponti, j'ajouterais Joe Matt et Chester Brown : ces gars-là contribuent sans doute à "décoincer" la société dans laquelle ils vivent. Mais je ne suis sans doute pas assez Américain !

Maus - Art Spiegelman

Maus - Art Spiegelman

J'ai ressenti par contre un choc énorme à la lecture de "Maus". Il arrivait à point nommé dans ma vie après une période où je me suis intéressé à cette tragédie de la guerre - le film "Marathon Man", "Shoah", "de Nuremberg à Nuremberg", "Nuit et brouillard", "la liste de Schindler" m'avaient édifié et impressionné, et même "la vie est belle" de Nanni Moretti. Mais ce témoignage sans concessions (d'un père ET d'un fils) m'a à la fois bouleversé et donné envie d'aller plus loin. Alors, j'ai dévoré aussi "Métamaus". Et je reconnais que les autres travaux de Spiegelman ne laissent assez froid après ça.

Adèle Blanc-Sec – Tardi

Adèle Blanc-Sec – Tardi

Deepo (L'Incal) – Jodorowsky et Moebius

Deepo (L'Incal) – Jodorowsky et Moebius

Blaise et le château d'Anne Hiversère (11) : méli mélo

Tardi et Moebius font partie de mon panthéon, pour leur réflexion sur "le genre humain" (pour être pompeux !)
Mais à l'Incal et Adèle Blanc-Sec, je préfère pour l'un sa période "Métal Hurlant" (Arzach) et pour le second le travail de mémoire qui s'étend sur toute son œuvre : La Commune, la 1ére guerre mondiale, bien sûr et puis la deuxième aussi (la seconde ??), plus proche de son autobiographie.

Philémon (Fred) - Le concombre masqué (Mandryka)

Philémon (Fred) - Le concombre masqué (Mandryka)

Pour en revenir à des bandes dessinées plus destinées aux enfants - mais pas ceux à qui s'adresse "Blaise et le château d'Anne Hiversère " : je me reconnais tout à fait dans le "concombre magique" et "Philémon". J'y vois le même goût de s'extirper du monde réel, l'intrusion du fantastique et beaucoup de poésie qui n'ose pas toujours s'assumer, se camoufle derrière la dérision…

La coccinelle (Gotlib) - La maison de pain d'épice (Hubert Mounier / Cleet Boris)

La coccinelle (Gotlib) - La maison de pain d'épice (Hubert Mounier / Cleet Boris)

"La coccinelle" de Gotlib - personnage bouche-trou au départ - a pris de plus en plus d'autonomie. Je revendique une partie de son "héritage" : de mauvaise foi, râleuse,  donneuse de leçons, …

Gros dégueulasse - Reiser

Gros dégueulasse - Reiser

Gros dégueulasse, la voilà, mon erreur de casting ! Que fait-il donc là ? Je ne retrouve dans la bibliographie de Ponti nulle trace de l'influence de Reiser, pas graphique en tout cas. Alors subversive ? Oui, en fait, Ponti est souvent subversif !

Le chat - Philippe Geluck

Le chat - Philippe Geluck

Reste ce Chat, mon ennemi intime… Je ne l'aime pas beaucoup, et je lui ressemble pourtant ! Verbeux, même dispositif que Caramel… avec ce petit plus que je crois avoir ajouté : Caramel parle de moi bien plus que Le Chat ne parle de Geluck ! (Et tout de même avec une énorme notoriété en moins !!)

Prochain (et dernier ?) épisode : des absents et des oubliés, des moins et un scandale !!