Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

bande dessinee & illustration

L'émouvantail - 2. Cache-cache - Renaud Dillies

Publié le par Narcisse

L'émouvantail - 2. Cache-cache - Renaud Dillies

Il fallait bien que j'y revienne. Je l'avais évoqué dans "Tulipe" de Sophie Guerrive le 17 février 2017.
"Il va entrer dans la famille des livres "que j'aimerais tant aimer", aux côtés de Krazy Kat de George Herriman, et des ouvrages de Renaud Dillies au graphisme si personnel et merveilleux... que je finirai peut-être quand même par apprécier un jour !"

Renaud Dillies - 1972

Renaud Dillies - 1972

Bon d'accord, j'ai trouvé ça dans le secteur Jeunesse de "ma" médiathèque, mais vu que je suis resté très jeune…
Le scénario tient en peu de mots : l'émouvantail rencontre quelqu'un "qui lui ressemble". Je savais que ce n'est pas ça qui me ferait emprunter ce bouquin. C'était surtout l'envie de me pencher pus attentivement sur le dessin. Dillies le dit lui-même dans une interview : il veut d'abord raconter une histoire. C'est selon lui la seule façon de lui donner envie de dessiner. Et il ne cache pas que l'idée des histoires de ce personnage lui est venue rapidement. Je comprends.
C'est gentillet, plein de poésie. Mais encore une fois, c'est le dessin qui fait tout.

Interview Renaud Dillies - L' émouvantail

Interview Renaud Dillies - L' émouvantail

L'émouvantail - 2. Cache-cache - Renaud Dillies

Fin, précis, souple, délicat, ce sont les adjectifs qui me viennent en scrutant le tracé,  les détails. Chaque trait à la plume est gracile, à sa place. Chaque fétu de paille au bout de ses "mains", de ses "pieds".
Les bouches de cet épouvantail sont d'une expressivité et d'une originalité remarquables, surtout pour moi qui n'ai que trois ou quatre variations à proposer à mes "berniques" !
Les hachures noires créent également un volume bienvenu.

L'émouvantail - 2. Cache-cache - Renaud Dillies

Je n'ai qu'une réserve (petite) concernant les couleurs de Christophe Bouchard, parfois un peu trop "acidulées". Egalement quelques effets visant à suggérer le volume, la lumière, et qui me dérangent un peu sur certaines cases, notamment les gros plans.. D'autres au contraire sont superbes sur la plupart des "cases-pages".

L'émouvantail - 2. Cache-cache - Renaud Dillies

Au final ce petit bonhomme attachant emporte tout de même mon suffrage. Je n'ai pas encore lu les tomes 1 et 3 mais ça viendra. Et peut-être même arriverai-je à me plonger dans les autres albums de cet auteur… si je suis happé par le scénario.

Bio- et bibliographie de Renaud Dillies

Bio- et bibliographie de Renaud Dillies

Un été, amarrée basse #0

Publié le par Narcisse

Un été, amarrée basse #0

Après les avoir délaissées (trop) longtemps, il est temps de remettre à l'honneur ces berniques qui ont agrémenté les premières pages de ce blog il y aura bientôt 6 ans.
Mais pourquoi maintenant ?
Oh ben tout d'abord c'est l'été, et me voilà parti pour 8 semaines de vacances que je passerai sans doute pas trop loin de chez moi. Comme j'ai la chance d'habiter au bord de l'océan, je me doute bien que j'irai souvent m'y promener, quand la météo le voudra bien.

Un été, amarrée basse #0

Deuxièmement, Ginette et Caramel ont bien le droit eux aussi à un peu d'intimité. Cet intermède leur donnera l'occasion de vivre des moments qui, à n'en pas douter, seront riches d'enseignement et une mine pour les pages de la rentrée (qui n'a jamais été aussi proche) !

Minimal - Manu Larcenet - 2006

Minimal - Manu Larcenet - 2006

Enfin je suis retombé fin juin sur ce bouquin de Manu Larcenet dont j'avais déjà parlé ici. Et décidément, le fait qu'il ait nommé "palourde" celle qui est pourtant bien une patelle me reste en travers.
Il n'était donc que temps de leur rendre à nouveau justice. (Enfin faut voir…)

Un été, amarrée basse #0
Un été, amarrée basse #0
Un été, amarrée basse #0
Un été, amarrée basse #0
Un été, amarrée basse #0
Un été, amarrée basse #0