Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

bande dessinee & illustration

Gilles Bachelet et son "chat"

Publié le par Narcisse

Mon chat le plus bête du monde - Gilles Bachelet - 2004

Mon chat le plus bête du monde - Gilles Bachelet - 2004

"Mon chat le plus bête du monde", c'est le premier album de Gilles Bachelet que j'ai lu en 2010, 6 ans après sa parution ! (Ne rigolez pas, le temps pour moi est élastique, même si j'en manque tout le temps !)
Ce livre faisait partie du rallye lecture qui avait pour thème "histoires d'en rire". Avec nos collègues de CP, nous avons retravaillé avec en 2015.

Gilles Bachelet et son "chat"

Ce qui m'a plu tout de suite, c'est le dessin bien sûr ! Ça fourmille de détails dans tous les coins, et il y avait déjà ce second degré qui me plaît tant. C'est sûrement ce qui fait que j'aime les albums pour enfants pour adultes !

Gilles Bachelet et son "chat"

Car il y a ce décalage - difficilement compréhensible pour des enfants de maternelle - entre ce qui est écrit et ce qui est montré. Qui est bête finalement ? Ce "chat" ou alors son maître qui possède un éléphant qu'il prend pour un chat ? Le texte comme les illustrations sont irrésistibles de drôlerie, et quoi de plus jouissif que de comprendre enfin une référence qui vous échappait ?

Gilles Bachelet et son "chat"

Mais bon, il faut dire que moi, les chats
Comment vous donner envie de faire la connaissance de ce drôle de chat ? Si vous en avez un, l'expérience peut être tentante de comparer leurs "qualités" respectives, et de constater que Bachelet s'y connaît en mœurs félines !
Pourquoi un éléphant ? Cherchez donc et tenez-moi au courant !

Quand mon chat était petit (2007) - Des nouvelles de mon chat (2009)

Quand mon chat était petit (2007) - Des nouvelles de mon chat (2009)

En 2007 et 2009 sont parus deux nouveaux tomes de la saga du "chat", nous détaillant l'historique de son arrivée chez l'auteur, et son évolution. Je ne sais pas si l'on peut parler de "trilogie". L'auteur complète son premier album, éclaire certains détails (le "jouet-carotte"), et ne résiste pas au plaisir de dessiner un "vrai" chat en la personne de la fiancée du sien !

Quand mon chat était petit

Quand mon chat était petit

Les références à des œuvres marquantes de l'art est toujours là, faisant plus la joie des Grands que des Petits. (Croyez-en mon expérience !)

Des nouvelles de mon chat

Des nouvelles de mon chat

Bachelet m'a entraîné - et mes collègues avec moi - dans une chasse aux indices qui m'a fait retrouver le plaisir éprouvé avec les "John Chatterton" d'Yvan Pommaux, "dans la forêt profonde" d'Anthony Browne (et son tour viendre, je vous dis !) ou des albums de Claude Ponti. (voir ma "saga" sur l'album "Blaise et le château d'Anne Hiversère"...)

Quand mon chat était petit

Quand mon chat était petit

Je ne sais pas si les enfants sont aussi marqués par ce type d'albums que les adultes que nous sommes. Faut-il être enseignant pour "adopter" ces albums au point d'en posséder chez soi ? Aux autres adultes-parents de le dire ! Et malheureusement, Bachelet jure maintenant qu'on ne l'y reprendra plus avec ce chat !

Des nouvelles de mon chat

Des nouvelles de mon chat

En 2015, le rallye lecture comportait "Madame le Lapin Blanc" (paru en 2012). Et puis je me souviens que Crispim avait emprunté à la médiathèque "Champignon Bonaparte", qui ne m'avait pas marqué plus que ça.
Cette année (novembre 2016), quand j'ai eu le livret du salon du livre, j'ai flashé sur l'affiche avec ses lapins si familiers. Gilles Bachelet est invité ! Je ne suis pas très "groupie" mais j'avais envie de feuilleter ses bouquins. Alors j'ai profité de la pause déjeuner du samedi - l'heure où il y a le moins d'affluence - pour y faire un tour. J'ai découvert les deux autres albums du "chat", et puis son dernier sorti sur… "les coulisses du livre jeunesse". Là encore, quel plaisir d'aller à la chasse aux indices et aux références !

Gilles Bachelet et son "chat"

J'ai voulu en savoir plus sur le bonhomme : direction Internet. J'y ai lu un mémoire de Master 2 (assez "léger", je trouve…). Alors je suis retourné faire une razzia dans ma médiathèque préférée !
L'occasion d'un autre épisode à venir sur Gilles Bachelet.

Gilles Bachelet et son "chat"

Non, je n'ai pas pris Gilles Bachelet en grippe !

Publié le par Narcisse

Mais il n'est pas encore temps d'en finir avec les lapins !

dans "ma" classe

dans "ma" classe

Oui je reconnais que depuis quatre (!!) semaines, mon cerveau tourne souvent au ralenti ! Je suis enfermé dans une boîte (crânienne ?), sourd - ou presque - aux péripéties du "Monde", hormis quelques éclairs de lucidité qui me donnent juste envie de tirer les rideaux, de refermer la boîte, là où virus, Paracétamol et nicotine mènent la danse !

Non, je n'ai pas pris Gilles Bachelet en grippe !

Alors plutôt que de "torcher" un article sur cet auteur - qui mérite largement mieux ! - sous prétexte de respecter les contraintes qu'en bon masochiste je m'impose à moi-même, je ferai donc une pause. J'en resterai à l'affiche qui a déclenché ce désir de parler de lui.
Et de lapins.

Superman, Robin des Bois, Harry Potter, Tintin, D'Artagnan, Schtroumpf, Oui-Oui, Fifi Brindacier, Clochette, Sherlock Holmes, La Petite Sirène ?

Superman, Robin des Bois, Harry Potter, Tintin, D'Artagnan, Schtroumpf, Oui-Oui, Fifi Brindacier, Clochette, Sherlock Holmes, La Petite Sirène ?

Même position pour tous, sur le thème "tous des héros".
La plupart me sont familiers, tant il est vrai que se plonger dans un livre, c'est endosser le costume d'un héros invincible, inattaquable, dans sa bulle, dans sa… boîte !

Non, je n'ai pas pris Gilles Bachelet en grippe !

D'autres ne m'évoquent pas grand chose : manque de culture, sans doute, ou alors hypothèses foireuses ?
Mais je ne demande qu'à m'instruire. Alors si d'aventure Maryline ou n'importe qui d'autre souhaite m'éclairer, ils seront les bienvenus !
Ça suffira donc pour aujourd'hui : il est l'heure de mon cachet !

Non, je n'ai pas pris Gilles Bachelet en grippe !