Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

lorient

FIL 2018 : c'est fini ! (Euh, depuis 3 jours...)

Publié le par Narcisse

FIL 2018 : c'est fini ! (Euh, depuis 3 jours...)
Privé de décibels !

Privé de décibels !

Un de plus en moins ! Et pas de découvertes musicales cette fois encore… Il faut dire que nous n'avons pas été très assidus, un jour sur deux seulement.

Euh, sans moi !

Euh, sans moi !

Après la journée de la Grande Parade, juste quelques petits tours en journée. Ce n'est pas le meilleur moment pour entendre des groupes : ils se reposent de la veille !

Sauve un goéland, vomis ton kebab !

Sauve un goéland, vomis ton kebab !

Bottles Grid x15 – Mike Perry - 2012

Bottles Grid x15 – Mike Perry - 2012

A la Galerie du Faouëdic, un seul artiste m'a ému et pour cause : il travaille sur les accumulations de dégradations que nous faisons subir à cette planète. Voilà qui rejoint bien mes préoccupations !

25 Litre Container Abstracts x12 – Mike Perry - 2018

25 Litre Container Abstracts x12 – Mike Perry - 2018

Flip Flop & Shoes – Mike Perry – 2013-2016

Flip Flop & Shoes – Mike Perry – 2013-2016

Nos errances d'un pavillon à l'autre du festival me font remarquer des détails insignifiants, entre deux arrêts à la Taverne.

Pour une serviette toujours bien rangée !

Pour une serviette toujours bien rangée !

…, c'est du poulet ?!

…, c'est du poulet ?!

FIL 2018 : c'est fini ! (Euh, depuis 3 jours...)
FIL 2018 : c'est fini ! (Euh, depuis 3 jours...)

Nous n'y avons pas manqué le kig ha fars du vendredi en compagnie de Picolo, croisé par hasard. Et pour la première fois, je n'y ai pas abandonné mon set gribouillé : pas eu le temps de le finir ! Picolo voulait "bouger", et puis ça se pressait pour dîner…

FIL 2018 : c'est fini ! (Euh, depuis 3 jours...)
La Taverne du Roi Morvan – Sylvie Bargain

La Taverne du Roi Morvan – Sylvie Bargain

Les sketchers locaux étaient à l'œuvre ce même jour, et le résultat de leurs travaux est toujours intéressant à consulter.

Ils sont les seuls à pouvoir grimper en haut du clocher ?…

Ils sont les seuls à pouvoir grimper en haut du clocher ?…

Le quai des livres - Gérard Darris

Le quai des livres - Gérard Darris

Virage écologique ou peur du retrait de permis ?

Virage écologique ou peur du retrait de permis ?

Le samedi, nous avons deux rendez-vous :
- le concours de sonneurs, rituel de la Taverne
- Chicken défile une dernière fois

Marc Vioulès, toujours d'actualité !

Marc Vioulès, toujours d'actualité !

Stripes de Festival - Samedi 11 août 2018

Stripes de Festival - Samedi 11 août 2018

Après avoir chassé le tigre parmi les stands, nous nous posons pour apprécier le premier événement.

FIL 2018 : c'est fini ! (Euh, depuis 3 jours...)

Après le biniou kozh, un peu – beaucoup ! – assourdissant, nous attendons les joutes de bombardiers (?), virtuoses et déconnants à souhait.

Yves Guevel (à droite) finaliste à la bombarde a gagné le concours de... biniou !

Yves Guevel (à droite) finaliste à la bombarde a gagné le concours de... biniou !

FIL 2018 : c'est fini ! (Euh, depuis 3 jours...)

Mais il est l'heure du défilé, et c'est sur cette image que nous prenons congé de cette cuvée 2018.

FIL 2018 : c'est fini ! (Euh, depuis 3 jours...)
Des peintres amateurs de Clet ?

Des peintres amateurs de Clet ?

Avec Murray Head ??!!…

Avec Murray Head ??!!…

Nous voilà mi-août, il va être temps de crocher dans le boulot pour la rentrée. Et de prendre rendez-vous pour l'an prochain. La Galice sera à l'honneur, mais je doute déjà de trouver de ce côté-là de bonnes surprises musicales !

FIL 2018 : c'est fini ! (Euh, depuis 3 jours...)

La Grande Parade du FIL 2018

Publié le par Narcisse

(Petite pause dans notre périple morlaisien, Festival oblige !)

(Petite pause dans notre périple morlaisien, Festival oblige !)

La Grande Parade du FIL 2018

Cette année Chicken défile alors on ne peut vraiment pas la rater, cette Grande Parade !

Non, il n'a pas défilé en chaussons !

Non, il n'a pas défilé en chaussons !

Vers 9h45, on se trouve une place à l'ombre. Je ne vois bien les groupes que de profil puis de dos. Qu'importe, c'est ma… combientième déjà ? J'ai perdu le FIL ! Bref, je connais.

La Grande Parade du FIL 2018
La Grande Parade du FIL 2018

Il fait déjà chaud, les spectateurs côté soleil portent toutes sortes de couvre-chefs parfois aussi saugrenus que ceux des artistes qui défilent, d'où cette idée qui me vient de me concentrer sur ces "n'importent coiffes" !

La Grande Parade du FIL 2018
La Grande Parade du FIL 2018

Nous observons également un étrange phénomène : les accompagnateurs des groupes (porteurs d'eau) récupèrent devant nous les lunettes de soleil et autres protège soleil un peu baroques, puis sont déviés sur les côtés du défilé. France 3 filme un peu plus bas, et nous supposons que tout cet attirail ne ferait pas très "propre". Il faut sans doute donner l'image de la "tradition", au détriment de l'aspect festif et un peu foutraque…

La Grande Parade du FIL 2018
La Grande Parade du FIL 2018

Les groupes se succèdent sous la chaleur. Le dernier – les pompiers, encore une tradition ! – passe devant nous vers 13h30. Et nous suivons maintenant la vague des spectateurs affamés qui se dirige vers le centre ville. A notre habitude, la température annihile tout désir de manger : on se rattrapera ce soir.

La Grande Parade du FIL 2018
La Grande Parade du FIL 2018

Nous faisons notre petit tour des stands et pavillons des différentes nations. La foule est là et j'avoue une prédilection pour les lieux moins fréquentés. Bon, là, ça va être dur…

avant / pendant le festival…

avant / pendant le festival…

Première bière – puis deuxième – à la Taverne Nous y croisons le mari de Michelle (cherchez !) : elle a séché – littéralement – la parade.

La Grande Parade du FIL 2018

Direction "le jardin des luthiers". Là aussi, "le soleil donne" et l'ombre est très recherchée. Un bagad (Lorient ?) se produit sous le dais qui protège la scène. Je suis épaté par la danse d'une percussionniste devant son mur de grosses caisses.

La Grande Parade du FIL 2018

Un passage dans l'Hôtel Gabriel : comme chaque année, des artistes "celtiques" y exposent. J'y apprécie les photos de Ricardo Grobas et de Janet Lees, ainsi que les pentures un peu psychédéliques de Mat Mclvor. Quant au reste, ça me laisse un peu de marbre. Nous en discutons avec Aurélie, surveillante bénévole – comme chaque année – de l'expo (et néanmoins mienne collègue de l'élémentaire le reste du temps). Elle nous recommande la partie galloise de l'expo à la galerie du Faouëdic. La chaleur nous découragera, ce sera pour demain ! (Et je n'y serai d'ailleurs pas déçu !)

La Grande Parade du FIL 2018

Nous nous dirigeons vers l'autre pavillon pour revoir l'expo des sketchers, déjà visitée en juin. Et les œuvres de Gérard Darris ont toujours ma préférence !

Mais l'affiche de Sylvie Bargain et ses dessins aquarellés me plaisent bien aussi !

Mais l'affiche de Sylvie Bargain et ses dessins aquarellés me plaisent bien aussi !

La Grande Parade du FIL 2018

17h, nous décidons de retourner nous poser à la Taverne jusqu'à l'heure du dîner. Chicken et sa copine nous y rejoignent un peu nases, et le temps passe agréablement à papoter au son de "l'usine à canards" qui met de l'animation dans la rue.

La Grande Parade du FIL 2018

Enfin arrive le moment de fournir à nos estomacs leur dose de calories : rost er forn et flan d'avoine : un grand classique pour moi. Et je suis impressionné par l'importance de l'équipe. C'est au moins une quinzaine de serveurs – et -veuses – qui s'agite frénétiquement – mais néanmoins efficacement – au bar et en terrasse…

La Grande Parade du FIL 2018

… avec une gentillesse et une patience que je n'aurai jamais. Quelques mauvais coucheurs se plaignent en effet de la lenteur (ressentie) du service, semblant oublier que :
. c'est dimanche
. ils ne sont pas les seuls au monde (ni même sur la place…)
. ils sont en vacances, eux !

La Grande Parade du FIL 2018

Enfin arrive l'heure où il vaut mieux se rentrer : douze heures de festival nous suffisent pour cette première journée. Il en reste sept, et puis il faut encore retourner à la voiture, garée à Pétaouchnok !

La Grande Parade du FIL 2018
Schwartz - Charlie Hebdo N°1359 - Mercredi 8 août 2018

Schwartz - Charlie Hebdo N°1359 - Mercredi 8 août 2018

<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 > >>