Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

street art & graffiti

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (15)

Publié le par Narcisse

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (15)

Huit jours à Porto (9) : (au) revoir Porto ?

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (15)
Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (15)
Inoubliable pont Dom Luís I

Inoubliable pont Dom Luís I

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (15)

Nous avons passé 8 jours à Porto (du 13 au 21 juillet 2023) et bien que nous n'ayons arpenté que les quartiers les plus proches du centre historique, il m'aura fallu 9 épisodes pour les raconter.

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (15)
En voie (!) de disparition ?

En voie (!) de disparition ?

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (15)

Parce que j'aime rentabiliser mes vacances, j'ai passé trois jours à trier et "améliorer" les presque 900 photos que nous y avons faites. Puis plus d'une dizaine (à raison de 12 heures par jour !) à essayer d'agencer tout ça pour que ce soit présentable… au moins pour moi !

Porto m'est "chair" !

Porto m'est "chair" !

"a vida é poss(i)a"

"a vida é poss(i)a"

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (15)

J'ai poussé la maniaquerie jusqu'à chercher sur Google Maps le lieu exact de prise de vue de chaque photo. Ceci dit, mon état de jeune (!) retraité me le permet. Et comme je le dis depuis longtemps maintenant, je ne sais pas m'ennuyer depuis au moins 40 ans !

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (15)
(Anonymes)

(Anonymes)

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (15)

Je n'y ai pas fait énormément de photos de la ville en elle-même (à part les vues sur le Douro, tellement magiques) parce que je ne sais pas faire ça : mes photos de rues me déçoivent souvent car elles reflètent mal l'impression que j'y ai ressentie "en vrai".

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (15)
Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (15)

Porto est - comme Lisbonne - un endroit magnifique que j'espère ne pas voir se transformer en ville-musée à touristes.
Est-ce que j'y retournerai un jour ? Pas sûr. Mais d'avoir passé tout ce temps (sur place ou en y retravaillant chez moi) m'a apporté un réel bonheur.

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (15)
Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (15)

Il me reste à passer à la troisième ville de ces vacances, Bilbao, aux deux prochains épisodes.

La lutte continue !

La lutte continue !

Souvenirs, souvenirs…

Souvenirs, souvenirs…

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

Publié le par Narcisse

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

Huit jours à Porto (8) : Vila Nova de Gaia

Vila Nova de Gaia - Samedi 15 juillet 2023

Vila Nova de Gaia - Samedi 15 juillet 2023

Vila Nova de Gaia ferait partie de Porto s'il n'y avait le Douro pour les séparer… et c'est heureux ! Elles offrent chacune des vues magnifiques l'une sur l'autre.
Sa partie la plus agréable se situe le long du fleuve : bistrots, restos… et touristes à gogo !
A l'office de tourisme, on peut se procurer un plan des œuvres de street art disséminées dans la ville (à télécharger ci-dessous), ce qui permet de s'éloigner un peu de cette ruche et de découvrir un peu plus la ville.
Bon, certaines ont disparu (ou se trouvent à l'intérieur de lieux inaccessibles, ou alors on est passé à côté sans les voir ?), en tout cas cela n'a fait que renforcer mon attrait pour ce que je considère comme un quartier de Porto qui n'a sinon d'intérêt que cette balade en face de Porto et ses fameuses caves de porto (le vin), mais j'en ai déjà visité une en 1991, je passe désormais mon tour.

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

Vila Nova de Gaia - Guide officiel de street art

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

Je vais présenter ce que nous y avons vu en prenant un itinéraire fictif puisque nous y serons venu trois fois lors de ce séjour par des chemins différents.
De notre hôtel situé à l'est du centre de Porto, prenons donc le Ponte do Infante et longeons l'eau jusqu'au pied du pont Pont Dom Luís I.

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

Quelques gribouillis au passage, et même un chouette graffiti avec une signature (qui reste cependant cabalistique pour moi).

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)
Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)
Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

Arrivés là, il n'est pas pensable de ne pas traverser le pont par le bas pour y admirer la vue presque au ras de l'eau.

Inévitables "love-locks"…

Inévitables "love-locks"…

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)
Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

Cet endroit est un lieu de passage incontournable pour tous les touristes, on y trouve donc toujours un ou plusieurs musiciens, des vendeurs de cochonneries et quelque autre petit malin prêt à tout pour récolter un peu de monnaie.

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)
Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

De là, aucune question à se poser : le flot vous entraîne inexorablement le long du Douro vers les bars, restos et spots à selfie. (Même nous l'avions fait, mais de nuit, en 2016 !)

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

Je remarque tout de même cette ruelle sur la gauche avec ce chouette collage (publicité pour un tatoueur qui en a semées partout) et ce beau bateau en pliage sur lequel je ne trouve rien.

rua de Santos Mártires

rua de Santos Mártires

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)
Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)
Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

Nous arpenterons plusieurs fois cette Avenida Diogo Leite qui se prolonge par l'Avenida de Ramos Pinto, nous arrêtant même deux fois dans un bistrot des plus accueillants (du moins aux heures plus "creuses": je n'ai rien à dire sur la qualité de sa restauration).

Maré Baixa Café, 4 Avenida de Ramos Pinto

Maré Baixa Café, 4 Avenida de Ramos Pinto

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)
Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

Nous décidons même de poursuivre jusqu'au Ponte da Arrabida : en 2016, la pluie nous avait fait rebrousser chemin.

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

Sur le chantier naval, réparation des rabelos destinés à transporter les tonneaux de vin de porto mais qui ne chargent plus aujourd'hui que des touristes pour une virée sur le Douro : ça, je fuis !

Gogole dont j'ai déjà vu plusieurs fois la trombine grimaçante

Gogole dont j'ai déjà vu plusieurs fois la trombine grimaçante

Sur la façade d'un pub en hauteur

Sur la façade d'un pub en hauteur

Sous le pont côté Porto, série de graffitis dont celui-ci sur lequel je n'ai rien trouvé non plus.

Sous le pont côté Porto, série de graffitis dont celui-ci sur lequel je n'ai rien trouvé non plus.

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

Nous serons finalement allés jusqu'à Afurada à l'embouchure du Douro. On y trouve essentiellement une "marina-à-bateaux-en-plastique" (et Jamy Gourmaud si on a de la chance, voir intro !) mais surtout une ruelle en retrait qui a gardé une âme de village de pêcheurs. C'est d'ailleurs le seul jour où nous déjeunerons (vers 14h30) de ces sardines grillées que j'aime tant, j'y reviendrai.

Café Restaurante 13 de Maio, 180 rua 27 de Fevereiro

Café Restaurante 13 de Maio, 180 rua 27 de Fevereiro

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

De retour par le même chemin, nous partons en chasse. Mauvaise pioche pour les premières œuvres : nous ne trouverons pas la 13 et la 12, Largo Sampaio Bruno, se trouve derrière un portail fermé. Je me contente donc du site de Third pour l'admirer à loisirs.

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)
Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

Nous arrivons par une ruelle dans la Travessa do Ribeirinho. Sans le plan, nous n'aurions jamais repéré les petits bonshommes discrets d'Isaac Cordal que nous avions eu la chance de croiser à Bruxelles en 2019 et Nantes en 2022. (Et encore, on en a visiblement loupés...)

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)
Rua de Santa Marinha

Rua de Santa Marinha

Je suis vraiment fan de ça !

Je suis vraiment fan de ça !

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)
Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

A l'angle de la rue Dom Alfonso III et de la rue Gomes Fernandes, impossible par contre de louper le lapin gigantesque de Bordalo II. Découvert par nous à Lisbonne l'an dernier (et nous verrons un autre lapin à Nanterre en août 2023, épisode à venir un jour…), sa technique à base de recyclage de déchets plastiques est vraiment bluffante, et le résultat toujours sublime.

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

Un peu plus loin dans la rua Guilherme Gomes Fernandes,  Jaune a trouvé un lieu de pause pour les agents d'entretien caractéristiques de son travail, que nous avions aussi découverts à Bruxelles en 2019.

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

Nous reprenons la rua de Santa Marinha et arrivons sur une place (Largo Joaquim Magalhães) ou trône un petit bâtiment couvert de fleurs par Pastel (Francisco Diaz Scotto) .

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

Rua Guilherme Braga, nous serions sûrement passés près de cet étrange funambule d'Isaac Cordal sans le voir.

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

Redescendant vers la rive par la rua de França, nous restons un peu interloqués devant "Halo" par Cúmul Collective. Nous décidons aussitôt d'envoyer la photo à Christian, notre garagiste et néanmoins pote de réveillon !

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

Nous reprenons la rua Guilherme Gomes Fernandes sans prendre le temps de boire un verre de porto avec Arte Sem Dono et ses "Crazy artists"…

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)
Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

… ni avec Sandeman en costume de Zorro : notre but est la Travessa Cândido dos Reis où Jaune (encore) a créé toute un petit monde dans les escaliers.

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)
Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)
Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

Nous resterons un long moment à détailler chaque scène, nous y repasserons même un autre jour. La aussi, comme pour Isaac Cordal, j'apprécie l'originalité du procédé qui tranche vraiment avec ce qu'on voit le plus souvent en street art.

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)
Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)
Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)
Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

Nous passons ensuite par la rua do General Torres pour jeter un œil à la dernière œuvre du plan :  "Agua" par Rigo 23 (Ricardo Gouveia) en contrebas dans la rua da Barroca.

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)
Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)
Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

Sur le plan de la ville distribué à l'office de tourisme (à télécharger ici), il est proposé plusieurs itinéraires dans le haut de la ville.

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)
Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

Nous snobons comme à chaque fois le funiculaire et repassons d'abord par la Calçada da Serra avant de rejoindre le haut du Pont Dom Luís I par la rua Rocha Leão, autre haut-lieu (!!) du selfie.

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)
Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

Puis nous prenons l'Avenida da República en direction du centre ville. On l'avait déjà fait par le passé mais en tramway. Effectivement, cette avenue n'a rien de passionnant et il faut attendre le N°494 pour trouver quelque chose d'intéressant : une sorte de "publicité" pour le journal local par Guel do it (Miguel Mazeda).

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

Un peu plus loin, une caméra s'emballe pour un saint quelconque (en salopant au passage quelques azulejos anciens).

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)
Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

Juste en face, nous retrouvons Nuno Palhas alias Third (et sa technique cubiste ?) aidé par Frederico Draw Rua Diogo Cassels sur le mur d'une école catho sans autre explication des auteurs.

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)
Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)
Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

Arrivés au N°996 ,John Lennon nous accueille sur un kiosque à journaux et nous conseille de redescendre par des rues qui se révèleront sans intérêt jusqu'à la rua de Serpa Pinto qui nous ramène au Douro.

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

Nous retournons vers le Pont Dom Luis I et passerons cette fois par le tablier supérieur pour rejoindre Porto. Vues toujours aussi splendides.

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)

Et c'est ainsi que va s'achever (au prochain épisode) le récit de ces huit jours à Porto.

Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)
Deux semaines en ville(s) : Bordeaux, Porto, Bilbao (14)