Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

street art & graffiti

Street art autour de Lorient : novembre 2021

Publié le par Narcisse

Lorient - Vendredi 29 octobre 2021

Lorient - Vendredi 29 octobre 2021

La moisson de ces deux mois de novembre et décembre a commencé.. le 29 octobre. Je crois bien que je l'avais déjà repéré sans le "shooter", cet un autocollant de MDLF sur une poubelle près de la librairie "Au vent des mots" rue du Port.

Port-louis - Dimanche 7 novembre 2021

Port-louis - Dimanche 7 novembre 2021

Ayant déjà beaucoup écumé la ville et la côte en septembre et octobre, nous décidons le dimanche suivant de se "faire" la partie Kerzo (Port-Louis) - Locmiquélic. Nous nous garons près du cimetière qui donne directement sur la rade. Dommage que les résidents du lieu ne puissent plus vraiment apprécier la vue !
En cette période, l'endroit est très fleuri, limite agréable.

Street art autour de Lorient : novembre 2021

Nous poursuivons le long de la côte, mais peu de choses à se mettre sous l'œil, du point de vue graffiti, s'entend. On sait tout de même apprécier le bonheur de vivre ici et les paysages que l'environnement nous offre !

Street art autour de Lorient : novembre 2021
Street art autour de Lorient : novembre 2021

Le mercredi suivant, encore la flemme de rouler vers la côte lorientaise. Nous optons pour notre demi-heure de marche rapide vers le centre. Arrêt rapide sous le pont d'Oradour : rien de neuf hormis cette espèce de "Joker".

Lorient - Mercredi 10 novembre 2021

Lorient - Mercredi 10 novembre 2021

En arrivant rue Maréchal Foch, je suis intrigué par un petit rond coloré en hauteur au-dessus d'une porte. C'est un 45 tours ! Comme je suis miro, je n'arrive pas à lire le titre. Il faudra attendre le retour pour zoomer : Alain Barrière, "Amoco" ! Le message m'échappe un peu mais c'est original.

Street art autour de Lorient : novembre 2021
Street art autour de Lorient : novembre 2021

En passant près de mon pochoir préféré, un truc me saute à l'œil sur l'ex-cinéma Rex (elle m'affime qu'il était déjà là en octobre) : près du lynx de MDLF, un beau collage très coloré de Kar. Il faut dire, elle n'a pas vraiment bien choisi son endroit au milieu d'affiches de toutes sortes. J'imagine que c'est une façon d'échapper aux foudres de la justice…

Street art autour de Lorient : novembre 2021
Street art autour de Lorient : novembre 2021
Street art autour de Lorient : novembre 2021

Comme nous faisons une pause-café à la Taverne, je remarque que ce "Sblarpsor" dégoulinant a bénéficié du talent d'un(e) graphiste anonyme. Bon, ça n'améliore tout de même pas beaucoup ce "surveillant" qui sème un peu partout ce "bonhomme-fil-de-fer" sommaire qui me fait penser au "Saint" de Roger Moore, mais en franchement plus dégueu !

Street art autour de Lorient : novembre 2021

Retour le long du Scorff : je veux m'arrêter au Pont Saint-Christophe où j'avais aperçu récemment des dessins en passant. Cro-Magnon n'est pas mort, voilà une réplique de la grotte de Lascaux sur le béton des piles du pont ! Aurochs, chevaux, bison, trait élégant. Original mais non signé.

Street art autour de Lorient : novembre 2021

PS : Ça n'a pas dû plaire à tout le monde : je repasse sous le pont le mercredi 15 décembre et tout a été effacé !

Street art autour de Lorient : novembre 2021

Et pour clore ce mois lorientais, un pochoir revendicatif sur les Halles de Merville près de l'étal de notre maraîcher habituel. "Arrête (ou cesse ?) de niquer ta mer". Il doit dater un peu mais reste cruellement d'actualité.

Lorient - Samedi 13 novembre 2021

Lorient - Samedi 13 novembre 2021

Le dimanche 21, temps bouché et froid, où aller ?
Les copains de réveillon nous ont parlé des transformateurs de Quéven customisés par Kaz. On avait déjà vu celui de la sortie Bois du Château de la pénétrante. Bon ben c'est parti pour une virée bagnole !

Lorient - Dimanche 21 novembre 2021

Lorient - Dimanche 21 novembre 2021

Nous commençons par ce superbe rouge gorge en face de la forteresse de Tréfaven. Il paraît vivant tellement la forme, l'attitude et surtout la lumière dans l'œil sont réussies.

Street art autour de Lorient : novembre 2021
Street art autour de Lorient : novembre 2021

Nous enchaînons avec le transformateur de Kergalan. Bon, c'est sympa, abeille et petites fleurs, c'est soigné : On a vu sur Internet qu'il en a repeint une quantité sur la commune. Je suppose que le travail devait être consensuel, et tant pis si ce n'est pas ce que je préfère de Kaz.

Street art autour de Lorient : novembre 2021
Street art autour de Lorient : novembre 2021

Nous poussons jusqu'au cimetière (décidément !) : elle a repéré sur le FB de Kaz qu'il y a une fresque sur le mur d'enceinte.

Street art autour de Lorient : novembre 2021
Street art autour de Lorient : novembre 2021
Street art autour de Lorient : novembre 2021
Street art autour de Lorient : novembre 2021

Ici aussi, concours de tombes fleuries : ça tient même trois semaines "après".

Street art autour de Lorient : novembre 2021
Street art autour de Lorient : novembre 2021

Le travail a été réalisé par les deux compères Kaz et Ezra. Ce n'est pas vraiment transgressif mais c'est sans doute un bon moyen de gagner sa croûte et de vivre un peu de son trait (talentueux) de… bombe aérosol.

Street art autour de Lorient : novembre 2021
Street art autour de Lorient : novembre 2021
Street art autour de Lorient : novembre 2021
Street art autour de Lorient : novembre 2021

En nous dirigeant vers le gymnase du Ronquédo, nous tombons sur cet autre transfo kazé. Là, ça m'évoque carrément le calendrier que choisissait ma grand-mère ou la boîte de chocolats qu'elle nous offrait ! Bon, il faut bien manger…

Street art autour de Lorient : novembre 2021
Street art autour de Lorient : novembre 2021

J'étais déjà tombé sur des photos du gymnase mais en vrai, la fresque en jette.
Je reconnais quelques noms : Dino, Lez, Samp… (et sans doute plus récemment Škoad qui est venu… squatter.)

Street art autour de Lorient : novembre 2021
Street art autour de Lorient : novembre 2021

Je trouve les couleurs à la fois originales et bien choisies : ça change du bariolage habituel. Là aussi, une commande sans aucun doute (et qui date même de 200?).

Street art autour de Lorient : novembre 2021
Street art autour de Lorient : novembre 2021

Les motifs ? Bon : le sport, le graff… mais c'est soigné alors oui, ça me plaît bien.

Street art autour de Lorient : novembre 2021
Street art autour de Lorient : novembre 2021
Street art autour de Lorient : novembre 2021

Autre transfo près du Leclerc, toujours par Kaz : BD, manga (Bon moi, j'ai une affection particulière pour Gaston, mais les japoniaiseries par contre…)

Street art autour de Lorient : novembre 2021
Street art autour de Lorient : novembre 2021
Street art autour de Lorient : novembre 2021
Street art autour de Lorient : novembre 2021

Arrêt sur la route du retour aux écoles Jean Jaurès et Joliot-Curie : fresque de Kaz et Zermi.

Street art autour de Lorient : novembre 2021
Street art autour de Lorient : novembre 2021

Quelques beaux visages, d'autres moins réussis, au trait plus maladroit. C'est sympa quand même, même si j'ai toujours un problème avec les fresques sur les écoles. Qu'elles soient réalisées par des artistes (comme ici) ou par des élèves (peut-être les "grands" ont-ils participé aussi ?), il faudrait selon moi les remplacer tous les 3 ou 4 ans : les élèves finisent par s'en aller et les nouveaux ne se sentent pas tellement concernés !

Street art autour de Lorient : novembre 2021
Street art autour de Lorient : novembre 2021

Allez, ce sera tout pour ce mois de novembre assez riche finalement : retour du froid s'installe, de la grisaille, de la pluie… et du masque en extérieur : j'ai bien peur que la récolte de décembre soit maigre !

Quéven - Dimanche 21 novembre 2021

Quéven - Dimanche 21 novembre 2021

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Publié le par Narcisse

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Bon on s'était tout de même un peu renseigné avant de partir.
Elle avait repéré un mur de graffiti pas très loin du centre et moi un autre du côté de Saint-Pierre des Corps.
Je ne sais pas s'il existait à l'époque mais ça m'aurait occupé le 14 juillet 1980 quand j'avais passé trois heures à attendre ma correspondance de train pour Poitiers ! (Ceci dit j'avais découvert au magasin de presse de la célèbre gare - et lu de A à Z ! - Rock'n'folk et Best auxquels j'ai ensuite été abonné quelques années… mais je digresse.)

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Ce troisième jour (mercredi 27 octobre 2021 donc), nous décidons de prendre le bus (ligne 5) pour aller jusqu'aux anciennes casernes du quartier Maryse-Bastié au sud-ouest du centre rue Capitaine Pougnon.
Nous n'avons pas trop à chercher : le mur se trouve à 100m de l'arrêt de bus Général Renault
.

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Il commence par un hommage à l'aviatrice. Ensuite les graffs s'enchaînent sur deux ou trois cents mètres. (Et j'apprends en préparant cet article qu'il s'agit d'un "espace d'expression libre" : liberté quelque peu encadrée tout de même !)

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Il y en a pour tous les goûts, et l'ensemble est plutôt de qualité. Nous remarquons notamment ce visage d'enfant aux cheveux végétaux. (Et je pourrais paraphraser La Dactylo : "Je m'attache à toi, lierre de rien", même si ce n'en est pas !)

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

On a déjà vu ce genre de "montage" sur des sites de street art mais ça fait toujours un bel effet surtout quand le portrait est de qualité comme ici.

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Mickael Chapson alias Imak One ci-dessus et ci-dessous

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Il est difficile d'identifier les auteurs-trices : il y a bien quelques signatures mais impossible de savoir si elles ont été ajoutées après coup.

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Imak One

Imak One

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Malgré une météo (et donc une lumière) moyenne, j'avoue que j'en prends plein les mirettes.

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Repus, nous reprenons le bus vers le centre et notre hôtel. Prochaine virée, Saint-Pierre des Corps, mais en voiture cette fois !

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

La veille, mardi 26 octobre, nous avions tenté notre chance. J'avais vaguement repéré sur un plan les ateliers de la Morinerie sur une friche industrielle reconvertie en un lieu regroupant des ateliers de création artistique et des associations. Et surtout l'extérieur phagocyté par les graffeurs du coin.

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Comme je n'ai toujours pas de portable, pas moyen de se laisser guider par GPS. Arrivés pas très loin, je demande donc à un chauffeur de bus "les ateliers de la Monerie" (avec une faute !) et il nous envoie en pleine zone artisanale où nous avons tourné en vain pendant une heure avant de laisser tomber et de revenir vers Tours par le centre (assez glauque) de Saint-Pierre puis le boulevard Heurteloup.

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Ce mercredi, nous décidons donc de repartir, mais en voiture cette fois, après avoir bien vérifié l'adresse, et nous y arrivons sous un beau soleil.

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Les ateliers s'étalent perpendiculairement à la route et des deux côtés. Ce qui offre une longueur (et une surface) impressionnante de murs à barbouiller. Nous commençons par la gauche. La voie de chemin de fer désaffectée donne encore plus de caractère au lieu.

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Certains graffitis sont plutôt réussis et "chiadés", d'autres moins, question de goût aussi. Nous suivons le mur sur peut-être 300m, et ça devient de moins en moins intéressant. Nous retrouvons le mystérieux Toyos et il y a également d'autres signatures pas évidentes à identifier dont certaines déjà vues sur le mur du quartier Maryse Bastié.

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Demi tour vers la partie droite, moins longue mais encore plus réussie à mon goût. (En tout cas je préfère la technique et les sujets.)

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Il y a notamment des regards de femmes qui me rappellent les portraits de Jeff Graffik.

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Ravis, nous repartons vers Tours.
Nous n'aurons passé qu'à peine trois jours dans cette ville, mais ce fut un enchantement, à de multiples points de vue !
Comme quoi il n'est pas nécessaire d'aller à l'autre bout du monde pour trouver du dépaysement et oublier son train-train…

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Nous avons appris depuis qu'il existe d'autres "spots" de graffiti sur Tours, notamment sous les ponts de l'autoroute A10. Mais c'est déjà une belle moisson que j'ai engrangée et qui renforce mon intérêt pour cette activité prohibée mais tellement riche et variée !

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

(Bon, le bout ici aussi est nettement moins passionnant. J'imagine qu'il faut faire ses preuves pour s'approcher du centre !)

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)