Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

street art & graffiti

Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen

Publié le par Eu e o Narcisse

Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen

Le temps d'une escapade photographique...

Vuillemin – Charlie Hebdo N°1420 – Mercredi 9 octobre 2019

Vuillemin – Charlie Hebdo N°1420 – Mercredi 9 octobre 2019

Sur la route de Lille, ce jeudi 18 juillet 2019, nous avons donc fait une étape dans la ville où a été inventé le barbecue de pucelle et l'usine-Seveso-qui-brûle-mais-ce-n'est-pas-grave.

Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen

Nous y arrivons en fin d'après midi, ça nous laisse le temps d'arpenter un peu les rues, et de passer of course devant la cathédrale qui, celle-là, ne crache pas (elle !) de plomb sur les riverains.

Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen

De l'hôtel, on va jusqu'à la station de métro place du 8 mai pour rejoindre Rouen.
Nous avons arpenté les ruelles et rues piétonnes, de place en place; le long de des maisons à colombages.

Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen
Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen
Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen

La maison qui penche est la plus connue des maisons à pans de bois à Rouen.
Elle donne sur la place Barthélémy et sur la rue Martainville près de l’église Saint-Maclou.
(Evidemment !)

Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen
la cathédrale Notre-Dame et son escalier de la bibliothèque du chapitre à la Harry Potter…

la cathédrale Notre-Dame et son escalier de la bibliothèque du chapitre à la Harry Potter…

Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen
Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen
Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen
Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen
Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen
Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen
Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen
Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen

Ce qui saute à la figure ici encore, c'est la profusion et la variété des productions - plus ou moins réussies – de street art. Bon, j'ai toujours un peu de mal à appeler ça "de l'art", mais ça me réjouit quand même l'œil : la ville paraît plus vivante ! (A l'inverse de Bruges - comme nous le verrons plus tard - et même Lorient.)(ajout tardif : voir en fin d'article !)

Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen

Et puis un truc me revient aujourd'hui : c'est quoi cet engouement pour Frida Kahlo un peu partout ? Il faudra que je creuse un peu l'affaire… Ici en tout cas, c'est l'artiste Dhoa qu'elle semble inspirer.

Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen
Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen

Autre invasion : les chats. Impossible d'en déterminer l'auteur… sauf un !

Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen

Pochoir réalisé en novembre 2017 par Christian Guémy, alias C215, sur une boîte aux lettres de la rue du Gros-Horloge

portrait de Jeanne d'Arc - Method Graphic

portrait de Jeanne d'Arc - Method Graphic

Method Graphic, Joseph M., un "graffeur écolo" qui utilise la poussière incrustée dans les murs pour réaliser ses œuvres.

Evok

Evok

Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen
Gaspard Lieb : précurseur du drame d'octobre ?

Gaspard Lieb : précurseur du drame d'octobre ?

Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen
Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen

La rue du Gros-Horloge relie la cathédrale à la place du Vieux-Marché.

Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen

Trop tard pour aller visiter le  Musée de l’Education : gratuit, obligatoire et laïque. Tant pis ! Continuons notre balade, et pour les noms, nous nous réfèrerons – au retour à ces deux excellents sites :

Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen
Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen
Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen

Sand et sens que nous retrouverons à Lille

Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen
Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen
Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen
Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen
Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen
Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen
Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen

… et un Oré qui se demande un peu ce qu'il fait là !

Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen
Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen

Et puis aussi quelques souvenirs moins artistiques, mais tout aussi précieux, comme cette décrépitude toujours à l'œuvre malgré tous les programmes de rénovation du monde !

Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen
Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen
Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen

Bon, c'est l'heure de remplir l'estomac.
Nous avons opté pour un resto libanais qu'elle a repéré sur internet. Il faut dire qu'on en avait beaucoup apprécié un à Paris, et que celui de Lorient nous a tellement déçus…
Là c'est goûteux, parfait pour une première étape d'un séjour qui, s'il ne se veut pas gastronomique, sera tout de même  parsemé de bonnes adresses !

La Bekaa - 60 rue de Fontenelle - Rouen

La Bekaa - 60 rue de Fontenelle - Rouen

Nous avons choisi un mezzé (assortiments de plats) pour 2.
8 plats en tout dont 4 froids puis 4 chauds apportés au fur et à mesure à table : houmous (purée de pois-chiches), Moutabal (purée d'aubergines), fattouche (salade libanaise avec des morceaux de pain grillé), warak inab (feuilles de vigne farcies), falafel, jawaneh (poulet flambé à la sauce à l'ail et citron), arayess (pain libanais farci de viande), sambousek (feuilleté de fromage et oignons). Un régal !
Le tout accompagné d'un rosé de printemps libanais frais et fruité, d'eau servie dans une cruche libanaise puis du traditionnel thé à la menthe offert par la maison.

Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen

Allez, balade digestive pour rejoindre l'hôtel, et au dodo : il nous reste de la route demain !

Allons à Lille, Darling ! (13) – Lille via Rouen

Voilà, nous avons enfin réussi à rendre compte de notre séjour dans le Nord. Bien sûr, nous n'avons que partiellement découvert la région lilloise, mais ce que nous en avons vu nous a enchantés, tant du point de vue artistique – à tous les sens – que gastronomique. Les gens côtoyés ont été charmants, prévenants… Ça donne envie d'y retourner.
Mais il nous reste encore tant de choses à découvrir (ne serait-ce qu'en France) que je doute que ce soit pour bientôt...
Quant à Bruxelles, quelques regrets nous y feront bien revenir également !

Lille – Vendredi 19 juillet 2019

Lille – Vendredi 19 juillet 2019

D'autres villes nous attendent (Euh, sans doute pas !), et nous continuerons à nous intéresser à cet "art" clandestin et éphémère que l'on croise de plus en plus à chaque coin de rue.

Paris street art – saison 2 – Claude Degoutte - Et aussi Guide du street art en France :

Paris street art – saison 2 – Claude Degoutte - Et aussi Guide du street art en France :

Lille – Vendredi 19 juillet 2019

Lille – Vendredi 19 juillet 2019

Lille rue de la rapine -  Vendredi 19 juillet 2019

Lille rue de la rapine - Vendredi 19 juillet 2019

Et quand je vous disais qu'à Lorient, on n'est pas gâtés côté street art...

Lorient - Samedi 19 octobre 2019 - 12h34

Lorient - Samedi 19 octobre 2019 - 12h34

Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Publié le par Eu e o Narcisse

Comment ça "pas du street art" ?!…

Comment ça "pas du street art" ?!…

Entre les fresques BD géantes et le street art, nous explorons la capitale belge de façon amusante, une véritable chasse au trésor !
Et comme Bruxelles est une capitale à taille humaine, la balade se fait très bien à pied.

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Pour essayer de toutes les dénicher, avoir un plan est quand même utile…
L’office du tourisme de Bruxelles recense dans un petit livret (vendu 2€) l'art urbain bruxellois : peintures, graffitis et fresques… avec une carte qui indique les emplacements.
Nous sommes partis du quartier des Marolles. Bien entendu, en quelques heures, nous n’aurons pas l’occasion de toutes les trouver. Comme à Paris, pour peu que l’on ouvre un peu les yeux, on tombe sur des pépites.

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)
Place du Jeu de Balle 15

Place du Jeu de Balle 15

Monsieur Chat de Thomas Vuille, silhouette familière, félidé bien connu et souvent rencontré lors de nos voyages : Paris, Lisbonne... et Lille bien sûr !

Rue des Renards

Rue des Renards

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Mosaïques de Nathalie Veit sur les vieux métiers du quartier : le rémouleur, l'allumeur de réverbère, le marchand de crabes et crevettes…
TrotwArt 2011 est un projet artistique entre Nathalie Veit, peintre-décoratrice et habitante des Marolles, et le CGAM, le Comité Général d'Action des Marolles.

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Joli trompe-l'oeil réalisé par Nathalie Veit à l'angle du 154 rue Haute et de la rue de l’Epée (Les Marolles)

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)
 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Des peintures de Bruegel ont été revisitées en fresques murales. La parabole du bon berger… mais avec un renard (clin d’œil au nom de la rue) par Farm Prod rue Haute, à l’angle de la rue des Renards.

Portrait de Bruegel par Arno Debal - rue du Chevreuil 7

Portrait de Bruegel par Arno Debal - rue du Chevreuil 7

Patientia par Hell’O (BE) - Rue Notre Seigneur, 29-31

Patientia par Hell’O (BE) - Rue Notre Seigneur, 29-31

Formes géométriques très colorées à retrouver sur le site de Hell'o

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Nous déambulons dans les rues, arpentons les ruelles toujours à la recherche de la moindre trace de street art ou de visages connus.
Nous finissons l'exploration du quartier par le Skatepark des Ursulines.

la fresque Aids sur les murs de l’hôpital Saint Pierre, de Denis Meyers et Arnaud Kool rue Haute 290

la fresque Aids sur les murs de l’hôpital Saint Pierre, de Denis Meyers et Arnaud Kool rue Haute 290

Nuage par Ange Bruneel sur un magasin rue des Eperonniers

Nuage par Ange Bruneel sur un magasin rue des Eperonniers

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Détournement d'œuvre – Blase - Rue du Temple

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Fresque réalisée par les artistes belges Obêtre, Parole, Spencer et Doctor H à l'intersection des rues Haute et des Chandeliers

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)
 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

D'autres artistes sont venus rendre hommage. Nous reconnaissons entre autres Mimi The Clown (que nous avons admiré à Lille)…

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

… et Noty Aroz au style bien reconnaissable également. Les autres restent pour nous inconnus. Je suis intrigué par l'affiche "Laisse les filles tranquilles" que nous reverrons.

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Franchement je suis jaloux. D'ordinaire, quand nous nous promenons dans une ville, je chasse le détail architectural, la plaque d'égout, le jardin voyageur... Ici, je n'en ai même pas le temps tant il y a de grandes choses à voir ! Entre les fresques officielles en hommage à la bande dessinée ou celles qui offrent une visibilité à de jeunes - ou moins jeunes - street artistes, il reste encore de la place pour ce qui est un peu souterrain, un peu interdit... mais visiblement toléré par une ville qui paraît ouverte à l'art sous toutes ses formes. Nous avons croisé peu de tags gribouillés ou bombés à la hâte. Il ressort de cette journée une impression de grande qualité. Alors oui, aujourd'hui, quand je revois ça de Lorient, je bave de jalousie !

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)
 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

87 rue Blaes, fresque colorée de l'américain Kool Koor, surmontée d'un poisson par l’artiste Bonom (Vincent Glowinski)

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Apparemment, il ne s'agit pas du même obsédé de poissons que celui que nous avons découvert à Lille...

rue du Miroir (Brigittines)...

rue du Miroir (Brigittines)...

... une pieuvre de Bonom

... une pieuvre de Bonom

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Au 102 rue de Flandre, il faut lever les yeux pour admirer le ptérodactyle de Bonom...

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

... qui me fait furieusement penser à celui dessiné par Tardi dans Adèle Blanc-Sec !

Garçon debout - Jef Aérosol

Garçon debout - Jef Aérosol

Les œuvres de Jef Aérosol (Jean-François Perroy, street artiste français) sont toujours signées de sa fameuse flèche rouge.

Sitting kid - Jef Aérosol

Sitting kid - Jef Aérosol

Il nous a enchantés à Roubaix, nous rencontrons ici ses premières réalisations rue des Renards sur la devanture de la galerie d'art Martine Ehmer. Il y côtoie Monsieur Chat et Intra Larue, une de nos "chouchous".
Les suivantes ornent les murs du disquaire L'Arlequin rue du Chêne 7 à proximité du Manneken-Pis.

Standing Man - Bruce Springsteen (spéciale dédicace pour Didier...)

Standing Man - Bruce Springsteen (spéciale dédicace pour Didier...)

Jim Morrison, Bob Dylan, John Lennon et Jimmy Hendrix : "La musique adoucit les murs".

Jim Morrison, Bob Dylan, John Lennon et Jimmy Hendrix : "La musique adoucit les murs".

Intra Larue

Intra Larue

Toujours rue des Renards, "J'ai la patate" ! (de qui ??)

Toujours rue des Renards, "J'ai la patate" ! (de qui ??)

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Près de la Jeanneke-Pis, une des 12 sculptures miniatures de ciment mises en scène par l’artiste espagnol Isaac Cordal Impasse de la Fidélité

Intra Larue rue des bouchers

Intra Larue rue des bouchers

"

"

L'amour sous tous les angles, fresque des artistes Ralf König et Fotini Tikkou qui ont réalisé cette œuvre géante LGBTQI qui occupe plus de 13 murs de l’étroite rue de la Chaufferette à côté de la Grand Place.

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Fresque avec "Conrad et Paul" de Ralf König et 11 portraits de personnes homosexuelles, dessinés par l’artiste grecque Fotini Tikkou

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)
 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)
 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Les collages inquiétants de Strange Bird

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)
 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

La tête de Jacques Brel par Benjamin Kluk, natif de Lille

Manneken Peace rue du Chêne, fresque réalisée par l’artiste HMI

Manneken Peace rue du Chêne, fresque réalisée par l’artiste HMI

Make us young !  - Edward von Lõngus

Make us young ! - Edward von Lõngus

Première découverte d'une réalisation de l'estonien Edward von Lõngus à l'angle de la Petite Rue des Bouchers et de la rue Marché aux Herbes, puis une deuxième place d’Espagne.

Light my fire

Light my fire

Le MUR place d’Espagne : les artistes et les fresques s'y succèdent.

Le MUR place d’Espagne : les artistes et les fresques s'y succèdent.

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Un des personnages de David Selor est assis juste à côté : nous l'avions croisé à Porto en 2016 !

Le personnage aux ballons, pochoir de l'indonésien Anagard - place d'Espagne

Le personnage aux ballons, pochoir de l'indonésien Anagard - place d'Espagne

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Sand et Sens aussi ont fait le voyage de Lille

Vol de canards - Oak Oak

Vol de canards - Oak Oak

Nous retrouvons également Oak Oak place d'Espagne… et constaterons qu'il a fait un séjour prolongé et productif à Bruxelles ! Notamment du côté la place Sainte Catherine.

"Le gros gâteau" (des toilettes publiques) quai à la Houille et rue Locquenghien

"Le gros gâteau" (des toilettes publiques) quai à la Houille et rue Locquenghien

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)
Les amoureux - passage piéton signé Oak Oak, à l’angle de la rue Saint André

Les amoureux - passage piéton signé Oak Oak, à l’angle de la rue Saint André

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)
 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Rue de Barchon, un autre passage piétons customisé par Oak Oak. Il aime tout particulièrement détourner les éléments de la ville (passages piétons, etc.) pour les transformer en œuvres pleines d’humour.

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)
 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

L'artiste anglais Mr Doodle ("gribouillage", en anglais) - Sam Cox de son vrai nom - sur un mur de l'Institut Anneessens Funck au coin de la rue de l’Éclipse et de la rue de la Grande Île.

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)
 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Vers le nord on arrive à la Place Sainte Catherine et Place du Marché aux poissons avec ses nombreux restaurants et terrasses. Cette place était l'ancien port fluvial au centre de Bruxelles où les péniches venaient débarquer leurs cargaisons de poissons.
Quelques noms de rues rappellent encore les spécialités de l’époque : quai aux Briques, quai aux Pierres de Taille, quai du Bois à brûler…

Erick Hikups - rue du Pays de Liège

Erick Hikups - rue du Pays de Liège

Dans un jardin abandonné, deux grands yeux nous observent !

 Contre vents et marées - Jaune - Rue d'Ophem 45

Contre vents et marées - Jaune - Rue d'Ophem 45

Jaune, l’artiste belge Jonathan Pauwels met en scène des minuscules travailleurs de la propreté urbaine.

Discrets mais efficaces - Petite rue des Bouchers

Discrets mais efficaces - Petite rue des Bouchers

Beaucoup d'humour dans les scènes de ces petits personnages très réalistes

Message clair et sans ambiguïté...

Message clair et sans ambiguïté...

Hetas Apache sur une porte de garage place Saint-Géry

Hetas Apache sur une porte de garage place Saint-Géry

Joli trompe l'œil publicitaire Dessart

Joli trompe l'œil publicitaire Dessart

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Cette petite fille sur la balançoire… une impression de déjà vu : Saint Nazaire sur une porte, Roubaix sur un panneau de sens interdit… Mais qui l'a peinte ?

Swing, impressionnant, par l’artiste bulgare Bozko sur une façade - Quai au Bois de Construction

Swing, impressionnant, par l’artiste bulgare Bozko sur une façade - Quai au Bois de Construction

Mickey sur la porte d’un ancien restaurant par Joachim  - Quai des Briques, 30

Mickey sur la porte d’un ancien restaurant par Joachim - Quai des Briques, 30

Chien assis - Joachim, Oak Oak et Obêtre

Chien assis - Joachim, Oak Oak et Obêtre

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

A l’angle du 36 quai des Briques, dans la petite rue du Chien Marin, une fresque commune de Joachim, artiste belge, et Oak Oak et Obêtre.

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Dans la même rue du Chien Marin, nous observons avec curiosité ces tapettes à souris féminisées. Nous en avions croisé le matin en forme de Joconde rue de l'Homme Chrétien (!) : impossible de trouver sur internet des infos sur l'artiste…

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)
Fresque de la Belle Hip-Hop, collectif composé de 4 artistes féminines - rue de l’Eclipse

Fresque de la Belle Hip-Hop, collectif composé de 4 artistes féminines - rue de l’Eclipse

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

C'est la seule plaque de rue que j'ai prise, surmontée de l'hommage à la bande dessinée : pratique qui tend à se généraliser à Bruxelles.

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)
 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Fresque de l’artiste bosniaque Rikardo Druškić réalisée dans le cadre de l'expo Balkan Trafic - rue Marché aux Peaux

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Fresque de l'artiste FSTN (Pierre Coubeau) rue Léopold, au croisement de la rue du Fossé aux Loups, réalisée dans le cadre des 50 ans de mai 68

Gaëtan Tarantino - Croisement de la rue des Alexiens et de la rue du Poinçon

Gaëtan Tarantino - Croisement de la rue des Alexiens et de la rue du Poinçon

Fresque revendicative dans l’impasse de la Barbe

Fresque revendicative dans l’impasse de la Barbe

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Deux réalisations d'Agrume

Naissance (?) quai à la houille

Naissance (?) quai à la houille

Victoire - Denis Meyers - rue Haute

Victoire - Denis Meyers - rue Haute

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

oeuvre de Zdey - Macadam Gallery

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Oré lui non plus n'a pas résisté à l'appel de Bruxelles. On retrouve toujours son Quetzalcóatl bien placé près d'une plaque de rue. Il nous est devenu familier après Paris, Nantes, Angers et même Athènes ! (On vous racontera peut-être un jour…)

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Pas très loin d'Oré, on trouve souvent une pieuvre de Gzup au couleurs de Bruxelles : Tintin, Rastapopoulos, le Marsupilami (?bleu ??), et un Gaston sur le mur du Centre Belge de la Bande Dessinée !

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Après cette longue promenade dans les rues bruxelloises, nous avons repris le chemin de la gare : il est bientôt l'heure de reprendre le train pour Lille avec des images plein la tête et des photos plein les cartes SD !

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)

Allez, pour finir, on vous livre en vrac le reste de nos trouvailles qui restent anonymes pour nous… On n'a pas fait le tour de cette ville, c'est sûr, mais déjà quel foisonnement !
Et mon "acte manqué" (l'oubli du bouquin sur la BD et Bruxelles) ne constitue en fait qu'une raison de plus d'y revenir un jour prochain !

 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)
 Allons à Lille, Darling ! (11) – Bruxelles (3)