Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

voyages

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

Publié le par Narcisse

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

Ce n'est peut-être pas très logique mais ce chapitre devrait se placer chronologiquement juste avant celui consacré au quartier des Olivettes. Donc ce Samedi 29 octobre 2022, nous nous sommes levés assez tôt (ben comme tous les jours non ?) pour prendre le bateau pour Trentemoult. Ce n'était pas calculé mais le dimanche, les transports sont gratuits à Nantes et nous n'avons donc payé ni le tramway pour venir au port fluvial ni la traversée en bateau.

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

Trentemoult, nous y étions déjà allé en 2017 : petit village de carte postale aux maisons colorées, un petit air de Burano en face de Venise. Visiblement il a grandi en notoriété et les prix de l'immobilier ont dû sacrément augmenter. D'ailleurs nous avons même lu à la une d'un journal que le (ex-?)chanteur Renaud lui-même viendrait s'y installer. Quartier aisé donc. Et couru des touristes, c'est pourquoi nous y sommes venu par le premier bateau : la foule, ce n'est pas mon truc, je vous dis !

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult
Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

L'embarcadère étant juste à côté, nous avons l'occasion de voir de près la fresque d'Ador et Semor et les détails.

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult
Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

Nous apercevons aussi au passage le "Lunar Tree" de Mrzyk & Moriceau sur la butte Saint-Anne.

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

On n'a pas trop de chance avec la météo mais ça donne une belle lumière. Par contre ça n'ira sans doute pas pour les maisons colorées de Trentemoult…

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

Après cinq minutes de traversée nous débarquons avec les quatre ou cinq autres passagers. Deux d'entre eux ont l'air d'être venus faire aussi des photos. Comme ils ont l'air de connaître, on les suit de loin, ils prennent résolument vers l'ouest le long de la Loire.

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

Nous allons être assez rapidement semés car je m'arrête assez souvent. Déjà devant ce panneau qui m'intrigue. Ah ben c'est la rançon du succès hein ! Et puis avec une traversée au prix du ticket de tram, il ne faut pas s'étonner. Ben vous n'avez qu'à demander à faire augmenter le tarif de la traversée, vous aurez moins de monde !

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

En vrai ça m'énerve un  peu (beaucoup) : pour rester entre soi, il n'y a qu'à choisir des coins reculés moches ! Non mais !

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult
Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

Les chats de Jinks Kunst vont réussir à me calmer assez rapidement. C'est comme un jeu de piste dans les ruelles du bourg. D'ailleurs il faut se perdre dans les ruelles plutôt que d'essayer d'avoir un itinéraire exhaustif.

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult
Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

Bon, le ciel ne se découvre pas, tant pis pour les couleurs des maisons. Et puis j'avais déjà pas mal récolté en 2017 !

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult
Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult
Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

Ah, j'avais oublié : il a aussi (beaucoup) de vrais chats ! Bon, moi, je les préfère en peinture…

Et puis il sait aussi faire autre chose, Jinks Kunst !

Et puis il sait aussi faire autre chose, Jinks Kunst !

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

Près de l'embarcadère, nous avions repéré cette fresque dédiée à "Dja Dja et Zina" mais je ne trouve rien sur son auteur.

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult
Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

Autres découvertes près du fleuve, ces arbres naïfs (mais non signés) : je verrai presque le même à Paris en décembre.

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult
Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

Un peu de yarn-bombing, et puis surtout ce pochoir rigolo qui pastiche le signe de danger sur les transfos électriques : les soirées doivent être animées par ici !

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

Nous reprenons le chemin vers où ont disparu les deux autres photographes et nous tombons sur cette belle bête par Ador. (Et décidément, lui aussi a mis une couronne : c'est un signe de reconnaissance ou ça a une signification qui m'échappe ?)

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult
Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

Arrivés un peu dans la brousse, nous bifurquons vers le bourg. Fresque "30moult" en bordure de parking.

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

Allez, on repique dans les ruelles, on va essayer de zigzaguer jusqu'à la sortie est.

"Peace and love"

"Peace and love"

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

Et faire une moisson de piafs…

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

… tous plus beaux, déjantés et anonymes les uns que les autres !

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult
(Enfin pas tous déjantés !)

(Enfin pas tous déjantés !)

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

Mais il y a quand même plus de chats.

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

Plusieurs petits carreaux avec des photos "vintage" : anciens habitants ou juste un jeu ?

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult
Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult
Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

Evidemment, Sébastien Bouchard est aussi venu sur ce "spot" désormais couru : beau portrait, de commande sans doute.

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

Lady Bug ne pouvait pas faire moins !

Sans 12 : la maison du diable ?

Sans 12 : la maison du diable ?

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult
Vahiné…

Vahiné…

… et sirène "poulpeuse"

… et sirène "poulpeuse"

Stickers divers…

Stickers divers…

 … et variés !

… et variés !

Oh la vache !

Oh la vache !

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

KorkenWesen : ça, j'aurais bien aimé en trouver à Nantes aussi. D'après le site de "Pour l'amour de l'art", il y en a d'autres en ville. Ça me réjoui (presque) autant que les petits bonshommes d'Isaac Cordal, toujours dans l'optique de passer inaperçu tout en étant bien là !

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

Je n'ai pas pu m'empêcher de prendre quelques photos identiques à celles d'il y a 4 ans, juste pour voir qui a vieilli. Et bien cette "boucherie" plutôt bien, mais sans doute un peu excédée d'être exploitée par les touristes : "photo insta 80€" !

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

Evidemment, tout cela est très carte postale, limite bobo souvent. Mais très chouette tout de même !

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult
Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

Même les chats (dont l'un était vautré dans la jardinière en 2017) paraissent moins goûter le "sur-tourisme". Et pourtant en cette heure encore matinale, nous ne sommes pas très nombreux.

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult
Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult
Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult
Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult
Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

Un dernier chat pour la route et nous prenons celle qui part vers l'est en direction de la Ressourcerie de l'Île.

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult
Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult
Celui-ci a dû passer (au moins) la nuit dehors…

Celui-ci a dû passer (au moins) la nuit dehors…

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

Dans la Cale des Chantiers Aubin, j'aperçois une fresque au loin. Signée 100pression et Kafé Korsé, je ne trouve étrangement aucun renseignement sur aucun des deux sites !

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

C'est donc par le Ouest France du 12 juillet 2022 que j'en appendrai plus !

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult
Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

Un peu plus loin sur un local technique, chouette "rétroviseur" par un Generik introuvable sur Internet.

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

Nous arrivons à la Ressourcerie. E me contente de faire le tour du parking. Tout a l'air déjà ancien, mais quelques beaux  graffitis.

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

nous reprenons notre courage à deux pieds et allons nous perdre dans le chantier du nouveau CHU pour rejoindre le centre de Nantes.

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult
Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

Où nous reviendrons sûrement un de ces jours pour de nouvelles belles découvertes.

Street Art et Graffiti à Nantes (5) : Trentemoult

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Publié le par Narcisse

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Les quartiers de la Madeleine et du Champ de Mars

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Donc ce Samedi 29 octobre 2022, nous rentrons de Trentemoult (prochain et dernier épisode) à pied par le chantier du nouveau CHU. Après avoir traversé l'Île de Nantes, nous prenons le pont Général Audibert puis la chaussée de la Madeleine pour nous retrouver dans le quartier des Olivettes.

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Après 100m sur la Chaussée de la Madeleine, je repère du coin de l'œil cette fresque dans une rue à angle droit sur la droite, la rue Marmontel. L'excellent site "Trompe l'œil" m'indique que cette fresque située sur la Maison Culturelle Rastafari a été réalisée par Oseio & Gap.

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Nous reprenons la Chaussée et je vois cette belle danseuse de corde sur le rideau baissé d'une boutique : c'est forcément du Sébastien Bouchard, mais revendique-t-il aussi la prise de position ?

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Nous continuons sur la rue et tournons à droite dans l'Avenue de l'Hôtel Dieu (en passant sous un porche). Tout au bout, nous arrivons à la rue des Olivettes et sur un pignon de l'école, "Viens on partage (épycétou)" signée Mika. Je ne reconnais pas du tout le style de Mika (Husser) et c'est en effet un autre.

Street Art et Graffiti à Nantes (4)


Nous poursuivons vers le nord et quelque chose attire notre attention Passage Douard. Ça ressemble un peu à des affiches électorales mais j'aime bien le traitement graphique en lignes verticales, ça donne un peu une impression de capture d'écran de télé. (Même si les lignes devraient être dans l'autre sens, bref, je me comprends !) Travail de Wide Moker

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

… et cygnes de Nattosito avec effet de volume. Bon, je suis moins fan…

Street Art et Graffiti à Nantes (4)
Street Art et Graffiti à Nantes (4)

On s'enfonce dans le passage et je reconnais un truc vu dans le bouquin Street art en Bretagne : une chouette anamorphose par le Studio Katra. Je suis juste un peu trop petit pour apprécier totalement l'effet de ce "Pas-sage".

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

En face, un beau mur par Persu

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

… et puis ce qui reste d'une réalisation de Selor. Le portrait par Ladybug  sur la gauche (vu dans le même bouquin) a été recouvert par un "gribouillis".

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Les barbouilleurs ne respectant rien, je n'ai qu'un triste aperçu de ce collage de Rzeka pour "l'amour de l'art" (voir ici en bon état).

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Celui de Tanala devait être sympa aussi à l'origine.

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Ledentelier et J_Ace sont aussi passés par ici.

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

MLH #drôledoiseaux. Bon, moi j'aurais mis un "s" à "drôle"… Je le garde pour le goéland !

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Ah ben là, c'est #drôled'oiseau ! De toute façon je ne trouve pas !

Street Art et Graffiti à Nantes (4)
C29 ?

C29 ?

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Corine Forest, adepte de la récup' ? Ça fait longtemps que je cherche aussi que faire avec des vieux bouquins, des vieux papiers : il faudrait sans doute que j'apprenne à dessiner !

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Où je retrouve La Tache (voir l'ampoule "inca" d'hier)

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Décidément, certains en veulent au travail de Rzeka !

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Impasse Juton, maisonnette aussi graphique que le travail de La Tache, mais le style diffère. Rien trouvé.

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Aux petites lignes verticales et à la couleur bleue, je dirais bien Wide Moker (voir plus haut) et… ?

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

J'aime bien le style épuré et les couleurs harmonieuses des fresques de Pedro.

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

En face, autre cygne de Nattosito.

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Et nouvelle peinture de Pedro, très "picassienne".

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Et à la sortie du passage, fresque de Persu.

Aztek ??

Aztek ??

Cruz (??)

Cruz (??)

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Nous reprenons la Chaussée de la Madeleine. De l'autre côté de la rue, ce collage de Rzeka.

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Au bout de la Chaussée, c'est la Place Alexis-Ricordeau et son fameux mur penché à faux mascarons créé pour un spectacle de la troupe Royal de Luxe.
De l'autre côté, une fresque avec de nombreux personnages issus de l'histoire de Nantes, voir tous les détails sur le site "Trompe l'œil" ici.

Street Art et Graffiti à Nantes (4)
Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Sur le côté du mur, une petite m'attire l'œil. Elle a été réalisée par Janick Le Goff également dans le cadre "Pour l'amour de l'art".

Street Art et Graffiti à Nantes (4)
Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Nous prenons l'Allée de la Maison Rouge. Petits personnages de Mika sur un café coopératif.

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Juste en face, très belle peinture de commande de Sébastien Bouchard.

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Un peu après, une tulipe anonyme "Pour l'amour de l'art". Nous poursuivons l'Allée de la Maison Rouge puis la rue Crucy (erreur : il y avait un autre portrait de Sébastien Bouchard rue des Olivettes, je le découvre sur Street map !), puis nous tournons à droite dans la rue Monteil. Il faut dire qu'on arpente un peu au hasard (même si elle a quelques infos de son côté, moi pas !).

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Fresque de Jean-Yves Jodeau très salopée dans le bas ! (Et j'apprends à l'instant qu'il s'agit aussi de l'auteur de la fresque "Jules Verne", voir épisode "A l'ouest du Cours des Cinquante otages".) Nous tournons ensuite à droite rue Emile Péhant. Pas grand cose à gratter par là. Nous traversons le square du Lit de Mai et nous retrouvons Passage Berthault.
 Près de l'école maternelle, il y a un parking privé avec des choses…

"Out of control", c'est un peu osé, près d'une école !

"Out of control", c'est un peu osé, près d'une école !

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Sur le même parking, quelques grafs pas dégueu…

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

… et au bout du passage un petit air de Kaz (et Une "pub" de Milklady, voir épisode précédent).

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Nous reprenons la rue des olivettes à gauche puis tout de suite le Passage de la Poule Noire à droite sous un porche.

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Un petit Esquimau rafraîchissant de Luje au passage.

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Le passage a l'air d'abriter des ateliers de création…

Street Art et Graffiti à Nantes (4)
Street Art et Graffiti à Nantes (4)

C'est pas mal mais ça reste obscur. Nous débouchons rue Sanlecque.

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Juste en face, beau rideau de fer par Korsé et Ador (et Dipse ?)

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Juste à gauche, une sorte de ruelle-couloir (le "Passage Tonkinois" !) très graffitée. Je n'en retiens que deux choses : ça…

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

… et cette porte bien "pochée" !

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Nous reprenons le Passage de la Poule Noire et tournons à droite rue des Olivettes. Tout de suite, je m'aventure dans le Passage Cour Foucault : bonne pioche ! Un ange un peu déchu d'Isaac Cordal m'y attend !

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Et une très esthétique peinture : Ika ?

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Rue des Olivettes, devant la carrosserie du Champ de Mars, ce Diabolo de mon enfance ! (sans son acolyte Satanas des "Fous du volant").

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

On enchaîne : rue des Olivettes, ("Make art", ça ressemble à des trucs que j'ai vus à Rennes… et encore cette petite couronne ! Bingo : Coralie LR !), rue de Pérelle, rue de Rieux, rue de Fleurus pour arriver au Pont de Tbilissi.

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Sous le pont, abri à sans-abris et graffitis de qualité. Nous descendons sur le quai Ferdinand Favre : le but, c'est le Lieu Unique (lancienne biscuiterie Lefèvre-Utile, alias LU !

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Tiens, TocToc ! On ne l'avait pas croisé depuis la côte de Guidel-Plage.

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

De l'autre côté du Canal Saint-Félix, nous apercevons l'étrange clocher vrillé de la Maison des Compagnons du Tour de France qui ne me vaudra pas un grand succès sur le challenge "distorted" (mais qui est tout de même très beau).

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Nous approchons du Lieu Unique : nouvelle cigogne de Stork Pixelart.

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Puis collage très esthétique du Studio Katra rue de la Biscuiterie.

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Juste à côté, Mifamosa rend hommage aux biscuits de ma jeunesse. (Il aurait même pu enlever les quatre coins…)

Pas sûr que ce soit du Cézanne, ça.

Pas sûr que ce soit du Cézanne, ça.

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Waldo...

... et ce qu'il en reste !

... et ce qu'il en reste !

Déclaration d'amour ?

Déclaration d'amour ?

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Nous voici au Lieu Unique, on va se poser juste pour boire un coup : l'expo ne nous tente pas.
"Le Lieu unique est un centre de culture contemporaine créé à Nantes le 1er janvier 2000 et installé dans les anciens locaux de la biscuiterie LU, dont les initiales sont aussi celles du centre."

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Juste à droite de l'entrée, Intra Larue

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Et ce qui est apparemment l'un des deux seuls "Invader" officiels à Nantes.

Celui-ci serait donc un faux ?

Celui-ci serait donc un faux ?

Non non : ce n'était pas prémédité !

Non non : ce n'était pas prémédité !

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

J'ai beau en avoir toujours un dans mon sac, je ne pense jamais à en placer près de ce que j'aime !

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Maqmanolo, le même que près du château

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Je descends sous le Pont de la Rotonde, puis nous repartons vers la gare.

Street Art et Graffiti à Nantes (4)
Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Je cherche, je traque…

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Allez, un petit Isaac Cordal pour la route : encore un désespéré ?

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Sous le pont du canal, deux "petites choses intéressantes.
Street_tartes - "Dans tous les cas", placé apparemment la veille, si j'en crois son Instagam. Moi j'aime bien ce genre d'humour !

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Et ce qui reste d'un combat à travers le temps par arsmuralis.

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

Autre cigogne identique aux autres à la couleur près par Stork Pixelart.
Nous nous éloignons de ce quartier très sympatique pour retourner vers le centre, un peu triste que ce soit déjà fini… Allez, au prochain épisode, on file sur Trentemoult !

Street Art et Graffiti à Nantes (4)

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 > >>