Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

voyages

Un été à Lorient (1) : juillet

Publié le par Narcisse

Lorient - Mardi 27 juillet 2021

Lorient - Mardi 27 juillet 2021

Nous avons abordé ces vacances d'été avec l'espoir de "bouger" un peu. Oh, pas trop loin : les conditions changent tous les jours, pas question de programmer un séjour au Portugal ou en Grèce, beaucoup vont s'y ruer et je n'aime pas la foule. Et puis je n'ai pas (encore…) testé le coton tige dans le nez mais c'est une expérience dont je souhaite me passer.

Plage du Loch - Lundi 26 juillet 2021

Plage du Loch - Lundi 26 juillet 2021

J'avais donc proposé une petite escapade à Paris. Depuis l'an dernier, mes envies de photos ont un peu évolué, et puis il y a cette "ceinture verte" qui nous tenterait bien. Mais là aussi, refroidi par la généralisation du port du masque, je renonce.
Et plus près, quelques jours entre Quimper et la Pointe du Raz ?

Plage du Fort Bloqué - Lundi 26 juillet 2021

Plage du Fort Bloqué - Lundi 26 juillet 2021

Chaque jour qui passe apporte son lot de mauvaises nouvelles, je me résigne à rester à Lorient. La météo est à chier mais une petite fenêtre mi-juillet nous permettra tout de même d'aller trois fois à la plage ! Et puis ça n'empêche pas de "tourner" un peu dans le coin. Le festival photo de la Gacilly et le street art à Redon nous ont enchantés.

La Gacilly - Mercredi 14 juillet 2021

La Gacilly - Mercredi 14 juillet 2021

Cette première moitié des vacances nous emmènera également à Port-Louis, à la Poudrière et même à Hennebont. Rien d'exotique mais de belles découvertes de "gribouillis de rues". Ces balades de proximité ne font que repousser le problème : qu'est-ce qu'on pourra bien faire pendant les week-ends à partir de la rentrée ?

Port-Louis - Mercredi 28 juillet 2021

Port-Louis - Mercredi 28 juillet 2021

Le 28 juillet, nous avons donc arpenté les rues de Port-Louis où, en plus du street art, j'ai collecté quelques détails qui m'ont paru dignes de figurer dans ma photothèque.

Un été à Lorient (1) : juillet
Un été à Lorient (1) : juillet

Sur les remparts de la citadelle, un étrange vestige dont la fonction paraît assez évidente.

Un été à Lorient (1) : juillet
Un été à Lorient (1) : juillet

Nous ne sommes pas les seuls à subir une pandémie : les statues sur les églises de Port-Louis ne semblent pas en très bonne santé non plus.

Un été à Lorient (1) : juillet
Un été à Lorient (1) : juillet

Un·e émule du Cyklop ?

Un été à Lorient (1) : juillet
Souvenir de Pompéi ?

Souvenir de Pompéi ?

Classique…

Classique…

…et moins

…et moins

Là, la fonction m'échappe…

Là, la fonction m'échappe…

"Tu t'es vu quand t'as bu ?" ou "un gros pétard pour oublier" ?

"Tu t'es vu quand t'as bu ?" ou "un gros pétard pour oublier" ?

Les berniques, ça n'inspire pas que moi.

Les berniques, ça n'inspire pas que moi.

Un été à Lorient (1) : juillet
Un été à Lorient (1) : juillet
Lorient - Jeudi 29 juillet 2021 (une vieille amie)

Lorient - Jeudi 29 juillet 2021 (une vieille amie)

Un été à Lorient (1) : juillet

Le mois de juillet se termine déjà et les sorties de ces trois premières semaines de vacances parviennent à ne pas me faire sombrer dans la déprime. De belles choses vues, qui ne m'auraient sans doute pas beaucoup ému il y a 20 ans. Heureusement aujourd'hui je me contente d'assez peu.

De ma fenêtre - Samedi 31 juillet 2021

De ma fenêtre - Samedi 31 juillet 2021

Lorient à la Poudrière - Lundi 2 août 2021 (J'ai déjà raconté)

Lorient à la Poudrière - Lundi 2 août 2021 (J'ai déjà raconté)

Un été à Lorient (1) : juillet
Un été à Lorient (1) : juillet

Mutts - Patrick McDonnell
(et relire ici aussi)

Profitant d'un dépôt de vieux livres chez Bookhémisphères (dont je suis ressorti avec ce petit bouquin tout en longueur, bel objet qui complète magnifiquement une collection que je cherche pourtant toujours à "désherber"…), nous avons à nouveau fait un tour dans la ville d'Hennebont.

Hennebont - Mercredi 4 août 2021

Hennebont - Mercredi 4 août 2021

Un été à Lorient (1) : juillet

Je souhaitais vérifier s'il y a quelque chose à voir le long du Blavet mais en aval, en direction de la rade de Lorient. Bon, pas grand chose, mais la balade nous aura au moins donné l'occasion de monter sur les remparts que nous avions toujours snobés jusque là.

Un été à Lorient (1) : juillet
Un été à Lorient (1) : juillet

Au pied des remparts, un "jardin voyageur" (ou plutôt quelques plantes rudérales ?)
Un riverain s'est donné du mal pour m'apporter des connaissances sur les plantes, mais je doute de ses infos…

Un été à Lorient (1) : juillet

Bel objet. J'avais fait une belle collections de heurtoirs à Morlaix.

Un été à Lorient (1) : juillet

Hennebont ne paraît pas non plus (comme Lorient) en bonne santé économique : les boutiques fermées se succèdent mais pourquoi Non ? Je participe moi aussi à la bonne santé d'Edouard et de ses concurrents au détriment du petit commerce. Alors je conçois qu'il est paradoxal de s'apitoyer sur la mort des centres villes et de retirer une satisfaction du témoignage si photogénique de cette décrépitude.

Un été à Lorient (1) : juillet
  Portes et fenêtres font toujours partie de mes intérêts

Portes et fenêtres font toujours partie de mes intérêts

Un été à Lorient (1) : juillet

Nous n'avons trouvé que peu de street art. Hennebont est pourtant la ville de Gwenaël Dréan, alias Joe Nutz !  J'en reparlerai au moment du bilan d'août
Et ce 4 août, me voilà pile-poil à mi-chemin entre l'école et l'école. Rien d'extraordinaire donc, mais pas de quoi se flinguer non plus !
Nous aurons également bien profité de la possibilité de fréquenter quelques restos, je leur rendrai hommage à l'approche de la rentrée.

Hennebont - Mercredi 4 août 2021

Hennebont - Mercredi 4 août 2021

Au Festival Photo de La Gacilly - Mercredi 14 juillet 2021

Publié le par Narcisse

 Au Festival Photo de La Gacilly - Mercredi 14 juillet 2021

Sur une voiture : Margerin en illustrateur local (Voir ici l'an dernier)

Ce 14 juillet, il fait enfin (presque) une température estivale (20° prévus !), l'occasion d'aller faire notre visite annuelle au Festival Photo de La Gacilly. En plus, fuyant la foule, nous savons par habitude que ce jour-là les touristes ont quasiment disparu. Sont-ils tous sur les Champs Elysées ? Peu nous importe. Et effectivement, arrivés à 11h sur place, nous constatons bientôt que nous n'aurons pas à faire la queue.
Et puis pour l'instant, le masque n'est pas obligatoire en extérieur, c'est le bonheur !

Tiina Itkonen à l'honneur sur la place de l'office de tourisme

Tiina Itkonen à l'honneur sur la place de l'office de tourisme

 Au Festival Photo de La Gacilly - Mercredi 14 juillet 2021

Nous suivons cette fois le parcours (quasiment) dans l'ordre des numéros. Et d'entrée nous sommes séduits.
Les montages de Erik Johansson (plan 1), au-delà de la performance technique interpellent vraiment. Et sont tout simplement beaux !

 Au Festival Photo de La Gacilly - Mercredi 14 juillet 2021
 Au Festival Photo de La Gacilly - Mercredi 14 juillet 2021
 Au Festival Photo de La Gacilly - Mercredi 14 juillet 2021
 Au Festival Photo de La Gacilly - Mercredi 14 juillet 2021

Le noir et blanc de Pentti Sammallahti (2) est très fort également. Ses images dégagent une sérénité bienvenue en cette période. Je craque notamment pour son vol d'oiseaux et ses menhirs irlandais.

 Au Festival Photo de La Gacilly - Mercredi 14 juillet 2021
 Au Festival Photo de La Gacilly - Mercredi 14 juillet 2021

Bon ma photo est floue, mais impossible de trouver ça sur internet… Allez donc voir sur place !

 Au Festival Photo de La Gacilly - Mercredi 14 juillet 2021

Les chiens de traîneaux de Ragnar Axelsson (3) me laissent un peu froid (!) même si certaines des postures saisies dénotent une grande maîtrise technique et une bonne connaissance du sujet.

 Au Festival Photo de La Gacilly - Mercredi 14 juillet 2021
 Au Festival Photo de La Gacilly - Mercredi 14 juillet 2021

Les suivants (3 et 5) ne suscitent que peu mon intérêt. Seule une vieille photo de Sune Jonsson (6) retient mon regard : une petite fille assise dans une maison suédoise. Composition nickel, tout en retenue, image pleine de nostalgie : je suis sous le charme.

 Au Festival Photo de La Gacilly - Mercredi 14 juillet 2021

Les zones 7 à 9 ne me parlent pas beaucoup non plus. Ou plutôt si : je suis plus touché par les textes que par les photos qui les accompagnent. Mais j'ai toujours un peu de mal avec la photo de reportage.

 Au Festival Photo de La Gacilly - Mercredi 14 juillet 2021

Nous passons rapidement la zone 12 pour arriver au "garage" (11). Montages encore assez fascinants de Nick Brandt. Je recommande de lire le "making-of" après avoir regardé les photos… et de retourner les voir après.

 Au Festival Photo de La Gacilly - Mercredi 14 juillet 2021

Après un passage par la boulangerie (un morceau de baguette pour l'énergie), nous enchaînons les zones 13 et 14 qui nous laissent dubitatifs par leur côté "publi-reportage". Et je trouve que les installations oniriques d'Helena Blomqvist (15) auraient davantage leur place dans des albums pour enfants qu'en grand sur les murs.

Ben à la Gacilly, on fait des photos non ?

Ben à la Gacilly, on fait des photos non ?

 Au Festival Photo de La Gacilly - Mercredi 14 juillet 2021

Garés place Yves Rocher, nous terminons par l'expo des travaux des collégiens (10). Quelques idées intéressantes, beaucoup de bons sentiments (Normal, à cet âge) qui je l'espère ne passeront pas avec les années.

 Au Festival Photo de La Gacilly - Mercredi 14 juillet 2021

Après trois heures de visite somme toute fort agréables, et avant de partir pour Redon (à lire bientôt), je souhaite aller saluer ce vieux hangar et je constate avec plaisir qu'il n'a pas changé depuis l'an dernier.

 Au Festival Photo de La Gacilly - Mercredi 14 juillet 2021
Sur une autre voiture : un aphorisme de Allen Saunders chanté par John Lennon

Sur une autre voiture : un aphorisme de Allen Saunders chanté par John Lennon

Sur un mur de la Gacilly - Anonyme

Sur un mur de la Gacilly - Anonyme

 Au Festival Photo de La Gacilly - Mercredi 14 juillet 2021