Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

voyages

Un printemps à Lorient (1) : avril 2022

Publié le par Narcisse

Larmor - Dimanche 3 avril 2022

Larmor - Dimanche 3 avril 2022

J'ai des soucis "de riche". Et un des plus récurrents, c'est de décider d'un but de balade.
La côte ? Entre "la Base" et Guidel-Plage", nous avons là aussi l'embarras du choix pour les quelques kilomètres de bord de mer que nous choisissons d'arpenter. On peut même parfois traverser la rade et opter pour Locmiquélic ou Port-Louis.

Guidel-Plage - Samedi 30 avril 2022

Guidel-Plage - Samedi 30 avril 2022

En ville ? J'opte assez souvent pour le centre, ou le port.
Ou alors nous poussons un peu plus loin : Quimperlé, petite ville que j'aime bien. Ou Auray.

Quimperlé - Jeudi 14 avril 2022

Quimperlé - Jeudi 14 avril 2022

Bref on a fait un peu tout ça en avril. Avec pour moi toujours le même prétexte de traquer le graffiti, le street art et tous les autres petits riens qui font ma joie et remplissent le disque dur de mon ordinateur. Et je ne reviens jamais bredouille.
Voici donc un petit florilège de ce mois d'avril "autour de Lorient".

Larmor - Samedi 16 avril 2022

Larmor - Samedi 16 avril 2022

Un printemps à Lorient (1) : avril 2022
Lorient - Samedi 16 avril 2022

Lorient - Samedi 16 avril 2022

Un printemps à Lorient (1) : avril 2022
Un printemps à Lorient (1) : avril 2022
Auray - Dimanche 17 avril 2022

Auray - Dimanche 17 avril 2022

Lorient - Jeudi 21 avril 2022

Lorient - Jeudi 21 avril 2022

Un printemps à Lorient (1) : avril 2022
Un printemps à Lorient (1) : avril 2022
Larmor - Dimanche 24 avril 2022

Larmor - Dimanche 24 avril 2022

Un printemps à Lorient (1) : avril 2022
Un printemps à Lorient (1) : avril 2022
Un printemps à Lorient (1) : avril 2022
Un printemps à Lorient (1) : avril 2022
Quimperlé - Jeudi 14 avril 2022

Quimperlé - Jeudi 14 avril 2022

Un printemps à Lorient (1) : avril 2022

Comme je l'ai déjà écrit ici, Pénélope Bagieu, ce n'est pas trop ma tasse de thé. Le dessin "girly", c'est un peu elle qui l'a inventé, mais on l'a tellement vu depuis (Diglee, Margaux Motin, Nathalie Jomard, Soledad Bravi et "consœurs") que je m'en suis lassé très vite, victime d'une overdose.
J'avais bien aimé "Cadavre exquis" et "la page blanche" (avec Boulet au scénario) mais j'avoue que "Culottées" me laissent un peu froid, la faute au dessin, essentiellement, même si  les textes sont assez passionnants.

Un printemps à Lorient (1) : avril 2022
Un printemps à Lorient (1) : avril 2022
Un printemps à Lorient (1) : avril 2022
Un printemps à Lorient (1) : avril 2022
Un printemps à Lorient (1) : avril 2022

J'ai lu les pages (bien) présentées dans la médiathèque de Quimperlé (sauf les reflets assez chiants), et le thème est forcément porteur. Mais franchement, le dessin, je ne peux plus !

Un printemps à Lorient (1) : avril 2022
Un printemps à Lorient (1) : avril 2022
Un printemps à Lorient (1) : avril 2022

Et je constate avec soulagement que je ne suis pas le seul à être encore "Charlie" !

Un printemps à Lorient (1) : avril 2022
Plage du Loch - Samedi 30 avril 2022

Plage du Loch - Samedi 30 avril 2022

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Publié le par Narcisse

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Bon on s'était tout de même un peu renseigné avant de partir.
Elle avait repéré un mur de graffiti pas très loin du centre et moi un autre du côté de Saint-Pierre des Corps.
Je ne sais pas s'il existait à l'époque mais ça m'aurait occupé le 14 juillet 1980 quand j'avais passé trois heures à attendre ma correspondance de train pour Poitiers ! (Ceci dit j'avais découvert au magasin de presse de la célèbre gare - et lu de A à Z ! - Rock'n'folk et Best auxquels j'ai ensuite été abonné quelques années… mais je digresse.)

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Ce troisième jour (mercredi 27 octobre 2021 donc), nous décidons de prendre le bus (ligne 5) pour aller jusqu'aux anciennes casernes du quartier Maryse-Bastié au sud-ouest du centre rue Capitaine Pougnon.
Nous n'avons pas trop à chercher : le mur se trouve à 100m de l'arrêt de bus Général Renault
.

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Il commence par un hommage à l'aviatrice. Ensuite les graffs s'enchaînent sur deux ou trois cents mètres. (Et j'apprends en préparant cet article qu'il s'agit d'un "espace d'expression libre" : liberté quelque peu encadrée tout de même !)

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Il y en a pour tous les goûts, et l'ensemble est plutôt de qualité. Nous remarquons notamment ce visage d'enfant aux cheveux végétaux. (Et je pourrais paraphraser La Dactylo : "Je m'attache à toi, lierre de rien", même si ce n'en est pas !)

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

On a déjà vu ce genre de "montage" sur des sites de street art mais ça fait toujours un bel effet surtout quand le portrait est de qualité comme ici.

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Mickael Chapson alias Imak One ci-dessus et ci-dessous

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Il est difficile d'identifier les auteurs-trices : il y a bien quelques signatures mais impossible de savoir si elles ont été ajoutées après coup.

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Imak One

Imak One

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Malgré une météo (et donc une lumière) moyenne, j'avoue que j'en prends plein les mirettes.

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Repus, nous reprenons le bus vers le centre et notre hôtel. Prochaine virée, Saint-Pierre des Corps, mais en voiture cette fois !

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

La veille, mardi 26 octobre, nous avions tenté notre chance. J'avais vaguement repéré sur un plan les ateliers de la Morinerie sur une friche industrielle reconvertie en un lieu regroupant des ateliers de création artistique et des associations. Et surtout l'extérieur phagocyté par les graffeurs du coin.

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Comme je n'ai toujours pas de portable, pas moyen de se laisser guider par GPS. Arrivés pas très loin, je demande donc à un chauffeur de bus "les ateliers de la Monerie" (avec une faute !) et il nous envoie en pleine zone artisanale où nous avons tourné en vain pendant une heure avant de laisser tomber et de revenir vers Tours par le centre (assez glauque) de Saint-Pierre puis le boulevard Heurteloup.

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Ce mercredi, nous décidons donc de repartir, mais en voiture cette fois, après avoir bien vérifié l'adresse, et nous y arrivons sous un beau soleil.

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Les ateliers s'étalent perpendiculairement à la route et des deux côtés. Ce qui offre une longueur (et une surface) impressionnante de murs à barbouiller. Nous commençons par la gauche. La voie de chemin de fer désaffectée donne encore plus de caractère au lieu.

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Certains graffitis sont plutôt réussis et "chiadés", d'autres moins, question de goût aussi. Nous suivons le mur sur peut-être 300m, et ça devient de moins en moins intéressant. Nous retrouvons le mystérieux Toyos et il y a également d'autres signatures pas évidentes à identifier dont certaines déjà vues sur le mur du quartier Maryse Bastié.

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Demi tour vers la partie droite, moins longue mais encore plus réussie à mon goût. (En tout cas je préfère la technique et les sujets.)

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Il y a notamment des regards de femmes qui me rappellent les portraits de Jeff Graffik.

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Ravis, nous repartons vers Tours.
Nous n'aurons passé qu'à peine trois jours dans cette ville, mais ce fut un enchantement, à de multiples points de vue !
Comme quoi il n'est pas nécessaire d'aller à l'autre bout du monde pour trouver du dépaysement et oublier son train-train…

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

Nous avons appris depuis qu'il existe d'autres "spots" de graffiti sur Tours, notamment sous les ponts de l'autoroute A10. Mais c'est déjà une belle moisson que j'ai engrangée et qui renforce mon intérêt pour cette activité prohibée mais tellement riche et variée !

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)
Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

(Bon, le bout ici aussi est nettement moins passionnant. J'imagine qu'il faut faire ses preuves pour s'approcher du centre !)

Un petit tour à Tours (4/4) : street art et graffiti (2)

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>