Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

voyages

Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)

Publié le par Narcisse

Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)

Dans le quartier des Batignolles

Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)

Ce samedi 19 août 2023, nous prenons un "quartier libre" : nous ne sommes pas venus jusqu'ici que pour ranger des vieux bouquins !
Nous partons donc vers Paris (RER puis métro) et plus précisément vers le quartier des Batignolles dans le 17ème arrondissement au nord-ouest. Nous avions découvert ce charmant quartier à l'été 2020 et elle souhaitait y retourner. Moi, comme d'habitude, je n'avais aucun plan : je sais que je trouverai n'importe où de quoi rassasier le capteur de mon appareil photo !

Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)

Pas de bol, à la sortie du métro, une mauvaise surprise nous attend : il pleut ! Nous décidons de nous poser à la terrasse (abritée) d'un café pour attendre l'accalmie. Au bout d'une demi-heure, nous voyons le ciel se dégager, c'est parti.

Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)

Nous commençons par le Passage Geffroy-Didelot recouvert de pavés. Comme il y a un porche à chaque extrémité, nous nous y abritons un peu : la pluie n'a pas encore tout a fait cessé.

Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)

Il s'y trouve de belles devantures de commerces en bois peintes dans des couleurs vives, mais en raison de la pluie et de l'époque, le passage est peu animé à cette heure. Ça tombe bien sans quoi nous n'aurions sans doute pas pu admirer ce rideau bavard (et romantique) peint par les Frères Toqué. Nous en verrons de nombreux autres.

Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)
Je n'ai rien trouvé sur cette peinture d'après photo : gens du quartier ?

Je n'ai rien trouvé sur cette peinture d'après photo : gens du quartier ?

Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)

Sur cet autre rideau baissé (j'apprends qu'il cache une boîte de cours privés), une fresque de dinosaures et ce pseudo Tarzan anonyme en chaussettes.

Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)

Nous repassons évidemment rue Biot. Sur la façade du théâtre L'Européen, nous retrouvons de nombreuses réalisations déjà vues en 2020, et puis une nouvelle par TocToc à côté des pochoirs de Jef Aérosol et le personnage caractéristique de Jérôme Mesnager.

Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)

A côté, superbe tigre par Henry B alias Saxartwork.

Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)

Gregos y a également posé cinq de ses visages aux expressions qui me mettent toujours en joie.

Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)

Un peu plus loin dans la rue, autre rideau (heureusement baissé) par Toqué Frères.

26 rue Lecluse, la maison de Verlaine a son petit succès

26 rue Lecluse, la maison de Verlaine a son petit succès

Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)

Dans la rue Legendre, Les Trottoirs ont été très actifs. Moi qui aime les plaques de fonte, j'apprécie cette déco joyeuse déjà remarquée à Vannes, Bordeaux et même Porto.

88 rue Legendre : Luna Rose ?

88 rue Legendre : Luna Rose ?

Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)

Invader ? (Non répertorié sur son site)

Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)

Dans la même rue, Stork Pixelart (qui en a posé un tas à Nantes) a collé une de ses cigognes.

Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)

Rue Sauffroy, autre rideau fermé. Toqué Frères ? En tout cas ils n'ont pas signé.

En face, mosaïque sans doute plus ancienne : de l'art ou du cochon ?

En face, mosaïque sans doute plus ancienne : de l'art ou du cochon ?

Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)

A l'entrée de la Cité des Fleurs, Goldorak en mosaïque. "Internet" m'affirme que c'est l'œuvre d'Invader, mais rien non plus sur son site.

Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)

Rue Brochant, Barbara par Morèje (lui aussi découvert en décembre 2022) et sa chanson "Perlimpinpin" sur lignage Séyès.

Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)
Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)
Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)

Je n'avais pas remarqué ces mosaïques au bord du trottoir de la rue Brochant. Ememem a pourtant dû y passer du temps à boucher les fissures du bitume à l'aide de petits carreaux de céramique. Je trouve ça poétique, joyeux et très réussi.

Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)

"Pour officialiser son style et sa technique, Ememem invente le terme de flacking, employé communément aujourd'hui pour désigner ce nouvel "art de réparer les trous".

Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)
Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)
Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)

Plusieurs street-artists ont embelli le marché couvert des Batignolles rue Lemercier, opération coordonnée par l’association "Art en ville " basée dans le quartier. Seth évoque à sa façon la littérature jeunesse.

Alice au Pays des Merveilles

Alice au Pays des Merveilles

Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)
Le Petit Prince

Le Petit Prince

Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)
20000 lieues sous les mers ?

20000 lieues sous les mers ?

Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)
Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)
Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)

A côté, une œuvre de Pastel découvert en juillet à Vila Nova de Gaia en face de Porto.

Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)

En face, autre rideau métallique (peint par Toqué Frères ?) remonté par un nul en puzzles.

Invader ou imitateur ?

Invader ou imitateur ?

Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)
Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)

Nous continuons à tourner autour des Halles. Une "chair amie" veille sur l'œuvre de Ratur & Sckaro.

Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)
Cette autre "chair amie" refuse de me donner le nom de l'artiste pointilliste.

Cette autre "chair amie" refuse de me donner le nom de l'artiste pointilliste.

Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)

Au prochain épisode, nous quittons le quartier des Batignolles et continuons à arpenter "Les Trottoirs" en nous dirigeant vers Montmartre dans le 18ème arrondissement.

Un peu de street art à Paris (3) : Paris (1)

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

Publié le par Narcisse

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

Street art à La Défense

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

Nous avons proposé à Crispim de nous rejoindre pour une balade à La Défense. Nous souhaitons voir cette forme de street art un peu particulière - mais oh combien officielle - qui égaie cet endroit vraiment très spécial où nous n'avons pas mis les pieds depuis très longtemps. Bon finalement il ne pourra pas venir, ce n'est pas ce qui va nous arrêter.
Comme d'habitude, ce n'est pas moi qui ai pris les renseignements ! Elle a trouvé un pdf très explicatif : "Paris La Défense - Les œuvres d'art" et en rédigeant cet article, je suis tombé sur celui-ci à destination des enfants et sur lequel j'ai récupéré le plan ci-dessus "Promenons-nous dans l'art - Parcours".
Nous partons donc ce matin du dimanche 20 août 2023 : c'est à deux pas de l'hôtel.

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

Nous arrivons par le nord-ouest de La Grande Arche et tombons tout de suite Boulevard Aimé Césaire sur deux œuvres de Juliette Le Roux : "Renard et pigeons" et "Veaux" datées de 2013. J'aime bien le côté décalé ici, au milieu des tours très impersonnelles.

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
(Impossible de trouver quelque chose là-dessus)

(Impossible de trouver quelque chose là-dessus)

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

Nous montons tout d'abord sur la droite vers la Terrasse Valmy à la recherche d'une œuvre de Vhils que nous allons mettre un bon moment à trouver.

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

Nous tournons au milieu des immeubles : le lieu est très impressionnant, d'autant qu'en ce dimanche, il est désert. J'ai des sentiments assez contrastés : la hauteur des bâtiments m'impressionne, je suis sensible à l'association métal-verre, et en même temps il se dégage une inhumanité qui me met mal à l'aise.

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

Nous passons près de "La voiture sur le lampadaire" de Benedetto Bufalino (2019) que nous n'aurons pas l'occasion de voir allumée.

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

Toujours à la recherche de Vhils, nous trouvons sous une passerelle cette œuvre très vasarélienne de Sébastien Preschoux  "Slinky" (2019)…

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

… et juste à côté, ce François Mitterand (non officiel celui-là) en Lego par Brikx dont nous avions vu un Molière à Bordeaux en 2022.

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

Nous dénichons enfin "Scratching the surface" de Vhils dont nous avons déjà beaucoup apprécié d'autres réalisations au Mans, à Lisbonne et Porto.

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

"Le travail d’Alexandre Farto alias VHILS révolutionne la technique du pochoir avec l’utilisation d’outils étonnants. A travers la destruction des murs, il explore les couches de l’espace urbain et son histoire. De vieux papiers, des affiches anciennes, des surfaces murales et des panneaux de bois sont attaqués au burin, au marteau-piqueur, à l’acide, ou aux explosifs, creusant d’immenses figures dans un jeu de clair obscur. En parallèle au festival Underground Effect qui s’est déroulé du 19 au 22 septembre 2019 sur le parvis de La Défense, Vhils a été convié à réaliser une œuvre pérenne avec ces deux portraits, une femme le regard dans le vide et un enfant les yeux tournés vers le ciel. Il aurait pu se contenter de cela mais il a également détruit le mur pour faire des motifs géométriques encadrant les visages."

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

"Signaux" de Vassilakis Panayotis Takis (1991) : j'avoue ne pas être très sensible à ce genre de choses, mais peut-être faut-il aussi voir ça de nuit ?

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

Je reconnais par contre une certaine fascination pour cette Arche (dont je n'ai pas l'envie de connaître le pourquoi ni le comment) qui offre aussi un point de vue incroyable sur Paris.

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

Bon, nous ne pouvions échapper à une nouvelle visite à ce "Pouce" de César (1991) vu pour la première fois il y a plus de 20 ans avec nos gars. Un précurseur des "Rézossocios" ?

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

"After Olympia" d'Anthony Caro (1986)  pour le métal et la rouille, essentiellement.

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

Les "Personnages fantastiques" de Joan Miró (1977) sont également de vieilles connaissances : Miró, c'est la couleur et l'exubérance, j'aime depuis longtemps.

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

"Point Growth" de Lim Dong-Lak (2007) : je ne suis pas fan non plus de ce genre de sculpture, si ce n'est pour son aptitude à concentrer tout le quartier dans ses reflets.

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

Au milieu de ce grand espace, la fontaine monumentale de Yaacov Agam (1988) m'évoque plutôt une piscine, et bon, moi, la natation… (Je sais, je peux être à la fois de TRES mauvaise foi et insensible à "l'Art".)

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

Arrivés là, nous trouvons enfin quelques explications sur la suite de notre parcours…

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

Et soudain, le choc  me revoilà dans ma classe ! Bon, il manque l'été et l'automne (qui sont, je l'apprends, ailleurs) mais ce printemps et cet hiver en 3D par Philip Haas me font forte impression.

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

Après avoir tourné autour pendant un bon moment, nous nous décidons enfin à poursuivre.

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

Je reste plus que tiède devant "Les Trois Arbres" de Guy-Rachel Grataloup (1988) mais bien plus ému par "La Danse" de Shelomo Selinger (1983) , plusieurs couples qui parsèment cette espèce de petit jardin.

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

En contrebas, nous parvenons à l'espace suivant, orné de trois œuvres complètement différentes qui dialoguent. (Ou "triloguent " ?)

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

"Le Moretti" de Raymond Moretti (1995) qui dissimule une cheminée d’aération est une réalisation très colorée et très esthétique à mon goût.

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

Ce "Hoodie I" d'Erwin Wurm (2023) est sûremement le petit (grand, plutôt) frère d'un autre vu dans une galerie Place des Vosges la veille (épisode à venir). C'est surprenant dans le secteur, un sweat à capuche…

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

Le troisième larron est un faucon gonflable ("Feu de faucon" de Julien Salaud - 2023) et son socle donne lui aussi à voir l'entourage d'une autre façon.

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

Je suis bien moins convaincu par "Breeze" du même Erwin Wurm , mais c'est sûrement parce que je m'habille en "M".

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

J'ai bien plus d'affection pour ce "Banc public" par Lilian Bourgeat, du fait de son cousinage probable (et assumé ?) avec Georges, celui de l'album de Claude Ponti dont une réplique veille sur le jardin des Plantes de Nantes.

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

Nous voilà parvenus au bout de l'esplanade qui se termine avec une autre œuvre de Vassilakis Panayotis, alias Takis, et qui fait écho à celle du début.

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

A partir de là, nous allons pas mal tourner autour de la station de métro à la recherche du lièvre de Bordalo !

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

Nous tombons d'abord sur un trompe l'œil de Pimax, dont nous avions vu des trucs dans le treizième arrondissement de Paris en décembre 2022.

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

Puis sur les restes d'un géant, sans doute posé par un admirateur de Shepard Fairey alias Obey Giant.

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

Ensuite un Invader officiel ! (ou ce qu'il en reste)…

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

… Et après s'être presque perdus au milieu des immeubles, le voilà enfin ce "demi-lièvre" (?) réalisé par Bordalo II en 2021 et apparemment déplacé ici près de la pharmacie des Damiers. Tout comme les autres "bestioles" déjà vues à Lisbonne et Porto, celle-ci est vraiment superbe, dans une technique toute autre mais aussi impressionnante que celle de son compatriote Vhils.

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

Au-dessous, un collage de Levalet que j'ai envie de baptiser "le Pigeon voyageur", ce qui serait peut-être pour le moins maladroit par rapport à l'infortuné campeur qui occupe les lieux malgré lui.

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)
Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

Nous continuons à naviguer de passage en passerelle, passant devant "Mosaïque" de Michel Deverne (1981)…

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

… puis "Cube Sphere Gold" de Cyril Lancelin (2021). C'est bien gentil mais est-ce que ça suffit vraiment à enchanter les gens obligés de loger (ou travailler) dans le quartier ?

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

Je comprends "le Somnambule" de Henri de Miller (1983) : en effet, il y a de quoi faire des cauchemars, dans le coin ! (Et encore, il fait beau...)

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

Nous repartons vers la Grande Arche : il va être temps d'aller rejoindre nos jeunes plus près de Nanterre.

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

Dernier arrêt devant "Dans les traces de nos pères" de Jozef Jankovic (1988) que je trouve particulièrement réussie (et adapté au lieu).
Au final, balade assez agréable par une journée qui fut l'une des plus chaudes de notre été !
Aux prochains épisodes : nos errances dans Paris.

Un peu de street art à Paris (2) : Nanterre (2)

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>