Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

voyages

Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020

Publié le par Eu e o Narcisse

(relire le début ici)

Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020

Dès le dimanche, la météo annonçait une journée grise pour le mardi, puis retour du beau.
En sortant de la maison, je m'arrête enfin pour photographier ces coquelicots qui me font de l'œil depuis dimanche.
Le ciel est gris mais est quasi idéal pour révéler leur transparence fragile.

Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020

Les rochers étant moins photogéniques sous la grisaille, deux options s'offrent à nous : Brest ou Morlaix.
Problème : c'est le fête Nationale et la saison touristique peine à démarrer. Qu'est-ce qui sera ouvert ?
Nous optons pour Brest : c'est plus grand, peut-être plus animé.

Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020
Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020

Malheur de nous autres, c'est pire ici qu'un dimanche à Lorient. Tout est fermé, et le nombre de boutiques qui ne rouvriront pas de sitôt fait peur…

Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020
Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020
Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020
Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020
Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020
Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020

Comme nous avons nos repères, nous descendons la rue de Siam vers Recouvrance puis la rue de Saint Malo, bastion "borderline" où je devrais trouver de quoi me mettre sous l'objectif.

Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020
Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020
Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020
Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020
Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020
Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020
Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020
Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020
Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020

Au final peu de choses, du déjà vu pour la plupart. Même les détournements de Clet sur les panneaux de la rue de Siam ont disparu.

Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020
Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020
Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020
Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020
Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020

Seules les multiples poules disséminées par Jean-Yves Le Fourn (dont nous avions eu un aperçu en 2017) sauveront notre bilan "street art".

Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020
Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020
Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020

Après une pause café-pipi, nous décidons de repartir vers la côte nord.

Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020
Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020
Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020
Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020
Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020
Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020
Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020

Arrêt à Lannilis, seulement deux souvenirs marquants : un banc original et bien placé, et une baguette bien cuite s'il vous plaît.

Retour à Bignogan (4) : Mardi 14 juillet 2020

Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020

Publié le par Eu e o Narcisse

(relire le début ici)

Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020

Lever plutôt matinal ce 13 juillet : 7h30 !
Il faut dire que la nuit a été émaillée de multiples micro-réveils. Je ne dors bien que dans le noir complet. Or ici il n'y a pas de volets, juste un rideau vert qui illumine la pièce en jaune (?).
Pas grave, on n'est pas là pour faire la grasse matinée. De plus il fait beau, l'occasion de s'offrir un des grands plaisirs de la vie : prendre le petit déjeuner dehors !

Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020

Dès 9h, nous voilà donc sur le marché de Lesneven.
Les marchés, c'est moyennement mon truc, mais c'est dans le contrat !

Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020

Après quelques courses, nous arrivons à 10h à Meneham.
Je n'ai pas l'envie d'y grimper : c'est encore trop frais dans ma mémoire, peur d'être déçu.
Par contre le site dans son ensemble m'inspire, il faut dire que le ciel est encore de la partie.

Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020

Nous descendons sur la plage, tournons autour de chaque rocher afin qu'il nous révèle une forme, une expression.
Il n'y a pas foule, on se délecte : tortue, chevalier en armure.

Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020

La béatitude d'un bel endormi nous charme. Celui-ci se retrouvera sur Photo Friday !

Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020

Nous suivons le sentier côtier avec difficulté : aucun marquage, aucun balisage, on ne sait pas trop où marcher. De nombreuses traces de passage, des oyats piétinés nous révèlent le peu de souci des édiles locaux à protéger leur côte. Nous apprendrons pourtant par notre ex-toubib que les dunes ont reculé de trois mètres en dix ans ! Etrange négligence à l'heure de la montée des océans.

Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Quel pied !

Quel pied !

Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020

Ravis, nous rentrons grignoter sur la terrasse de "notre" villa : melon, fromage et fruits, le tout en musique : le bonheur !

Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020

14h30, nous repartons vers Brignogan via "La Gare" et Plounéour-Trez. Nous remarquons en passant des fresques sur les murs. Arrêt photos. Ça paraît assez énigmatique, on dirait un jeu de piste. Le tour du bourg ne nous apprendra rien de plus. Il faudra attendre le retour à Lorient et une petite recherche pour avoir la réponse.

Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020

Nous stationnons à proximité du menhir christianisé Men Marz. Il est impressionnant par sa hauteur et se dresse fièrement sur fond d'un joli ciel.
Mais pourquoi faut-il que les religions phagocytent les témoins des croyances passées ?!

Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020

Nous poussons jusqu'au sémaphore. Je foire quelques photos de chardons fuchsia.
Au retour, en passant devant le Café du Port, un bruit attire mon oreille : un essaim (Abeilles ? Guêpes ?) est en train de s'installer dans une des cheminées d'une villa cossue et néanmoins voisine. C'est impressionnant et ça alimente les conversations sur le front de mer.

Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020

Ensuite nous reprenons la voiture jusqu'à l'anse de Guissény qui, à marée basse, ressemble à un désert. Image étrange, mais je ne trouve pas d'angle pour garder une trace numérique de ce paysage inhabituel. Une vielle bâtisse abandonnée a été investie par des gribouilleurs mais est inaccessible.

Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020

Le sentier côtier est peu attrayant et le retour par la route complètement sans intérêt. Nous ne arrêterons même pas pour admirer les Barrachou qui nous avaient fit baver en 2017.
Alors retour terrasse : une bière, de la musique, quelques berniques et plein de photos à trier !

Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020
Retour à Bignogan (3) : lundi 13 juillet 2020