Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

voyages

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

Publié le par Narcisse

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

Nous avons enfin renoué avec notre circuit des villes. Après Nantes, Angers, Le Mans et Rennes, il nous faut maintenant aller un peu plus loin : Tours, Orléans, Bourges…
Bon, la météo nous offre une petite fenêtre en cette première semaine des vacances d'automne : va pour trois jours à Tours.

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

Le Palais des Congrès futuriste en face de l'Office de Tourisme

Coïncidence ? - Dessin de Juin dans Charlie Hebdo N°1529 - Mercredi 10 novembre 2021

Coïncidence ? - Dessin de Juin dans Charlie Hebdo N°1529 - Mercredi 10 novembre 2021

Bien sûr les vignobles, les châteaux de la Loire… et ben que nenni ! Il faudra attendre encore pour que ces sujets m'intéressent suffisamment (quoique boire un bon verre de vin, ça me va plutôt). Là, je viens en ville pour - comme à mon habitude - l'arpenter dans tous les sens à la recherche d'images. Pas sûr que ça satisfasse l'Office de Tourisme local… qui de toute façon ne nous a proposé que des balades à l'extérieur de la ville !
Les musées ? Je passe mon tour également. Chef nous a recommandé celui du compagnonnage, il y a aussi celui des Beaux Arts et puis le Centre d'Art Contemporain. Ce qui est contemporain pour moi est ce qui se passe dans la rue !

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

Tours - le centre en tout cas - est une très jolie ville. Nous l'avons sillonnée entre l'A10 à l'est, la Loire au nord, le Vieux Tours à l'ouest et le Boulevard Béranger au sud. Une suite de bâtiments en pierre de tuffeau blanche avec çà et là d'anciennes maisons à pans de bois disséminées un peu partout. Des rues pavées dans le centre historique, bref, c'est sympa comme tout.

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

Nous avons réservé pas très loin de la gare, et nous nous félicitons de la période choisie : l'automne s'installe tranquillement, les arbres ont des couleurs magnifiques partout en ville.

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

Je ne vais pas cette fois raconter nos déplacements en détail jour par jour, je l'ai déjà fait pour Rennes récemment.
Je vais plutôt découper ce séjour en quatre parties, cette première étant consacrée à la ville proprement dite même si je ne prends plus beaucoup de photos de bâtiments.

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

Comme je l'ai déjà dit pour Pontivy, il faut les voir sur place, tourner autour, s'approcher pour voir des détails, prendre du recul pour apprécier l'architecture. Alors mes photos sont souvent décevantes. Déformées par la perspective, les belles demeures révèlent mal tous leurs charmes sur écran.

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

Dans les troisième et quatrième parties, il sera bien sûr question de street art. Et la deuxième racontera un événement marquant pour nous : la découverte du restaurant "O Douro" et les moments forts et inoubliables que nous y aurons passés.

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

Le premier jour - lundi 25 octobre 2021 -, après un passage par l'Office de Tourisme, nous avons poursuivi vers le nord : la Loire. Paysage inhabituel pour nous, les bancs de sable. A Lorient début novembre, c'était les grandes marées, nous avons plutôt droit aux bancs de vase ! Il y a par contre autant de goélands à Tours qu'ici et nous avons même aperçu un "arbre à cormoran" qui doivent faire le désespoir des pêcheurs du coin.

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

Il existe une promenade le long du fleuve mais nous ne l'aurons pas faite. Je comprends que les habitants d'ici en profitent, mais je préfère me consacrer aux rues : moi, chez moi, j'ai la côte ! Si le séjour s'était prolongé un peu - ou si je reviens un jour -, il me semble que je pourrais apprécier cette échappée-nature.

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville
Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

Nous nous contenterons donc de suivre la Loire vers l'est jusqu'au pont suspendu Saint-Symphorien dédié aux piétons et aux cyclistes. Il permet de relier rapidement la centre aux quartiers nord de la ville. Il y a même un compteur de vélos, parce qu'il nous est apparu que les "mobilités douces" (quel jargon !) sont au cœur des préoccupations municipales (ou en tout cas de leur affichage). Bon c'est vrai que des vélos, il y en a quand même vachement plus qu'à Lorient.

Tiens, un jardin voyageur !

Tiens, un jardin voyageur !

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

Dans ce quartier à l'ouest du centre, nous n'avons passé que peu de temps autour de la cathédrale. On voulait juste vérifier cette histoire de chouette et de hibou. Bon, ce n'est pas si probant, en fait : juste encore une histoire de paréidolie !
De toute façon, je ne visite plus - à tort ? - les églises.

C'est là que tu crèches ?

C'est là que tu crèches ?

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

Ça ne restera pas notre quartier préféré hormis la rue Colbert, jolie rue piétonne et donc commerçante.
Quelques belles maisons alentour, quelques détails chipés dans les coins, un peu de mauvais esprit aussi…
Et une belle idée : le Bibliovore, librairie qui fait de l'achat-vente de livres d'occasion à prix (très) réduits. Bon, moi j'en suis au "désherbage", alors malgré deux passages, je sortirai les mains vides.

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville
Un petit tour à Tours (1/4) : la ville
Façade du restaurant "Chez Gaster", 25 rue Colbert

Façade du restaurant "Chez Gaster", 25 rue Colbert

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville
Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

Nous aurons quand même "tourné" à deux reprises dans ce petit carré entre la Loire, la cathédrale, la rue Nationale (et son tramway) et le boulevard Heurteloup au sud. C'est coquet et cossu.

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville
Un petit tour à Tours (1/4) : la ville
Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

Partant de la gare chaque matin, notre itinéraire aura toujours été un peu le même : rue de Bordeaux (un petit coucou au rhinocéros de Michel Audiard devant le McDo) puis à droite devant l'Hôtel de Ville (assez somptueux et tape-à-l'œil) vers la très longue rue Nationale, rue piétonne avec le tramway qui passe en plein milieu. C'est - pour moi - une rue assez banale : des boutiques des deux côtés, les mêmes qu'on trouve dans n'importe quelle ville de taille au moins moyenne.

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville
Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

Je remarque une chose qui a son importance pour moi et ce que je cherche : la ville est très propre. Ce qui veut aussi dire que les gribouillis et autres stickers sont quasiment absents de tout ce centre ville. On voit bien que tout a été nettoyé (et/ou l'est régulièrement) : très peu de choses sur les murs, rien sur les gouttières comme on peut le voir ailleurs.

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

Invariablement, nous tournons à gauche vers l'ouest et le "Vieux Tours", un quadrillage de ruelles piétonnes tout autour de la place Plumereau et qui nous ont beaucoup plu avec leurs vieilles maisons à pans de bois. Une curiosité pour nous qui venons de Lorient, ville rasée pendant la seconde guerre mondiale.

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville
Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

Ici les détails de toute sorte abondent : détails architecturaux mais aussi pas mal de street art : mosaïques de Mifamosa (déjà bien connu ici) et "filles du vent" de Gil KD entre autres (J'y reviendrai).

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville
Un petit tour à Tours (1/4) : la ville
Empreinte de pied du Petit Saint Martin ?

Empreinte de pied du Petit Saint Martin ?

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

Belle mosaïque signée Sante Vallar sur la chapellerie Brun 43 place du Grand-Marché : un petit air d'Odorico ?

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville
Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

La place Plumereau et la rue du Grand Marché sont des lieux centraux très fréquentés : les bistrots et les restos sont à touche-touche, les terrasses envahies notamment par de nombreux jeunes. Nous supposons que c'est une ville étudiante, et qu'ils ne sont pas en vacances au moment où nous y sommes.

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

Nous aurons vraiment beaucoup tourné dans toutes ces rues avec pour moi une collection de mes objets favoris : heurtoirs de portes, bouteroues, et un peu toutes ces berniques qui auront peut-être un jour des choses à me confier.

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville
Un petit tour à Tours (1/4) : la ville
Un petit tour à Tours (1/4) : la ville
Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

La ville nous aura apporté beaucoup de satisfactions, et notre petit tour de voiture à proximité a sans doute été de trop.
Nous avons eu l'idée (un peu saugrenue ?) de réaliser une boucle en voiture le long de la Loire en la longeant vers l'est pour revenir par le nord. Nous sommes allés jusqu'à Amboise, avec juste une halte près du pont. Pas vraiment pour le château, mais surtout parce qu'elle a repéré au passage une œuvre d'Andy Warhol !

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

Et pour en savoir plus sur Amboise peaky perlers, allez donc voir par ici et par !

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

A part l'hypercentre, nous avons également fait quelques incursions dans des quartiers périphériques, mais comme c'était essentiellement pour y voir du graffiti, ce sera pour un prochain épisode !

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville
Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

Reste à évoquer deux lieux que nous avons fréquentés.
En commençant par La Manufacture place Plumereau où nous sommes allés le premier soir.
C'est un endroit immense, entre la terrasse (mais il pleuvait) et les trois ou quatre salles. Heureusement il n'y avait pas grand monde ce lundi, et la pizza se laissait manger. Ceci dit (et malgré les dires de la bernique), il n'est pas du tout sûr qu'on y revienne un jour : nous avons trouvé vraiment beaucoup mieux !

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

D'abord "O Douro" que j'évoquerai la semaine prochaine.
Et puis un bistrot où nous avons pris un excellent verre de Pouilly le mardi soir à l'heure de l'apéro.
Oh, il n'a rien de particulier a priori : c'est juste "le café d'en face"… en face des halles (assez "moches" de Tours).
Mais en plus du bon vin, nous avons beaucoup apprécié la qualité de l'accueil : une serveuse (ou la patronne ?) très "rentre dedans" à l'humour caustique, aussi bien avec les (visiblement) habitués qu'avec les touristes de passage que nous sommes. Un endroit que nous recommandons particulièrement, au moins tant que la serveuse sera la même !
D'ailleurs nous y sommes retournés pour l'apéro du mercredi !

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville
Un petit tour à Tours (1/4) : la ville
Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

Et pour finir notre "tour" de la ville, il nous reste à prendre un dernier chemin pour rentrer à l'hôtel, la passerelle Fournier qui surplombe les voies ferrées et nous donne un bel aperçu sur l'arrière de la gare-cul-de-sac.

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

Bon, le street art reste rare dans le coin hormis cette photo collée sur les marches, et puis un mur qui remonte vers l'entrée de la gare, et réalisé par les établissements scolaires du coin : d'un grand intérêt pour eux, l'occasion de s'afficher dans la ville… mais beaucoup moins intéressant pour nous ! (Bon, apparemment, en cherchant sur Internet, on n'était pas allés assez loin…)

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

Au prochain épisode (dimanche prochain) : "O Douro", un lieu formidable !

Un petit tour à Tours (1/4) : la ville

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Publié le par Narcisse

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Bon, ce matin encore (le 24 août, vous suivez ?), bien avant de découvrir le "Wall of Fame", nous sommes passés en bus devant le stade de Rennes. Un cliché au vol d'une hermine hivernale de War : la flemme de m'arrêter !

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Par contre je voulais retourner rue Victor Hugo revoir l'hermine en livrée estivale de War. Cette fois, le ciel est bouché et si on la voit mieux, mes photos ne donnent qu'un aperçu tristounet de la bête.

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Avant de repasser au sud de la Vilaine comme prévu, nous nous attardons cette fois rue Saint-Georges. A cette heure matinale, le chaland est rare et c'est tant mieux ! Je chasse le détail compulsivement

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)
Où nous retrouvons Coralie LR et Zone de Confort (relire les épisodes 1 et 2 lundi et mardi)

Où nous retrouvons Coralie LR et Zone de Confort (relire les épisodes 1 et 2 lundi et mardi)

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)
Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Nous descendons par la rue Gambetta et nous perdons un peu dans les rues derrière l'Inspection Académique. L'occasion d'accumuler des "Mais sages" toujours humoristiques quoiqu'un brin ésotériques.

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)
Belle enseigne, chouette devanture

Belle enseigne, chouette devanture

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)
Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Enfin nous arrivons au pont Pasteur quai Chat(eau)briand (brillant ?)
Je découvre qu'Oré sème aussi des stickers.

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)
Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Nous prenons l'Avenue Janvier qui mène à la gare : elle a repéré une œuvre de Blu près du TNB. Nous passons d'abord devant un immeuble superbement décoré par la maison Odorico.

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)
Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Blu, le robot sans cœur sur le mur arrière du TNB : très émouvant

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Nous passons le long de la Vilaine jusqu'au pont Odorico. Par un porche, je remarque un gorille familier sur une porte de garage : Lélé, accompagné par Ar Furlukin aux radis.

sous un autre porche, une fresque, sans doute une commande

sous un autre porche, une fresque, sans doute une commande

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Nous parvenons rue Saint-Hélier (c'est dingue cette bigoterie bretonne !) pour tomber sur un des clous de cette virée : le fameux coquelicot (un peu fané quand même) de War.

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Demi tour : dans la même rue mais vers l'est, "Hold your own" (Tiens bon) de Helen Bur. La fresque géante écrabouille de sa hauteur les quelques pauvres hommages qui ont poussé à ses pieds.

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)
Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)
Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)
Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Arrivés au bout de la rue Saint-Hélier, nous prenons à gauche le boulevard Laennec en direction du martin-pêcheur de War rue Dupont des Loges. J'avoue être un poil déçu. Malgré le (ou à cause du) nettoyage des gribouillis sur le mur (qui a fait disparaître aussi la signature et la queue de l'oiseau), je le trouve un peu fade : la faute à la lumière blafarde de ce matin gris ?

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

La fresque "ethnico-primitivo-préhistorique" du bas contraste fortement avec la tristesse de ce pauvre immeuble.

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)
Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Nous revenons (encore !) par la rue Saint-Hélier. Jolie devanture, mais au final, peu de choses à garder.

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)
Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Juste devant le coquelicot de War, une porte est ouverte : l'occasion d'admirer un travail de commande de Breze, très art-déco par ses arabesques.

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)
Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)
Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Un pochoir soigné juste à côté, et puis un rouge-gorge de papier mais quand même très bruyant.

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Plus loin, un macareux signé Fiole, illustre inconnu(e).

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Nous coupons par la rue de la Grippé, petit passage piéton. Visiblement, ici, on n'aime l'écriture sous aucune de ses formes !

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)
Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Un radis de plus et une belle surprise : une mouette de Yannick Servel dans une vitrine !

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)
Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Je vous l'avais dit que j'avais vu un Cubé à Rennes ! Simple et efficace : aussi sympa que celui de Lorient.

On en a vu d'autres à Rennes, mais c'est de qui et pour quel message ?

On en a vu d'autres à Rennes, mais c'est de qui et pour quel message ?

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Après notre passage par le Colombier et le "Wall of fame (reliez hier), nous voilà Boulevard de la Liberté.
Au 42, un nouveau War s'offre à nous : un beau et grand poisson rouge.
Puis un envahisseur en face du marché couvert auquel nous faisons une petite visite (chacun son truc…)

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Nous coupons par la rue Jules Simon pour rejoindre une nouvelle fois la rue Vasselot.

Touboulik omniprésent

Touboulik omniprésent

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Nous retrouvons cet Invader au-dessus du mur de War, et une sorte de rat qui grimpe au panneau. (Ou qui tombe ?)

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Nous rebroussons chemin et prenons la rue Poullain Duparc. Au niveau du numéro 11 (voir Google street ici), un passage couvert l'est aussi de gribouillis. Je m'aventure et tombe sur un parking entre les immeubles. Une belle surprise m'y attend : une libellule (un agrion ?) de War.

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)
Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)
Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Bon, d'autres trucs aussi, mais moins réussis.

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)
Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Nous repartons rue Poullain Duparc (vers l'ouest) et traversons le boulevard de la Tour d'Auvergne pour un autre poisson (d'avril) de War rue de la Santé, accompagné du "Martin" de Skelt1.

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Nous remontons la Place de Bretagne vers le nord puis tournons à droite rue de la Chalotais. Au 24, un bar fermé arbore un boxeur très "mastabilo" je trouve. Vérification faite, il s'agit d'un collage de Tian.

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)
Encore un pochoir de Coralie LR

Encore un pochoir de Coralie LR

Au 7 rue de la Chalotais, chouette fresque devant le patio du resto l'Ambassade.

Au 7 rue de la Chalotais, chouette fresque devant le patio du resto l'Ambassade.

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)
Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Parlant de resto, il commence à faire faim ! Nous repassons au nord par la place de la mairie pour faire une halte au Haricot Rouge rue de la Baudrairie.

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)
Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Lestés une fois de plus, nous repartons vers le nord, direction rue Saint-Melaine. Nous avons bien sillonné la ville, et ça va être un peu n'importe quoi jusqu'à notre départ !

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Pendant une pause-boutique, je me risque dans un étroit passage vers le Centre Franco Allemand de Rennes. Un texte bleu (police de caractère Courrier) est devenu quasiment illisible. La Dactylo, ou un(e) de ses émules ?

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Nous repartons vers la place Hoche puis tournons à droite rue de Robien pour arriver rue Lesage. Une seconde Vénus de style "néo-paléolithique" nous  attend au carrefour, ainsi qu'un "déjeuner sur l'herbe" revisité.

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Un pochoir non signé rue d'Antrain (Coralie LR ?) et un autre chat mystérieux…

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)
Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)
Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Au 46 rue Saint-Malo, un portail est ouvert, l'occasion de voir de plus près cette fresque "La foule au pied du mur" d'Eric Quéméner.

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)
Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

J'ai beau avoir l'œil partout, cet Intra Larue m'avait échappé. Il faut dire qu'il est perdu au milieu d'un tas d'affiches sur une boutique fermée, à l'angle de cette rue et de la rue Legraverend. (Vérifiez ici !)

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Et juste en face sur un potelet, un Sticker Mémé : j'en ai déjà entendu parler mais je ne sais plus ni où ni quand ! Et puis je n'en avais jamais repéré "en vrai".

Oh punaise, un autre chat !

Oh punaise, un autre chat !

Bon allez, il est temps de se rentrer avant d'avoir trop usé nos semelles.
Dernières hermines, dernier Oré, nous retournons vers la route de Lorient.

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)
Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)
Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Un "Taram !" qui ressemble furieusement à l'écriture et à la signature de "War !"

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Nous marchons quai de la Prévalay et passons devant ce poisson aux airs patibulaires, attribué au collectif La Crèmerie.

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Au bout du quai, bel immeuble en demi-cercle assez réussi je trouve.
Mais bon, en face, il y a aussi un troquet : pause café - verre d'eau - clope avant de reprendre le bus : notre bagnole nous attend (normalement !) sur le parking de l'hôtel pour nous ramener chez nous après cette belle et riche balade !

Un petit tour à Rennes (4/4) : au sud de la Vilaine (2)

Au revoir les radis, au revoir "Martin", et bonne mer !

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>