Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

voyages

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

Publié le par Narcisse

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

Quelle inventivité ! Oui je sais, je radote, mais pour paraphraser Chef, ne te moque pas des vieux, tu ne sais pas comment tu finiras ! (Bon, lui, c'est avec les riches, mais ça marche aussi avec les vieux.)

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

Celui-là nous a ravis. Mais que sont-ils exactement, avec leur grand œil étonné ou scrutateur ? Chacun est-il unique ou bien vont-ils par paires, tels les yeux d'escargots gigantesques tapis sous le bitume ? Le Cyklop fait le tour de son sujet : dégoulinures, fourrures diverses, parures… En tout cas, l'effet (pervers ?) est que tous ceux qu'il n'anime pas paraissent encore plus tristes, inutiles, dans l'attente de son coup de bombe.

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

Tous ces artistes de rue prennent un risque : celui d'une amende carabinée. Alors le collage est sans doute un moyen de ne pas se faire attraper. L'œuvre est préparée à l'abri des regards et collée rapidement à l'endroit repéré.

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

KamLaurene a choisi des personnages qui paraissent sans expression, le regard mort. Je pense aux personnages de Jason, sauf qu'ici il s'agit d'humains, pas de chiens ni d'oiseaux humanisés. Que veulent-ils ? C'est assez troublant.

Jason détourné ici en février... (Low moon)

Jason détourné ici en février... (Low moon)

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

A l'instar de Gregos, Intra Larue utilise les moulages en plâtre. Mais si lui expose son visage, elle, ce sont ses seins. Du moins l'un des deux. J'avoue que je trouve ça assez sensuel. Aussi par le fait qu'elle le pare de couleurs, de motifs. C'est délicat. On s'est pris au jeu de la traque !

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

Sur son site, elle explique avoir dû modifier la composition de son matériau pour empêcher les "collectionneurs" de les arracher du support. Ça me semble cohérent : le street art doit continuer à mériter son nom !

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

Nous avons croisé peu d'installation de "Ride in Peace", mais elles sont assez remarquables : coller des parties de vélo au mur, il faut être gonflé… et organisé !

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

Next et ses petits bonshommes ont également eu nos faveurs. L'idée de faire se rencontrer deux personnages qui par nature en sont dans l'incapacité. Techniques diverses, humour…

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

Ça m'a inspiré ce petit montage.

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

Oui, ce matou de Thoma Vuille est sans doute mondialement connu.

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

Nous l'avions croisé à Lisbonne en juillet 2010.

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

Et ce félin a également de nombreux autres aficionados !

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Miss Tic

Miss Tic

Miss.Tic, une pionnière. C'est sûrement la première dont j'ai entendu parler il y a… soyons magnanimes avec elle… et moi !
Un trait élégant, des sentences bien… senties !

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

Une nouveauté pour moi, ces messages en canettes. "Can", le pouvoir ? Celui des mots en tout cas.

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

 Il suffisait d'y penser. Une pratique apparemment assez répandue dans le monde. Quant à nommer un·e auteur·e… Je n'ai pas trouvé. Si vous avez un tuyau…

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus
Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

Après toutes ces découvertes (pour moi), je me suis réjoui au retour chez moi des trouvailles de la commission de nomenclature : c'est un festival !

Vocabulaire de la culture
liste du 19-4-2018 - J.O. du 19-4-2018

art du ruban : forme d'art urbain qui consiste à réaliser des œuvres, des installations ou des performances avec du ruban.
équivalent étranger : tape art.

collagiste : artiste pratiquant le collage.
équivalent étranger : collagist.

dégraffitage : action d'effacer ou de recouvrir des graffitis ou d'autres types d'inscription murale sans dégrader leur support.
note : le dégraffitage relève soit d'une opération de nettoyage, soit d'une démarche artistique.
équivalent étranger : buffing.

gâcheur, -euse : graffeur qui est inexpérimenté ou qui se montre malveillant à l'égard de ses pairs, par exemple en recouvrant un graffiti existant.
équivalent étranger : toy.

sgraffite : pratique qui consiste à creuser, à gratter ou à inciser une surface afin de créer un graffiti ; par extension, graffiti ainsi obtenu.
Note : On trouve aussi le terme « sgraffiti » (pluriel : sgraffitis).
équivalent étranger : scratching.

tricot urbain : forme d'art urbain qui consiste à habiller de pièces tricotées ou crochetées des éléments du mobilier ou du paysage urbains.
équivalent étranger : urban knitting, yarn bombing.

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

A vous de raccrocher chaque terme à un de ces auteurs - et d'autres petits nouveaux - dont j'espère revoir un jour les œuvres à Paris ou ailleurs !

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

Et pour aller encore plus loin…

Paris, mais… (6) : street art, toujours plus

Paris, mais… (5) : le 13ème arrondissement

Publié le par Eu e o Narcisse

Nous quittons le 18ème arrondissement pour une traversée de Paris en métro jusqu'au sud de Paris dans le 13ème arrondissement, Place d’Italie.
De là, direction la Butte aux cailles, un quartier calme aux allures de village tout près de l’agitation parisienne, du métro et des grandes artères.

Nous suivons l'itinéraire glané ici.

Nous suivons l'itinéraire glané ici.

 Paris, mais… (5) : le 13ème arrondissement

Nous découvrons Place Paul Verlaine l’immense façade en briques rouges de la plus vieille piscine de Paris, la fontaine et le puits artésien.

Passage Vandrezanne, l'immense fresque de Kashink réalisée avec les enfants de l’école

Passage Vandrezanne, l'immense fresque de Kashink réalisée avec les enfants de l’école

 Paris, mais… (5) : le 13ème arrondissement

Nous flânons dans les rues pavées à la recherche d’œuvres de street art : la rue de la Butte aux cailles, la rue des Cinq Diamants avec la silhouette sexy de Miss Tic et ses jeux de mots, le passage Sigaud, Passage du Moulin des Prés et Passage Boiton…
Aucune rue ne se ressemble et toutes ont un petit quelque chose…
Là encore, nous prenons le temps de nous arrêter sur un détail, le nom d'une rue, une porte, une fleur… et toujours la découverte des artistes de rue.
Le quartier compte un certain nombre de cafés et des restaurants plutôt sympas. On fera d'ailleurs une pause-café chez Nénesse.

 Paris, mais… (5) : le 13ème arrondissement

On est à Paris là ?! L'impression d'être dans une petite ville de province plutôt. Pas de grands monuments, pas de foule. Bon, c'est vrai qu'on est matinaux. Tout de même : petits bistrots de quartier, quelques habitués déjà. Mais cette richesse dans la "déco" des murs ! Bien sûr, tout n'est pas fantastique. Pourtant il se dégage de la gaieté, de la douceur de vivre. Ça doit être encore plus vivant le soir !

 Paris, mais… (5) : le 13ème arrondissement

Au 10 rue Daviel, plusieurs maisons à colombages : la Petite Alsace.
La petite barrière en bois est ouverte, on y entre sans dépasser les boîtes aux lettres - comme demandé - pour découvrir la cour et les maisons qui l’entourent, apprécier le calme et l'originalité de l'endroit.

 Paris, mais… (5) : le 13ème arrondissement

Juste en face du n°10, la charmante Villa Daviel, rue impasse pavée bordée de maisons avec petits jardins.

 Paris, mais… (5) : le 13ème arrondissement

Nous découvrons accroché à une gouttière un pot de fleurs original réalisé au crochet par Sandrine Angel.

 Paris, mais… (5) : le 13ème arrondissement
 Paris, mais… (5) : le 13ème arrondissement

Depuis qu'est apparu ce "mobilier urbain" destiné à empêcher les bagnoles de stationner n'importe où, je les trouve moches, ces "potes-laids"… Ben il suffit d'un peu de créativité pour leur donner une âme ! J'avais déjà été amusé par les détournements de Oak Oak. Alors à Paris, ils sont aussi devenus un sujet de traque. Ornés de plantes, de "bonnets" tricotés, ou de l'œil de Polyphème, ils sont devenus les témoins de nos déambulations.

Le Cyklop

Le Cyklop

On débusque Oré et le serpent Quetzacoatl, des mosaïques de Space Invaders.

Oré, "effacé" par Philippe Baudelocque

Oré, "effacé" par Philippe Baudelocque

Invader, classique dans ses motifs, s'amuse parfois à faire des clins d'œil à l'emplacement envahi (au-dessus de Picard, un esquimau, au-dessus du caviste, une bouteille de vin… )

 Paris, mais… (5) : le 13ème arrondissement

On a sans doute loupé beaucoup de choses, mais c’est aussi le jeu de la chasse au street art.

 Paris, mais… (5) : le 13ème arrondissement

Le Passage Sigaud, la rue Barrault, la rue de l'Espérance, le Passage Boiton font le bonheur de nombreux artistes.

Les Balades Street Art : La Butte-aux-Cailles

Les Balades Street Art : La Butte-aux-Cailles

Passage du Moulin des Prés

Passage du Moulin des Prés

 Paris, mais… (5) : le 13ème arrondissement

Rue du Moulin des Prés, des pochoirs de Jana et JS et des fresques de Nemo et Jef Aérosol.

 Paris, mais… (5) : le 13ème arrondissement

Tout près de là, au 59 rue du Moulinet, la fresque géante de Jace.

 Paris, mais… (5) : le 13ème arrondissement

Passage Boiton, le dessin sur fond noir représentant une tête d'hippopotame de Philippe Baudelocque.

 Paris, mais… (5) : le 13ème arrondissement
 Paris, mais… (5) : le 13ème arrondissement
"shoe tossing" ou "shoefiti" : "l’art" d’accrocher des chaussures sur un fil

"shoe tossing" ou "shoefiti" : "l’art" d’accrocher des chaussures sur un fil

 Paris, mais… (5) : le 13ème arrondissement
 Paris, mais… (5) : le 13ème arrondissement

Puis nous voilà rue Dieulafoy avec sa succession de petites maisons colorées avec jardinet.

 Paris, mais… (5) : le 13ème arrondissement

Nos pas nous mènent jusqu'au Square des Peupliers, voie privée en triangle, bordée de maisons toutes plus jolies les unes que les autres avec jardinets ornés de fleurs.

 Paris, mais… (5) : le 13ème arrondissement
 Paris, mais… (5) : le 13ème arrondissement

Ce quartier bucolique des Peupliers avec ses ruelles pavées est d’un calme absolu… sauf à cette heure de la sortie des collégiens bruyants.
Ici, que de panneaux de signalisation détournés, autour de la place de l’Abbé Georges Hénocque !
Clet souhaite pourtant garder ce lieu secret...

 Paris, mais… (5) : le 13ème arrondissement

Par la rue des Glycines, on entre dans la Cité Florale, un autre bout de campagne caché.
Nous déambulons tranquillement en profitant du calme qui y règne dans ce petit quartier, composé uniquement de petites maisons. Les six ruelles portent toutes le nom de fleurs : rue des Glycines, rue des Iris, rue des Liserons, rue des Orchidées, rue des Volubilis et le square des Mimosas.

Nous sommes infatigables.

 Paris, mais… (5) : le 13ème arrondissement
 Paris, mais… (5) : le 13ème arrondissement

Direction le boulevard Vincent Auriol et les fresques murales géantes du collectif Street Art 13.
Aperçues depuis le métro aérien, partir à leur recherche relève de la chasse au trésor !

Le chat - C215 (Christian Guémy) /  Turncoat - D*Face

Le chat - C215 (Christian Guémy) / Turncoat - D*Face

Etreinte et lutte - Connor Harrington / Liberté, égalité, fraternité - Shepard Fairey

Etreinte et lutte - Connor Harrington / Liberté, égalité, fraternité - Shepard Fairey

Elle les avait remarquées sur Internet. Moi je les ai prises en pleine poire la veille sur la ligne de métro 6.
Je suis tout fou, je cours dans tous les sens, traverse et retraverse le boulevard à leur recherche, reste en admiration devant ces folies grandioses… et me désole aujourd'hui des pignons tristes des immeubles lorientais !

Delicate balance - Shepard Fairey / Untitled - David de la Mano

Delicate balance - Shepard Fairey / Untitled - David de la Mano

Untitled - Seth (Julien Milland) / Et j'ai retenu mon souffle -  Faile (Patrick McNeil et Patrick Miller)

Untitled - Seth (Julien Milland) / Et j'ai retenu mon souffle - Faile (Patrick McNeil et Patrick Miller)

Ce troisième jour à Paris me laissera un souvenir inoubliable. Entre le quartier de la Butte aux Cailles et les fresques géantes, nous n'aurons pas pris le temps de déjeuner : une baguette et deux bananes auront suffi à remplir notre estomac, les yeux repus de tant de belles choses.
Il nous reste une journée et demi de balade à faire. La moisson ne pourra pas être aussi riche !

La Madre Secular d'Initi (Inti Castro), artiste chilien / Rise above rebel de Shepard Fairey, artiste américain

La Madre Secular d'Initi (Inti Castro), artiste chilien / Rise above rebel de Shepard Fairey, artiste américain

Etang de Thau - Maye / ??…

Etang de Thau - Maye / ??…

Fragile agile (en cours...) - Pantonio

Fragile agile (en cours...) - Pantonio